En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Le budget alimentaire moyen d’un ménage musulman pendant le mois de ramadan s’établit autour de 394 euros.
Ruée vers le halal
Comment le ramadan est aussi devenu un business florissant
Publié le 19 juin 2015
Le budget alimentaire moyen d’un ménage musulman pendant le mois de ramadan s’établit autour de 394 euros, soit une hausse de 40% par rapport aux dépenses des autres mois de l’année, ce dont les marques de grandes distributions profitent à fond.
Abbas Bendali
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abbas Bendali
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abbas Bendali
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le budget alimentaire moyen d’un ménage musulman pendant le mois de ramadan s’établit autour de 394 euros, soit une hausse de 40% par rapport aux dépenses des autres mois de l’année, ce dont les marques de grandes distributions profitent à fond.

Atlantico : Avant tous les autres, c'est le marché de l'alimentation qui profite le plus du Ramadan. Qu'elle est la stratégie empruntée par les marques de la grandes distributions pour maximiser leurs profits ? Sait-on ce que représente la hausse des dépenses des ménages en matière d'alimentation pendant ce mois ? 

Abbas Bendali : Le budget alimentaire moyen d’un ménage musulman pendant le mois de ramadan s’établit autour de 394 euros, en hausse de 40% par rapport aux autres mois de l’année. C’est une manne économique que le commerce alimentaire en général et la grande distribution tentent de capter. La grande distributionutilise de plus en plus tous les ressorts publi-promotionnels qu’elle maîtrise : prospectus ciblés, visibilité et mises en avant des offres, avantages sur les cartes clients… La concurrence est vive pendant cette période entre le commerce traditionnel qui met en avant l’argument de la proximité culturelle ou géographique et les grandes enseignes celui de prix attractifs.

Si les dépense alimentaires augmentent pendant la période du Ramadan, la situation est-elle similaire pour les boisson ? Qu'il s'agisse de jus de fruit ou de boissons sans alcool ? Les publicités à ce moment de l'année ciblent-elles d'avantage les musulmans ? 

Le budget alimentaire tient compte du poste boissons, notamment les jus de fruits et les sodas qui sont sur-consommés pendant cette période. Pour de raisons de saisonnalité, les grandes marques de soft-drink concentrent leur communication pendant la période estivale mais elles ne ciblent pas davantage les musulmans pendant la période du ramadan que pendant le reste de l’année. Mais  à l’évidence, les consommateurs musulmans sont aussi exposés à ces publicités et probablement plus enclins à acheter pendant cette période où ils sont plus tentés.

Le business du divertissement mise également sur le Ramadan. Quelles sont les nouvelles offres proposées au musulmans pratiquants ? 

Certains commerces comme les restaurants s’adaptent à leur clientèle pendant cette période en modifiant leurs horaires et leurs cartes. Les programmes de télévision des chaînes maghrébines ou moyen-orientales évoluent également pendant cette période pour satisfaire des audiences plus tardives. Certaines proposent des bouquets des abonnements ponctuels à des programmes payants avec à la carte des chaînes de divertissement ou des chaînes religieuses.

Hormis ces secteurs, quels autres domaines bénéficient-ils du mois du Ramadan ? Dans quelles proportions ? 

C’est un mois de partage, de convivialité et de retrouvailles familiales et amicales. Des secteurs comme la téléphonie sont impactés positivement par le mois de ramadan avec des besoins plus importants de communiquer avec ses proches à l’étranger. Certains opérateurs proposent des offres spécifiques relayées par de la publicité dans les grands médias. Idem pour le secteur des transports qui bénéfice d’un effet ramadan qui se couple avec la concomitance des vacances d’été. Un grand nombre de musulmans passent une grande partie du ramadan en France mais fêtent la fin du jeûne au Maghreb par exemple.

Le mois du Ramadan est à l'origine un mois de recueillement spirituel pourtant le business qui l'entoure semble se développer de plus en plus. Ainsi le Ramadan est-il devenu pour les musulmans ce que Noël est aux chrétiens ? 

Certes ce mois est marqué par le jeûne et l’abstinence et par une activité spirituelle plus soutenue. C’est aussi une période festive qui se déroule dans une atmosphère d’échange et de convivialité. Il faut rappeler que nous vivons dans une société d’abondance et de surconsommation. En conséquence, ce que l’on peut regretter, c’est le gâchis alimentaire que cela peut générer, paradoxalement dans une période de jeûne. C’est pourquoi aussi, tout musulman pratiquant est tenu de verser la zakat, l’aumône légale aux nécessiteux à l’issue du mois de ramadan.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
07.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MIMINE 95
- 19/06/2015 - 13:33
LA ZAKAT AU NON MUSULMANS ??
Pour avoir la réponse, tapez le titre sur google suivi de : grande mosquée de Lyon. Puis pour approfondir le sujet: mejliss : cherche musulmans pauvres dans la région lyonnaise. Allez à v'ot bon coeur m'sieurs dames.