En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

07.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 6 heures 5 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 9 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 14 heures 43 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 14 heures 53 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 15 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 16 heures 50 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 7 heures 16 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 9 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 12 heures 4 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 14 heures 26 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 14 heures 49 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 15 heures 17 sec
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 15 heures 34 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 16 heures 19 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 16 heures 28 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 16 heures 57 min
© Reuters
Le sucre est présent dans de nombreux aliments transformés.
© Reuters
Le sucre est présent dans de nombreux aliments transformés.
Tout dans les fesses

Ces aliments dont vous n’imagineriez jamais qu’ils contiennent autant de sucre qu’une canette de soda

Publié le 03 juillet 2015
Pain blanc, frites ou corn flakes : ils n'ont pas l'air en apparence, mais ces aliments peuvent contenir beaucoup plus de sucre qu'on ne le pense. Chaque français consommerait ainsi en moyenne 35kg de sucre par an.
Charles-Antoine Winter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Diététicien nutritionniste, consultant médias & entreprises, dirigeant fondateur de "Devenir un Ambassadeur de Santé", les premières formations françaises independantes de responsabilisation à la santé de l'Homme et de sa planète."
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pain blanc, frites ou corn flakes : ils n'ont pas l'air en apparence, mais ces aliments peuvent contenir beaucoup plus de sucre qu'on ne le pense. Chaque français consommerait ainsi en moyenne 35kg de sucre par an.

Atlantico : On a tendance à se focaliser sur des produits tels que les sodas pour leurs fortes teneurs en sucre. Mais de manière plus surprenante, d'autres aliments cachent aussi d'importantes réserves en sucre. Une étude s'est amusée à répertorier les aliments qui contiennent plus de sucre qu'un Donut. On y retrouve de façon surprenante le burger, des yaourts (Activia à la myrtille) mais aussi les eaux citronnées ou certaines sauces pour sandwich. Quels sont ces aliments dont on n'imagine pas qu'ils soient si sucrés? De quels aliments en particulier faut-il se méfier?

Charles-Antoine Winter : Faisons un point ensemble. Dans cette étude, il est question uniquement de volume de sucre ajouté et de forme saccharose ou sirop de glucose-fructose. On se limite donc sur la quantité de « sucres » ou glucides d’ajout. En se limitant à cette considération, et prenant en considération la valeur nutritionnelle d’un Donuts d’une grande chaine de Fast Food Internationale, un donuts de 70g (1 unité) apporte 34,2g de glucides répartis comme suit :

·       17g de sucre ajouté, (d’où vient leur 10g ?)

·       16g de glucides naturellement présent dans la farine (supposément de l’amidon)

·       1,2g de fibres (qui sont des glucides ou sucres indigestes d’où leur nom de fibres).

Cette étude ne révèle finalement que ce que nous savons déjà : les produits transformés (yaourt aux fruits, burger, plats préparés…) par l’industrie agro-alimentaire et certains cuisiniers sont enrichis en sucre type saccharose, sirop de glucose-fructose en exhausteur de gout afin de camoufler l’insipidité de matières premières souvent médiocre et/ou de s’assurer un succès auprès d’un palais grossier ou immature comme les enfants.

Mais j’aimerai souligner ici que les 16 g de glucides apportés par la farine et non considérés dans cette étude sont tout aussi néfastes pour l’organisme car ils se comportent comme les 17g de sucre ajouté ! Ainsi, considérant le comportement physiologique des glucides apportés par ce Donuts, nous avons en fait 33g (autant qu’une cannette de soda et que 7 morceaux de sucre !) de glucides se comportant comme du sucre ! Et là, on se rend compte que le pain blanc de la cantine (60g), les 120g de pâtes blanches cuites, les 150g de frites ou de pommes de terre vapeur ou la portion de corn flakes (même et surtout les « light ») apportent autant de sucres au comportement physiologique identique aux sodas, aux sirops, aux bonbons. 

Y a-t-il à contrario des aliments dont on pense qu'ils sont très sucrés alors qu'en réalité ils le sont moins qu'on le pense?

Les portions citées avant sont faciles, très facile à consommer. Mais ceux qui auraient pris de conscience de ce que je précise ci-avant pensent qu’au même titre, les betteraves rouges cuites, les carottes cuites, les melons, les cerises sont trop sucrés. Il n’en est rien ! En moyenne, ces végétaux n’apportent que 8g de glucides. Et donc pour consommer 33g de « sucres » via ces aliments, il faudrait en consommer en moyenne lors d’une prise 400g ! Enfin et surtout, le comportement physiologique de ces sucres n’a rien à voir avec ceux des féculents raffinés ou sodas. Nous sommes ici sur des sucres accompagnés de vitamines et minéraux permettant à l’organisme de les utiliser (et donc de ne pas les stocker) sans oublier la quantité de fibres qui en piège une partie dans l’intestin.

Cette étude n’a donc finalement que peu d’intérêt car elle compare du pire avec du moins pire. Du volume avec du volume. Cela n’est pas le chemin de l’éducation et de la prévention…

Quelle est la consommation de sucre en France? Est-elle en augmentation? A partir de quelle quantité, la consommation de sucre est-elle dangereuse pour la santé? Quels sont les risques sanitaires d'une alimentation trop sucrée?

Nous serions sur une consommation de 35kg de sucre blanc par habitant et par an. Ce volume aurait tendance à se stabiliser. Comprenez qu’en réalité, la consommation de sucre physiologiquement équivalent au sucre blanc est bien plus importante.

Aujourd’hui il est encore définit comme étant respectable et acceptable de consommer 10% de ces apports énergétiques totaux (AET) sous forme de « sucreries ». Cela représente pour un adulte de référence à 2000kcal par jour un volume de 50g de « sucreries » autorisées. Soit 1 canette et demi de soda ou 1 snickers ¾ par jour !

Mais l’OMS revoit cette autorisation à la baisse (idéalement 5% des AET soit 25g par jour) et s’oriente même vers une nouvelle considération de la classification des glucides.

Les risques sanitaires sont majeurs ! Le sucre est une des causes importante de toutes nos maladies non transmissibles dites de civilisation. Surpoids et obésité générant à plus ou moins long terme le diabète « gras », les maladies cardiovasculaires, le cancer…

Mais pire encore, manger trop sucré rend dépendant en intervenant sur vos neuromédiateurs dont la dopamine (le circuit de la récompense ») et la sérotonine. Manger trop sucré est aussi dangereux que boire de l’alcool ou se droguer ! Ainsi, manger trop sucré c’est prendre le risque (presque garanti) de grossir, de partir sur un syndrome inflammatoire faisant le lit au diabète, aux maladies cardiovasculaires, aux cancers et d’avoir une énorme difficulté psycho-affective à s’en défaire pour retrouver la santé et son autonomie.

Un cercle infernal d’une douceur vicieuse et abrutissante…

La nourriture industrielle est-elle plus susceptible de contenir de fortes teneurs en sucre? Pour quelles raisons les industriels ont tendance à rajouter du sucre dans leurs produits? Est-ce une garantie d'une valeur nutritive supérieure?

Oui, la nourriture industrielle ne peut exister que si l’aliment se conserve facilement. Or les arômes naturellement présents dans un aliment se situent souvent dans les parties nutritionnellement intéressantes. Mais ces dernières (sons, fibres, germes, peau..) sont retirées car instables à la conservation ou peu appréciées par des palais pressés et engloutissant leur repas en 10 minutes chrono.

Ainsi, pour palier à ce retrait, ils sont obligés de rajouter des exhausteurs de gout. Et le gout sucré, corruption de la saveur douce, est un exhausteur de gout de premier choix, pas cher, rassurant et possiblement intéressant pour créer des dépendances… 

Pour votre dernière question : la valeur nutritionnelle de ces aliments n’est en rien bonifiée car c’est un ajout de calories vides, création de l’Homme, capable d’inverser le rôle de l’alimentation. Des aliments qui appauvrissent votre corps ! Ni plus ni moins l’équivalent d’un emprunt…

Il serait bon de préciser :

« Une alimentation « calories vides » vous engage et doit être remboursée. Vérifiez vos capacités de remboursement (santé) avant de vous engager. »

Faut-il se méfier aussi des produits étiquetés comme "sans aliment ajouté"?

Oui, vous l’aurez compris avec toutes les céréales (riz, blé, maïs…) et leurs dérivés (semoule, flocons, flakes, farine, pain…) raffinés (retrait des sons et germes repérable par une couleur jaune poussin ou blanche). Mais également avec des textures modifiées comme les jus de fruits frais (dans 200ml vous consommez l’équivalent en sucre de 4 à 5 oranges mais sans leurs fibres !), tous les corn flakes, les biscottes, certaines compotes…

Comment peut-on évaluer la quantité de sucre contenu dans un aliment?

Il n’y a que la lecture du tableau des valeurs nutritionnelles ou la connaissance de la valeur nutritionnelle des aliments ou la curiosité d’aller voir régulièrement des tableaux de composition nutritionnelle sur des sites comme lanutrition.fr ou le CIQUAL qui pourra vous aider.

Mais, comme vous l’aurez compris, la quantité de sucre est un repère inutile, facile à corrompre et manipuler ! C’est la qualité des « sucres » qui doit vous intéresser. Vous comprendrez que des abricots secs très riches en sucres sont de véritables antidotes aux maladies inflammatoires citées précédemment…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Wortstein
- 02/07/2015 - 23:10
Oh putain le charabia
"Mais ceux qui auraient pris de conscience de ce que je précise ci-avant pensent qu’au même titre..."
Par pitié arrêtez de nous abreuver de ces articles complètement indigestes et écrit avec les pieds
tubixray
- 02/07/2015 - 17:00
article confus ...
On a du mal à suivre le raisonnement de l'auteur, ok il est 17 h et il fait chaud !
brennus
- 02/07/2015 - 11:07
brennus
la compilation d'articles de ce genre sur quelques années aboutirait a ne plus rien manger.