En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

07.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 10 heures 55 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 12 heures 33 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 15 heures 27 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 16 heures 34 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 17 heures 47 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 19 heures 29 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 19 heures 37 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 20 heures 2 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 11 heures 34 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 12 heures 49 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 16 heures 52 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 17 heures 25 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 18 heures 6 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 19 heures 13 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 19 heures 37 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 20 heures 3 min
© Reuters
Le Groenland est un territoire grand comme trois fois la France.
© Reuters
Le Groenland est un territoire grand comme trois fois la France.
Canicule : et pendant ce temps-là...

Des tremblements de terre géants secouent le Groenland : les scientifiques viennent juste de comprendre pourquoi

Publié le 03 juillet 2015
La fonte rapide des glaciers entraîne la montée des eaux mais aussi des séismes puissants et de plus en plus réguliers. Et c'est la banquise, sa faune et sa flore qui en souffrent.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La fonte rapide des glaciers entraîne la montée des eaux mais aussi des séismes puissants et de plus en plus réguliers. Et c'est la banquise, sa faune et sa flore qui en souffrent.

Planqué dans l'hémisphère nord, le Groenland s'apparente à une vaste banquise inerte où vivotent à peine 56 000 personnes, sur un territoire grand comme trois fois la France. Pourtant, l'île (la deuxième plus grande du monde après l'Australie) est un formidable terrain d'expérimentation pour les scientifiques qui s'intéressent au changement climatique et aux grands mouvements qui secouent la Terre. Mine de rien, entre 20 et 30 séismes sont répertoriés chaque année sur ses rivages dont certains atteignent des magnitudes impressionnantes, autour de 5 sur l'échelle de Richter et peuvent se sentir à plusieurs milliers de kilomètres. En pleine ville, de telles secousses provoqueraient pas mal de dégâts. En plein cercle polaire, c'est la banquise qui paye les pots cassés. Chaque année, des icebergs immenses se détachent des glaciers. Mais à la différence des séismes meurtriers qui alimentent l'actualité, ceux-là ne sont pas provoqués par des déplacements tectoniques.



En 2012, le documentariste américain James Balog pose ses caméras haute-définition face au glacier Ilulissat, un des plus célèbres fjords, situés au sud-ouest du territoire. Ce qu'il attend, c'est le détachement d'un morceau de la banquise, un phénomène tout à fait naturel surtout sur ce glacier très productif, mais devenu bien plus régulier ces dernières années. Et il ne va pas être déçu puisque les caméras vont capter le détachement de glace le plus important jamais filmé. "Une idée pour comprendre l'intensité de cette rupture est d'imaginer Manhattan" témoigne le cinéaste. "Tous les immeubles s'effondrent tout d'un coup." Les images sont spectaculaires. Dans un grondement sourd, une masse phénoménale de glace se brise et se disperse. Il faut dire que les glaciers du Groenland sont immenses : l'un des plus importants fait la superficie de la Bulgarie…



Ces ruptures s'accompagnent de séismes dont on comprenait mal l'origine. Une étude codirigée par l'université de Swansea (Royaume-Uni) et de Columbia (Etats-Unis) vient d'éclaircir le phénomène : ce n'est pas le tremblement de terre qui provoque la rupture du glacier mais c'est justement cette rupture qui entraîne le puissant séisme.

Pour comprendre ce qu'il se passe, les chercheurs ont modélisé l'évènement en laboratoire où plusieurs forces interviennent. La formation des icebergs ou "vêlage" existe depuis que la Terre abrite des glaciers. La neige qui tombe à leur surface finit par geler et allonge l'extrémité du glacier qui finit par céder.

C'est d'abord le haut de l'iceberg qui se détache et tombe en avant. La base bascule alors en arrière et vient pousser à la fois le glacier vers les terres mais aussi en profondeur. Une fois que l'iceberg s'est totalement détaché, la force emmagasinée est brutalement relâchée. Et comme les masses et les superficies de glace dont on parle atteignent celles de véritables villes, le tremblement de terre est inévitable et dévastateur. Sans compter que le déplacement d'eau peut provoquer de véritables tsunamis.



Encore une fois, le phénomène est un processus naturel et l'apparition des icebergs est documentée depuis plus d'un siècle. Sauf que le changement climatique n'était pas forcément prévu. Une étude allemande, publiée en août 2014 dans la revue The Cryosphere, affirme que le Groenland a perdu 375 milliards de tonnes de glace entre 2011 et 2014. Faute d'une température suffisamment froide, les icebergs fondent au lieu de se maintenir à l'état de glace.

Et comme un glaçon, c'est lorsque celui fond que le niveau grimpe en flèche. Selon les spécialistes, le chiffre est d'ailleurs trop important, dans une période aussi courte, pour penser qu'il s'agit d'un simple événement transitoire. D'ici plusieurs siècles, les glaciers du Groenland auront probablement disparus. Selon le Washington Post, la masse d'eau rejetée entrainera une montée des océans de 6 mètres, de quoi recouvrir la quasi-totalité des Pays-Bas ou une bonne partie de l'Asie du sud-est. D'ici là, la terre du Groenland va continuer de trembler. Et ce n'est pas une bonne nouvelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pierre29000
- 05/07/2015 - 10:12
Propagande alarmiste et recurrente, de style Sovietique.
Jour apres jour, toujours la meme desinformation, on se croirait dans un pays Sovietique. Pour rappel : Le niveau des océans n'a pas bougé de manière statistiquement significative depuis 50 ans. La quantité de glace en Antarctique ne cesse d'augmenter depuis 30 ans. Le CO2 n'est pas un polluant. Il n'existe aucune preuve scientifique (uniquement des corrélations entre courbes) que le CO2 d'origine humaine ait une quelconque influence sur les changements climatiques. Les prédictions sur la progression future des températures du globe relèvent davantage de l'astrologie informatique que de la science.

Paulquiroulenamassepasmousse
- 04/07/2015 - 09:16
Encore du bourrage de crâne
Encore du bourrage de crâne écolo. Le réchauffement climatique n'a jamais été prouvé....! Lire "l'innocence du carbone" de François GERVAIS. Les seuls faits vérifiables démontrent plutôt l'inverse...Mais cela n'arrange ni les tenants du nucléaire, ni les économistes qui savent que la rareté de l'énergie va faire monter les prix en flèche et ne veulent plus dépendre des pays arabes, ni les industriels qui ont investis dans les énergies renouvelables pour se soustraire à la concurrence de faibles coûts de production des pays pauvres.
henir33
- 03/07/2015 - 13:54
encore une supercherie
Un seul de ces 15 tremblements de terre est directement associé à Helheim Glacier, le dernier. Tous les autres ont été dispersés partout dans la région, un peu en dessous ou au bord de la glace, la plupart en mer ou sur terre loin de la glace.

Ils ont également eu lieu dans deux groupes de quatre, dans les années 1990, puis une pause de huit ans, puis le reste dans les huit années entre 2002 et 2010. Aucun n'a eu lieu depuis. Il n'y a rien d'inhabituel à voir ici. Avancer ...

Ceci est un exemple de scientifiques de voir ce qu'ils veulent voir. Au lieu d'une enquête complète, ils ont juste supposé que les tremblements de terre dans la région étaient originaires au Helheim Glacier, et parce qu'ils ont cessé de chercher en 2010, ils ont supposé que les tremblements de terre se poursuivent.

?
....