En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 9 min 33 sec
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 16 heures 4 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 17 heures 14 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 18 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 19 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 21 heures 28 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 21 heures 50 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 22 heures 59 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 23 heures 1 min
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 15 heures 19 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 16 heures 39 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 17 heures 54 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 18 heures 31 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 20 heures 50 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 21 heures 37 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 22 heures 18 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 23 heures 47 sec
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 23 heures 1 min
© wikipédia
Des "nuages noctulescents" ont récemment été observés au Royaume-Uni.
© wikipédia
Des "nuages noctulescents" ont récemment été observés au Royaume-Uni.
Dans le brouillard

Ces nuages jamais vus en France devraient apparaître ces prochaines semaines (et c’est la preuve que le climat change)

Publié le 17 juin 2015
Habitués des cieux polaires, les "nuages noctulescents" sont de plus en plus fréquemment visibles sous nos latitudes, au Royaume-Uni par exemple. Et s'ils descendent vers le Sud, c'est bien parce que l'activité humaine détruit et modifie l'environnement.
Diplômé de Polytechnique, membre titulaire de l'Académie de l'Air et de l'Espace, directeur de recherche au CNRS
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Hauchecorne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de Polytechnique, membre titulaire de l'Académie de l'Air et de l'Espace, directeur de recherche au CNRS
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Habitués des cieux polaires, les "nuages noctulescents" sont de plus en plus fréquemment visibles sous nos latitudes, au Royaume-Uni par exemple. Et s'ils descendent vers le Sud, c'est bien parce que l'activité humaine détruit et modifie l'environnement.

Atlantico : Formations nuageuses très particulières, des "nuages noctulescents" ont récemment été observés au Royaume-Uni. De manière générale, ces nuages polaires sont de plus en plus observés dans des zones inhabituelles. A quoi ces phénomènes peuvent-ils être dus ? Le changement climatique y est-il pour quelque chose ?

Alain Hauchecorne : Les nuages noctulescents sont observés depuis le sol en juin et en juillet généralement entre le 55ème et le 65ème parallèle nord. Ce sont des nuages extrêmement tenus qui se forment vers 83km d’altitude dans la région qu’on appelle la mésosphère, une région de l’atmosphère où la pression n’est que le cent-millième de la pression au sol. Ils sont constitués de minuscules cristaux de glace qui peuvent se former grâce aux températures extrêmes qui règnent à cette altitude, jusqu’à -140°C, bien que la concentration de la vapeur d’eau y soit très faible. Ils ne sont visibles qu’après le coucher du soleil quand il fait nuit au sol et que les hautes couches de l’atmosphère sont encore éclairées par le soleil. Les observations par satellite ont montré que les nuages noctulescents étaient présents jusqu’au pôle mais on ne peut pas les voir depuis le sol au nord du 65ème parallèle nord à cause du jour polaire. Quand on analyse les observation de ces nuages depuis le sol et par satellite, depuis plusieurs dizaines d’années, on constate une augmentation de leur fréquence d’apparition. Ceci pourrait être dû au changement climatique comme l’a proposé en premier le chercheur américain Gary Thomas. En effet l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère provoque un réchauffement au sol mais provoque également un refroidissement dans la haute atmosphère, le gaz carbonique émettant du rayonnement infrarouge qui s’échappe directement vers l’espace. Ce refroidissement facilite la condensation de la vapeur d’eau et donc la formation de ces nuages. De plus, la concentration de vapeur d’eau a également tendance à s’accroître dans la haute atmosphère du fait de l’augmentation du méthane qui se transforme ensuite en vapeur d’eau par oxydation.

S'agit-il d'un phénomène récent ? Si non, à quand remonte les premières observations de nuages de ce type dans des régions inhabituelles ?

Les nuages noctulescents sont observés depuis la fin du 19ème siècle, plus exactement depuis 1884 suite à l’éruption du Krakatoa en Indonésie en août 1883. Ce volcan a injecté une quantité énorme de particules volcaniques et de vapeur d’eau dans la stratosphère qui ont été ensuite transportées vers la mésosphère et vers les pôles. Depuis cette date on observe tous les étés des nuages noctulescents dans les régions proches du 60ème parallèle nord, comme la Scandinavie ou le nord de l’Ecosse. Il arrive qu’on les observe plus au sud, dans le sud du Royaume Uni ou dans le nord de la France, mais c’est un phénomène plus rare. Par exemple, ils ont été observés au dessus de Paris pendant le feu d’artifice du 14 juillet 2009. Nous ne disposons pas de statistiques précises sur leur évolution plus au sud mais on peut cependant penser qu’ils sont également devenus plus fréquents au cours des dernières décennies

Où ces nuages évoluent-ils ? Sont-ils visibles à l'oeil nu ?

Des conditions d’observation particulières sont nécessaires pour pouvoir les observer. Ces nuages sont trop fins pour pouvoir être observés de jour. Il faut que le soleil soit entre 6 et 10 degrés en dessous de l’horizon de façon à ce qu’il fasse suffisamment nuit au sol mais que les nuages soient encore éclairés par le soleil. On observe alors la diffusion de la lumière solaire par les cristaux de glace formant ces nuages. On les observe le plus souvent au dessus de l’horizon dans la direction du soleil.

Existe-t-il des périodes de l'année où ce type de nuages est plus visible ? Pourquoi ? 

Ces nuages se produisent régulièrement autour du solstice d’été à haute latitude. Ceci est dû au fait qu’à cette époque de l’année la température de la mésosphère est particulièrement froide à cause de la circulation des masses d’air qui montent au dessus des régions polaires d’été, en se refroidissant par détente adiabatique et sont ensuite transportées vers les régions polaires d’hiver de l’autre hémisphère où elles redescendent en subissant un réchauffement par compression adiabatique. Les nuages noctulescents se forment également durant l’été austral dans l’hémisphère sud en janvier. Ils sont observés régulièrement par satellite mais beaucoup plus rarement depuis le sol par manque d’observateur. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 18/07/2015 - 23:36
Réchauffement......piège à con......!
Pas de conspiration du GIEC, mais un ensemble d'intérêts convergents:
Pour les USA et la France, l'espoir de relancer le nuclèaire, pour les USA, l'Europe, le Japon et la Chine l'espoir de se libérer des pressions exercées par les pays de l'OPEP. Alors bien que les conclusions du GIEC ne soient pas rigoureusement scientifiques, tout le monde s'en fout car ça arrange tout le monde, et en plus ça a l'avantage de faire chier les pays émergents en les rendants plus dépendants de nous à travers les nouvelles technologies....balaise n'est-ce pas......?
ounichibou
- 19/06/2015 - 09:00
@Leucate
Il ne faut pas non plus penser que les personnes étudiant les changement climatiques actuels aient oublié de prendre ces facteurs en compte. Ce sont des choses parfaitement observables. Le petit âge glaciaire du XVIIème s'explique a priori par l'activité solaire, chose qu'on ne peut soupçonner concernant les changements d'aujourd'hui.
A moins de croire à une conspiration des scientifiques contribuant au Giec...
john mac lane
- 18/06/2015 - 23:34
Hoooooaaaaaa, quelle horreur nous allons griller dans l'horeur
Quelle horreur nous allons griller dans d'affreuses souffrances. Ça y est y'a une preuve. La semaine prochaine des nuages noctulessants vont nous pulvériser. Ca doit être le changement engendré par ceux qui mettent du Nutella sur de l'herbe et ceux qui tartinent sur du pain du Roundup.....Apocalypse te voila!