En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Start-ups filantes

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 1 heure 58 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 2 heures 33 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 6 heures 11 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 8 heures 10 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 10 heures 35 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 11 heures 1 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 2 heures 15 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 2 heures 43 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 4 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 6 heures 1 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 8 heures 47 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 10 heures 24 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 11 heures 22 min
© Reuters
L’Etat islamique a mis la main sur plusieurs gisements de gaz dans la région syrienne de Homs.
© Reuters
L’Etat islamique a mis la main sur plusieurs gisements de gaz dans la région syrienne de Homs.
Blood gas

L'EI a du gaz mais ne peut pas l'exploiter seul : qui osera y aller ?

Publié le 06 juillet 2015
L’année dernière, l’Etat islamique a mis la main sur plusieurs gisements de gaz dans la région syrienne de Homs, mais n'arrive pas à les exploiter faute de compétences techniques et d'acheteurs potentiels. Aucune grande société ne peut en effet envisager d’être impliquée dans des activités énergétiques en lien direct ou indirect avec Daech aujourd'hui.
Francis Perrin a travaillé pendant plusieurs années comme journaliste et consultant indépendant sur l’énergie et les matières premières. Il est chercheur associé au Policy Center for the New South (Rabat) et directeur de recherche à l'IRIS (Paris).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Perrin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Francis Perrin a travaillé pendant plusieurs années comme journaliste et consultant indépendant sur l’énergie et les matières premières. Il est chercheur associé au Policy Center for the New South (Rabat) et directeur de recherche à l'IRIS (Paris).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’année dernière, l’Etat islamique a mis la main sur plusieurs gisements de gaz dans la région syrienne de Homs, mais n'arrive pas à les exploiter faute de compétences techniques et d'acheteurs potentiels. Aucune grande société ne peut en effet envisager d’être impliquée dans des activités énergétiques en lien direct ou indirect avec Daech aujourd'hui.

Atlantico : Sait-on à combien s’élèvent aujourd’hui les réserves de gaz naturel dont dispose l’organisation terroriste ?

Francis Perrin : Non, pas de façon précise car la situation sur le terrain est mouvante et il est déjà arrivé qu’un gisement de gaz soit sous le contrôle de l’Etat islamique pendant quelques ou plusieurs mois avant que les forces gouvernementales ne reviennent en force. Mais, avec les récentes ‘’conquêtes’’ près de Palmyre et ce qu’il avait déjà acquis dans l’est de la Syrie et près de Homs, Daech contrôle aujourd’hui une bonne partie de la capacité théorique de production de gaz de la Syrie. Théorique parce qu’après plus de trois ans de conflit et compte tenu des sabotages, des sanctions économiques occidentales contre le régime et du départ des sociétés étrangères, nombre d’actifs énergétiques en Syrie sont dans un très mauvais état ou ne peuvent plus fonctionner pour diverses raisons.

On sait que l'Etat islamique remplit ses caisses en revendant aux Turcs du pétrole de contrebande qu’il extrait de son territoire. Quels sont aujourd’hui les obstacles, techniques ou autres, qui l’empêchent d’écouler ses réserves de gaz ?

Le pétrole et les produits raffinés sont un élément important dans les finances de l’Etat islamique mais ce n’est pas le seul (‘’taxes’’, rançons, extorsion, trafic des antiquités et objets d’art, etc.) et la chute des prix du pétrole depuis l’été 2014 ainsi que les frappes aériennes de la coalition dirigée par les Etats-Unis ont réduit leur importance. Mais il y a de grandes différences entre pétrole et produits pétroliers, d’un côté, et gaz naturel de l’autre. Le gaz est plus complexe à commercialiser alors que l’on trouve toujours des marchés pour des liquides à condition d’accepter de casser les prix autant que nécessaire. De plus, certains des champs gaziers contrôlés par Daech n’ont pas été développés. Ils ne sont donc pas producteurs et, donc, non générateurs de revenus. Une autre différence est qu’une partie du pétrole contrôlée par Daech est utilisé par ce groupe pour ses propres besoins, sous forme de carburants, et pour approvisionner les zones qu’il contrôle, ce qui n’est pas le cas pour le gaz. Le pétrole et les produits pétroliers sont donc beaucoup plus importants pour l’Etat islamique que le gaz naturel. Par contre, son contrôle de plusieurs gisements gaziers prouve que l’Etat syrien a perdu beaucoup de terrain, ce qui est ‘’intéressant’’ sur le plan de la propagande.

Aujourd’hui quels acteurs du marché énergétique sont susceptibles de s’intéresser à cette ressource ? Quels sont les obstacles qui les retiennent encore ?

Il y a effectivement des acheteurs pour le pétrole et les produits pétroliers et, malheureusement, il y en a toujours. En l’espèce, on en trouve en Turquie et dans certains pays du Proche/Moyen-Orient. Mais le pétrole est actuellement la seule énergie indispensable. Tout le monde en a besoin, notamment dans le secteur des transports. Le gaz ne bénéficie pas du même ‘’statut’’ sur la scène énergétique. De plus, aucun acteur important au sein des industries énergétiques ne peut s’intéresser au gaz syrien contrôlé par Daech.

Les grandes compagnies gazières comme Shell, Exxon ou Gazprom pourraient être très intéressées par ce juteux marché, sans pour autant être très regardantes sur la provenance du gaz. Peut-on imaginer, à termes et la situation se stabilisant, leur entrée sur ce marché ?

Non, c’est impensable. Aucune grande société ne peut envisager d’être impliquée dans des activités énergétiques en lien direct ou indirect avec Daech. Le coût politique et en termes d’image serait énorme et il y a des sanctions pénales à la clé. Et n’oublions pas que Daech n’est pas un grand acteur énergétique. Il n’a pas beaucoup de pétrole, et encore moins de gaz, à vendre. Les ‘’clients’’ de Daech pour les liquides ne sont absolument pas de grandes compagnies pétrolières internationales mais des trafiquants travaillant au niveau local, national ou régional. On est sur une petite échelle au regard des flux pétroliers et gaziers mondiaux, qui sont considérables. Mais le ‘’problème’’ du pétrole, c’est que cela rapporte beaucoup d’argent. Le fait que Daech soit un acteur énergétique tout à fait mineur en termes de production et de commercialisation ne l’empêche malheureusement pas d’avoir des poches bien garnies en termes financiers.

Enfin, il n’y a pas de pénurie de pétrole et de gaz à travers le monde, bien au contraire. Il y en a trop et c’est pour cela que les prix sont bas. Si vous êtes Shell, ExxonMobil, Gazprom, Total ou BP, etc., vous savez très bien où vous pouvez acheter légalement et tranquillement du pétrole et/ou du gaz en grandes quantités. Pour les géants de l’industrie pétrolière et gazière, Daech n’est pas et ne sera jamais une option.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Start-ups filantes

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 06/07/2015 - 16:09
Que l ' EI ,
Demande a allha d'y pourvoir, Allha est si grand !