En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Pixabay
Les ampoules à LED sont à préconiser : elles consomment peu et durent longtemps pour environ 10 euros par ampoule
Que la lumière soit

Comment choisir les meilleures ampoules pour chaque pièce de la maison

Publié le 27 juin 2015
Il est recommandé de bien éclairer son intérieur pour un bien-être optimum.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est recommandé de bien éclairer son intérieur pour un bien-être optimum.

Les effets de l'éclairage ne sont peut-être pas assez pris au sérieux dans les maisons. En effet, les bienfaits de la lumière du soleil sont connus, notamment sur l'humeur. La raison est simple : cette dernière bloque la synthèse d'une hormone appelée mélatonine, aussi appelée "hormone du sommeil", qui joue en quelque sorte un rôle de "régulateur" sur l'horloge biologique. Cette substance, surtout sécrétée la nuit, permet de mesurer le temps et donc de ressentir la fatigue. Mais, comme il est impossible de passer sa vie dehors, il est recommandé de bien éclairer sa maison pour son bien-être puisque c'est le lieu où l'on passe le plus de temps. Voici quelques conseils : choisir les bonnes ampoules, mettre les éclairages aux bons endroits, opter pour les bonnes lampes...

Choisir le bon éclairage en fonction de l'utilisation de la pièce

Toutes les pièces ne s'éclairent pas de la même façon. Ainsi, les salles de bain et les salles à manger sont en général des pièces ayant besoin d’être très éclairées, à l'inverse, une chambre trop lumineuse peut s’avérer gênant. Il existe trois types d'éclairage :

- ambiant : cet éclairage est considéré comme celui qui se rapporche le plus de la lumière naturelle.

- utile : la lumière est projetée sur un plafond qui la réfléchit dans la pièce, donnant ainsi un éclairage plus doux (comme une guirlande lumineuse) ;

- de balisage : comme son nom l'indique, balise une zone (petits spots encastrés dans les marches d’un escalier par exemple)

Pièce par pièce, il est conseillé d'adapter l'éclairage.

Ainsi, dans le salon, il est recommandé d'associer une lumière ambiante à un éclairage utile c'est-à-dire mettre une lampe dans un coin de la pièce pour mettre en valeur un tableau ou une chaise.

Pour la cuisine, il vaut mieux privilégier un éclairage d'ambiance et une lumière utile pour éclairer un plan de travail par exemple.

La chambre, elle, doit être éclairée de façon douce. Il est recommandé d'éloigner la lumière du lit et donc il faut tourner la lumière vers les angles de la pièce.

Enfin, dans la salle de bain, pourquoi ne pas se rêver en star et installer un miroir tel celui d'une loge de théâtre ? En effet, la lumière utile favorise les zones d'ombre, peu pratiques pour les femmes qui se maquillent notamment.

Choisir les bonnes ampoules : 

Les ampoules incandescantes sont les traditionnelles qui ont longtemps été les plus utilisées. Elles produisent beaucoup de chaleur

Pour un éclairage important, mais moins vif, les ampoules basse consommation, appelées fluocompactes sont à privilégier. Elles dégagent une très faible chaleur et ont une durée de vie de 10 000 heures, soit 10 fois plus qu'une ampoule classique. Les ampoules basse consommation coûtent environ 10 euros. Elles sont idéales pour les salons et les cuisines : elles éclairent bien, tout en diffusant une lumière douce, peu agressive pour les yeux. Leur principal défaut : lorsque vous allumez la lumière, l'ampoule met un certain temps à atteindre son éclairage maximal.

Pour un éclairage intime et reposant, les ampoules à LED sont à préconiser. Elles consomment peu et durent longtemps (jusqu'à 100 000 heures, soit trois fois plus que les ) pour environ 10 euros par ampoule. Elles sont idéales pour les coins télé ou les chambres, mais sont à proscrire dans les pièces nécessitant un éclairage plus intense comme les bureaux, salles à manger, etc. Toutefois, il est déconseillé de les placer dans des chambres d'enfant, leur spectre lumineux pouvant être mauvais pour les yeux et le système nerveux des plus jeunes. Il est donc préférable d'éviter ce genre d'éclairage tant que l'œil de l'enfant n'est pas entièrement développé, à savoir entre 5 et 6 ans.

Pour un éclairage fort, il est souhaitable d'opter pour une ampoule halogène qui émet une lumière vive et intense tout en dégageant peu de chaleur. Gros point noir, elle consomme beaucoup d'énergie. Elles sont parfaites pour les grandes pièces et dans les studios. Une ampoule halogène coûte en moyenne de 8 à 10 euros.

Choisir les bonnes formes de lampes

- Les suspensions, lustres et plafonniers : ces modèles sont appréciés pour leur luminosité. Comme leurs noms l’indiquent, les plafonniers, les suspensions et les lustres se placent au centre du plafond pour diffuser une lumière générale. Ils ajoutent une note décorative et contemporaine dans le salon ou la salle à manger. Il faut néanmoins être vigilant dans le choix du modèle et de la réfraction de lumière selon la pièce dans laquelle elle est installée. Dans la salle à manger, la forme de la suspension sera calquée sur celle de la table : ronde, ovale… Dans la chambre, une suspension offrant une lumière douce et tamisée sera de mise. Dans la cuisine, une suspension facile à nettoyer, est recommandé.

- Les lampes à poser : elles trouvent leur place dans n’importe quelle pièce de la maison. Elles présentent ainsi l’avantage d’intégrer facilement la déco, qu’elle soit classique ou moderne. Ces luminaires se prêtent à toutes les fantaisies avec leurs diverses formes et couleurs. Il existe divers modèles, comme une lampe en papier japonais, idéale pour une ambiance zen. Destinée à diffuser une lumière secondaire, la lampe à poser ne permet pas d’éclairer toute la pièce. Ni sa luminosité, ni sa hauteur ni son volume ne doivent prendre trop d’importance.

- Les spots : actuellement très tendance, ils s’adaptent à toutes les pièces : salon, cuisine, salle à manger, chambre, entrée, couloir, salle de bain… Leurs principaux avantages sont notamment leur discrétion et leur esthétique. La seule contrainte concerne l’installation qui n’est possible qu’avec un faux plafond disposant d’un recul de 10 cm.

Enfin, il est aussi recommandé de choisir une température d'éclairage Avec l’apparition de l'éclairage LED dans l'intérieur, c’est un large choix de températures de couleur plus ou moins chaudes. La température de couleur d’une ampoule ou d’un spot LED définit la couleur de lumière qui sera diffusée par l’éclairage. Il existe trois températures de couleur différentes :

- Le blanc froid (situé entre 5500 et 6000 kelvins)

- Le blanc neutre (entre 4000 et 4500 kelvins)

- Le blanc chaud (entre 2500 et 3000 kelvins)

Voici les différents éclairages et les pièces auxquels ils peuvent être associés :

Les éclairages à LED blanc froid

Les leds d'intérieur de qualité confèrent une ambiance chaleureuse et cosyIl s’agit des lumières dont la température de couleur se situe entre 5500 et 6000 kelvins. Ce type d’éclairages LED est privilégié pour des entrepôts et des espaces plutôt techniques (caves, garages, cellier,…). En effet, la lumière diffusée sera légèrement bleutée et n’est pas fort apaisante pour un espace à vivre. Ces éclairages plus froids peuvent également servir comme projecteur ou spot à LED d’extérieur, dans le cadre d’une décoration, pour mettre en valeur un élément du jardin ou pour baliser un chemin extérieur.

Les ampoules à diodes électroluminescentes blanches neutres

Le blanc neutre est situé entre 4000 et 4500 kelvins. Ce type d’éclairages à LED est idéal pour des pièces nécessitant un éclairage franc, comme les salles de bain, les couloirs, les escaliers ou halls d’entrée. Ce type de lumière ne fatigue pas les yeux. Il s’agit également d’une bonne température de couleur pour illuminer les espaces extérieurs, comme avec le projecteur extérieur LED de 20 watts et d’une température de 4000 kelvins. Ici, ce type de spot peut illuminer une terrasse, un parking.

Les luminaires à LED blanc chaud, identique à une ampoule traditionnelle

La température de couleur blanc chaud (2500 – 3000 kelvins) est identique à la couleur de lumière diffusée par une ampoule à incandescence traditionnelle. Il s’agit d’un éclairage idéal pour éclairer son intérieur et les pièces à vivre de son habitation, comme les chambres, le salon, la salle à manger, etc. Une ampoule LED E27 par exemple est idéale pour remplacer les ampoules à incandescence. La lumière est chaude, chaleureuse et confère une ambiance cosy à son intérieur. Cette température de couleur est également disponible en spots encastrables à LED.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

04.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

07.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires