En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

01.

Mauvais procès?

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 24 min 49 sec
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 1 heure 10 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 3 heures 52 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 4 heures 42 min
pépites > Europe
Action entravée
Covid-19 : Mauro Ferrari, le président du Conseil européen de la recherche (CER), démissionne
il y a 7 heures 21 min
pépite vidéo > Santé
Mental d'acier
Les conseils de l’aventurier Mike Horn pour surmonter le confinement
il y a 8 heures 48 min
décryptage > Santé
Comparaisons

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Santé
La bêtise aussi est pandémique

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Société
Petite réflexion de confinement

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Europe
Avenir de l'Union européenne

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 49 min 47 sec
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 1 heure 40 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 4 heures 17 min
light > Science
Quasar
Event Horizon Telescope : des scientifiques capturent l'image d'un trou noir émettant des jets à haute énergie
il y a 6 heures 24 min
pépites > France
Soulager les services de réanimation
Le Conseil scientifique se prononce pour la prolongation du confinement
il y a 8 heures 14 min
décryptage > Santé
Le mal français

Ces raisons qui empêchent le secteur public français de gérer son argent efficacement

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Economie
Production relocalisée

Ces faillites qui détermineront bien plus le monde de demain que tous les Grenelle sur un nouvel avenir...

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Environnement
Quel cinéma

Parlementaires à la dérive : leur film s’appelle "Le jour d’après" et c’est un navet !

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Economie
Crise de défiance

Casse-tête de la reprise : les entreprises face à la destruction de confiance massive générée par les pouvoirs publics

il y a 12 heures 33 min
décryptage > France
Chute libre

Apocalypse zéro, suite : les fausses prédictions sur le chaos dans les banlieues plus démenties que jamais

il y a 12 heures 58 min
© REUTERS/Adrees Latif
© REUTERS/Adrees Latif
L'ONU est morte ce soir

70 ans et aucune dent : pourquoi l’ONU ne sert plus à rien

Publié le 28 juin 2015
L’ONU fête ses 70 ans et cet anniversaire illustre l’inadaptation patente de son modèlre à notre époque contemporaine. Sur les futurs défis et conflits de nos sociétés, le fonctionnement et la méthode de travail de l’ONU ne sont plus adaptés.
Béatrice Giblin est géographe et membre fondatrice, avec Yves Lacoste, de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote, dont elle est actuellement codirectrice. Elle a fondé, en 2002, l’Institut français de géopolitique, université Paris-VIII.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Giblin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Giblin est géographe et membre fondatrice, avec Yves Lacoste, de la revue de géographie et de géopolitique Hérodote, dont elle est actuellement codirectrice. Elle a fondé, en 2002, l’Institut français de géopolitique, université Paris-VIII.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ONU fête ses 70 ans et cet anniversaire illustre l’inadaptation patente de son modèlre à notre époque contemporaine. Sur les futurs défis et conflits de nos sociétés, le fonctionnement et la méthode de travail de l’ONU ne sont plus adaptés.

Atlantico : L'ONU fête ses 70 ans. Sur les dix dernières années, sur quels dossiers son action s'est-elle montrée déterminante ? Son rôle a-t-il évolué à la mesure des enjeux auxquels l'organisation doit désormais faire face ?

Béatrice Giblin : Sur le plan des interventions militaires elle n'a pu se montrer déterminante sur aucun puisque pour qu'une intervention soit possible il faut l'aval du conseil de sécurité qui doit prendre la décision d'intervenir à l'unanimité. Or sur la plupart des dossiers il  y a désaccord entre les 5 membres permanents d'une part, les Etats-Unis et ses alliés, la France et le Royaume - Uni, et d’autre part, la Russie, de nouveau très opposée aux Etats-Unis, et la Chine, car celle-ci au nom de la souveraineté nationale s'oppose systématiquement à toute intervention extérieure pour régler une situation conflictuelle interne. La dernière décision unanime des 5 membres du Conseil de sécurité a été l'intervention au Koweït envahie par l'armée irakienne, et c'était en 1992 quand la Russie dirigée par Boris Eltsine était en grande difficulté. Quelque temps après, lors de la guerre des Balkans la situation avait changé et la Russie s'est opposée à toute intervention onusienne, c'est Bill Clinton qui a décidé de faire intervenir l'OTAN pour sauver les musulmans de Bosnie Herzégovine. La diversité de la nature des conflits et le fait que les conflits sont de plus en plus infra-étatiques rendent les résolutions de plus en plus complexes. De plus l'ONU compte (en 2011) 193 pays contre 51 en 1945 date de sa création. Ajoutons encore qu'elle n'a pas les moyens militaires et financiers d'intervenir dans les nombreuses situations géopolitiques où cela serait nécessaire.

En revanche la Cour de justice internationale joue un rôle actif depuis 1947 (elle a eu à traiter 161 affaires) entre autres pour régler les différends frontaliers mais seuls les Etats qui ont choisi d'adhérer au Statut de la CIJ (texte annexé à la Charte de l’ONU) ou ceux qui ont accepté sa juridiction, à certaines conditions, peuvent s’adresser à la CIJ. Les différends ne sont examinés que si les Etats concernés donnent leur accord. Ces décisions (arrêts) sont obligatoires ; sont elles pour autant respectées ? ça c'est une autre histoire... 

Précisons que la cour pénale internationale (CPI) n'appartient pas au système des Nations Unies. En revanche le tribunal international pour l'ex-Yougoslavie (le TPIY) a été créé en 1993 par une résolution de Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies, avec pour mission de juger les personnes accusées d’avoir commis les crimes les plus graves dans les Balkans au cours des conflits des années 1990. Il sera dissous une fois sa mission achevée

Les Nations Unies ne sont-elles pas démunies face à des enjeux qui dépassent aujourd'hui largement le cadre des Etats souverains ? On pense à l'intelligence artificielle, à la lutte contre le dérèglement climatique sur lequel l'ONU patine d'ailleurs depuis plusieurs années...

Enjeux ne signifient pas forcément conflits, les conflits infra étatiques sont nettement plus nombreux et meurtriers que ceux qui concernent le cyberespace. Pour le dérèglement climatique il est difficile de pouvoir faire directement le lien entre catastrophe naturelle (tsunami par exemple) et dérèglement climatique. Par ailleurs les dirigeants des pays émergents ou en développement pensent que les pays qui ont connu la révolution industrielle et un important développement économique ont largement contribué à la pollution atmosphérique et qu'ils portent donc une très lourde responsabilité dans le réchauffement climatique actuel. Ils estiment donc que ce sont eux qui doivent faire les principaux efforts de réduction de leur production de CO2. Tous les Etats disent être d'accord les dangers du réchauffement climatique mais aucun n'est prêt, et surtout pas les plus grands Etats, à faire les efforts nécessaires. Les Etats-Unis parce que les lobbies des énergies fossiles sont extrêmement puissants, la Chine parce que le régime a impérativement besoin de maintenir la croissance économique pour d'une part, continuer son développement et affirmer son statut de puissance mondiale de premier rang et d'autre part, parce que la stabilité sociale et politique interne dépend du maintien d'un fort taux de croissance économique, tant que les Chinois voient leurs conditions de vie s'améliorer ils supportent un régime policier.  

De même la nouvelle nature des conflits, notamment celui contre l'Etat islamique, ne rend-elle pas caduque l'approche des Nations Unies ? En quoi ?

Plus que l'approche c'est la règle de l'unanimité des membres permanents qui bloque la décision. Ainsi à propos de l'Etat islamique la Russie qui soutient le régime syrien craint qu'une intervention onusienne avec des troupes au sol n'entraîne la chute de Bachar el Assad, son allié. La Chine au nom de la non ingérence dans les affaires internes s'y oppose.

S'agit-il d'un problème de méthode ou d'un problème structurel ? L'ONU peut-elle s'adapter à la nouvelle donne ?

L’ONU ne peut adapter ses règles, en l'état des rapports de force entre les Etats qui la composent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Et si Trump avait raison sur la Chine

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

05.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Le système de santé allemand, privé et concurrentiel, fait beaucoup mieux que les systèmes publics français et anglais

01.

Mauvais procès?

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

06.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jipebe29
- 29/06/2015 - 19:26
Mensonge et désinformation
Il n'y a aucun risque de réchauffement climatique à cause de nos émissions de CO2, dont l'effet sur la température n'est pas mesurable.

Voir cette conférence du Pr François Gervais, qui démolit avec justesse et précision les thèses foireuses du GIEC/IPCC:

http://www.institutschiller.org/Francois-Gervais-L-innocence-du.html

Et aussi ce document : "Climat : 22 vérités qui dérangent » : http://dropcanvas.com/#rhm08Riccu1eF5



jipebe29
- 29/06/2015 - 19:21
CO2 et dogmatisme...
Il y a effectivement de la vraie pollution : ozone troposphérique, CO, oxydes d’azote, SO2, chlore, …mais le CO2 n’en fait pas partie. Le CO2 est un gaz inodore, incolore et sans saveur. Il est indispensable à la photosynthèse, donc à toute la chaîne de la vie sur notre planète. Avec un taux de 150 ppm, la végétation meurt. Avec le taux actuel de 400 ppm, la planète reverdit et les récoltes sont meilleures, ce qui contribue à lutter contre la faim dans le monde. Quant à son action présumée sur la température, il s’agit d’une hypothèse préconfigurée dans les statuts du GIEC/IPCC, non validée, et réfutée par les observations. L’ONU, ce Grand Machin, et ses satellites (GIEC, OMM, …) ont un rôle néfaste en voulant nous faire croire qu’il y a un réchauffement climatique anthropique, que les modèles numériques prophétisent qu’il sera cataclysmique, alors que ces mêmes modèles se plantent lamentablement depuis 20 ans, et qu’il faut qu’une gouvernance écologique mondiale, onusienne, nous impose de réduire drastiquement l’usage des combustibles fossiles ce qui entraînera décroissance, misère et mort. . Quand ce scandale sera dévoilé, ils devront en répondre aux citoyens de la planète.
jipebe29
- 29/06/2015 - 19:00
Tsunamis et climat: aucun lien!
Les tsunamis ont pour seule cause des tremblements de terre sous-marins causés par les mouvements des plaques tectoniques. Rien à voir avec le climat. Je suis donc très étonné que Béatrice Giblin fasse cette épouvantable erreur. Quant au réchauffement climatique, qui fut de 0,8°C depuis 1880, à la suite de la fin du Petit Age Glaciaire, il n'y en a plus depuis près de 19 ans (mesures Hadcrut, RSS et UAH).