En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

07.

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Histoire belge
Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants
il y a 11 heures 24 min
pépites > Politique
Précarité
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon demande la suspension des loyers pour les particuliers
il y a 12 heures 49 min
pépites > Europe
Pertes
Chaque mois de confinement fera perdre "entre 2,5 et 3% de PIB" à l'Europe, prédit Thierry Breton
il y a 13 heures 56 min
pépite vidéo > Culture
Vogue
Un live inédit de Madonna, filmé à Nice en 1990, a été dévoilé
il y a 14 heures 32 min
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 15 heures 59 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 17 heures 29 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 18 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 18 heures 57 min
pépites > Consommation
Coincés en France
Les ventes de tabac en hausse de 30%... à cause des frontaliers qui ne peuvent plus se fournir à l'étranger
il y a 12 heures 7 min
pépites > Politique
Solidarité
Pour financer la santé et l'agriculture, Guillaume Peltier (LR) propose de supprimer des RTT
il y a 13 heures 16 min
pépite vidéo > Religion
Confiné
Le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèles, pour cause de Covid-19
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Société
Nouveau monde

Vie par temps de pandémie : combien de temps mettons-nous à intégrer vraiment une nouvelle réalité ?

il y a 14 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 16 heures 34 min
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 17 heures 44 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 18 heures 32 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 19 heures 6 min
© Reuters
L'un des principaux jeunes accusés "ne semble pas mesurer la gravité des faits qui lui sont reprochés".
© Reuters
L'un des principaux jeunes accusés "ne semble pas mesurer la gravité des faits qui lui sont reprochés".
Du lance-pierre au pistolet

Trois mineurs jugés pour avoir tiré sur un policier : quand les petits délinquants tombent dans le même niveau de violence que le grand banditisme

Publié le 26 juin 2015
Les actes criminels se font de plus en plus tôt et sont de plus en plus violents. Les délinquants sont par ailleurs tout à fait conscients de ce qu’ils font, sont persuadés qu’ils n’ont rien à craindre et n'ont plus peur d'aucun uniforme.
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les actes criminels se font de plus en plus tôt et sont de plus en plus violents. Les délinquants sont par ailleurs tout à fait conscients de ce qu’ils font, sont persuadés qu’ils n’ont rien à craindre et n'ont plus peur d'aucun uniforme.

Atlantico : La vidéo (voir ici) qui montre un policier agressé par trois jeunes dans un train de banlieue avait beaucoup choqué au moment de sa diffusion en raison de son extrême violence. Pourquoi observe t-on aujourd'hui des déchaînements de violence chez les délinquants ordinaires que l'on ne constatait pas auparavant ? Quelles raisons conduisent à cette violence ?

Alexandre Giuglaris : La première chose que l’on peut noter et qui est rassurant, c’est ce que cette vidéo choque énormément de personnes par la violence des actes qui sont commis. Cela montre que nous ne sommes pas encore tombés dans une société d’hyper-violence totalement banalisée et acceptée.

Par ailleurs, pour répondre à votre question, je dirais qu’il faut se garder des explications unicausales et simplistes du type : « ce sont les inégalités qui créent la richesse »…

Non, au contraire, il y a sans doute une multiplicité de facteurs qui entrent en jeu dont le sentiment d’impunité ressenti dû à un trop grand laxisme de la justice, envers les mineurs en particulier, la banalisation de la violence à la télévision ou dans les jeux vidéos, une perte de repères notamment liés au respect à n’importe quelle personne, l’absence de maîtrise de soi et au contraire une grande impulsivité, des carences éducatives et affectives ou l’exposition à la violence dès l’enfance, des troubles psychologiques ou psychiatriques comme l’absence d’empathie pour son prochain ou sa victime, ou bien encore la consommation et l’addiction aux drogues qui désinhibent, font perdre les repères et poussent au passage à l’acte.

On le voit de très nombreux facteurs peuvent permettre de mieux comprendre, mais sans expliquer et encore moins excuser, des passages à l’acte délinquant ou criminel. Généralement, le profil criminologique de délinquants très violents montre un cumul des ces facteurs de risques.

L'un des principaux accusés "ne semble pas mesurer la gravité des faits qui lui sont reprochés", estime Le Parisien. Il s'est présenté avec 50 minutes de retard alors qu'il est accusé de tentative d'homicide sur un policier. Est-ce le signe d'une violence totalement banalisée ? Et est-ce la preuve que certains jeunes sont totalement déresponsabilisés et n'ont plus du tout peur des figures d'autorité (policiers, etc.) ? Comment en est-on arrivé-là ?

L’absence de sentiment de culpabilité, de responsabilité ou d’empathie pour sa victime peuvent être les marqueurs d’une personnalité psycho-pathologiques. A minima, on peut tout à faire que ce criminel présumé, manque singulièrement de respect pour la justice mais pour l’ensemble des institutions et des individus qu’il rencontre.

D’où cela vient-il ? Je le redis, il n’y a pas de cause unique mais l’affaiblissement de l’autorité en général, et pour ce qui intéresse l’Institut pour la Justice, de la fermeté pénale en particulier joue sans aucun doute un rôle.

Le rajeunissement de la délinquance fait-elle monter en intensité les actes et leur violence ? Comment enrayer cette spirale ? La justice pénale devrait-elle être plus ferme pour les jeunes délinquants ?

Le facteur âge est corrélé à une plus grande capacité au passage à l’acte. En clair, chez les adultes, plus vous êtes jeune, plus vous avez de chance de passer à l’acte délictuel ou criminel. Et le pic se situe entre 15 et 20 ans. Ce que l’on sait par ailleurs, c’est que les mineurs sont surreprésentés pour des actes très graves comme des vols avec violence, ou pire des viols.

Il me paraît indispensable dans une société où la violence s’accroît et se durcit (les attaques aux biens semblent se stabiliser alors que les violences aux personnes ne cessent d’augmenter dangereusement), que la justice pénale des mineurs soit renforcée et face preuve de plus de fermeté. C’est l’idée qui avait prévalu lors de la création des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes âgés de 16 à 18 ans et encourant plusieurs années de prison. Nous sommes inquiets quand nous entendons la garde des Sceaux se battre encore et toujours pour obtenir leur suppression. Est-ce par méconnaissance, angélisme ou idéologie, je ne sais pas mais j’ai tendance à penser que certains mineurs délinquants « testent » leurs parents, les adultes et la société en général lors de petits délits pour « connaître » les limites et faire face à de l’autorité. Si la seule réponse qu’on leur apporte est toujours moins de sanctions, il ne faut pas s’étonner que certains s’endurcissent et s’ancrent dans la délinquance de plus en plus violente.

Cette délinquance s'observe t-elle davantage dans un milieu urbain ou en rase campagne ? Pourquoi ?

Incontestablement, la délinquance est bien plus importante en milieu urbain qu’en milieu rural. Et là encore, il y a de multiples causes, à commencer par l’effet démographique. Mais je note que les campagnes sont de plus en plus exposées à la criminalité organisée. Comme le montrent de nombreux rapports du ministère de l’Intérieur, de véritables razzias s’organisent de la part d’une délinquance itinérante, initiée par des réseaux mafieux européens au sein même des villages ou petites villes françaises, provoquant à juste titre une grande inquiétude. Il est urgent de faciliter le travail de la police, de la gendarmerie et de la justice face aux mutations de la délinquance. Pourtant, c’est exactement le contraire que l’on fait aujourd’hui, notamment dans le cadre de la réforme pénale du gouvernement qui complexifie les règles en matière de comparutions immédiates qui sont pourtant les plus adaptées face à cette délinquance. C’est assez navrant et surtout dangereux. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

04.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

07.

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paul Emiste
- 27/06/2015 - 07:42
Logique!
Ils ne risquent rien tata taubira y veille. Encore deux ans à tirer, ensuite il faudra être courageux (mais y a t il un politicard qui pense à autre chose qu´à lui même en France?) et remonter la pente.
Inutile de dire qu´il est beaucoup plus facile de descendre que de remonter, mais si on continue encore longtemps dans cette voie, c´est la démocratie elle même qui en sera la première victime.
Anguerrand
- 26/06/2015 - 14:29
Mais ce ne sont que des enfants
Mme Taubira vous le dira et à ce titre ils sont pratiquement inattaquable, il se jugé par des juges du mur des cons, avec des lois pour enfants, et sans tenir compte du fait qu'ils sont récidivistes, alors pourquoi se gêner. Quand NS a voulu faire passer la majorité juridique à 13 ans l'ensemble de la classe politique a crié au scandale, on récolte ce que l'on sème....
mymi
- 26/06/2015 - 12:49
Mais non
Relisez taubira dans le texte : s'ils sont ainsi c'est de notre faute, la société est vraiment très méchante, et ne leur DONNE pas tout ce à quoi ils estiment avoir DROIT. Donc ils sont bien obligés d'aller chercher l'argent et les biens là où ils se trouvent (c'est à dire chez vous et moi qui avons constitué quelques sous à force de labeur forcené). Et si la sale race des leurs les en empêche : flinguons les !
Voilà la société voulez et mise en place par la gauche. Je ne puis désormais qu'espérer le retour d'une Droite pertinente, courageuse et au service des français....