En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© wikipédia
Des "nuages noctulescents" ont récemment été observés au Royaume-Uni.
Dans le brouillard

Ces nuages jamais vus en France devraient apparaître ces prochaines semaines (et c’est la preuve que le climat change)

Publié le 17 juin 2015
Habitués des cieux polaires, les "nuages noctulescents" sont de plus en plus fréquemment visibles sous nos latitudes, au Royaume-Uni par exemple. Et s'ils descendent vers le Sud, c'est bien parce que l'activité humaine détruit et modifie l'environnement.
Diplômé de Polytechnique, membre titulaire de l'Académie de l'Air et de l'Espace, directeur de recherche au CNRS
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Hauchecorne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de Polytechnique, membre titulaire de l'Académie de l'Air et de l'Espace, directeur de recherche au CNRS
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Habitués des cieux polaires, les "nuages noctulescents" sont de plus en plus fréquemment visibles sous nos latitudes, au Royaume-Uni par exemple. Et s'ils descendent vers le Sud, c'est bien parce que l'activité humaine détruit et modifie l'environnement.

Atlantico : Formations nuageuses très particulières, des "nuages noctulescents" ont récemment été observés au Royaume-Uni. De manière générale, ces nuages polaires sont de plus en plus observés dans des zones inhabituelles. A quoi ces phénomènes peuvent-ils être dus ? Le changement climatique y est-il pour quelque chose ?

Alain Hauchecorne : Les nuages noctulescents sont observés depuis le sol en juin et en juillet généralement entre le 55ème et le 65ème parallèle nord. Ce sont des nuages extrêmement tenus qui se forment vers 83km d’altitude dans la région qu’on appelle la mésosphère, une région de l’atmosphère où la pression n’est que le cent-millième de la pression au sol. Ils sont constitués de minuscules cristaux de glace qui peuvent se former grâce aux températures extrêmes qui règnent à cette altitude, jusqu’à -140°C, bien que la concentration de la vapeur d’eau y soit très faible. Ils ne sont visibles qu’après le coucher du soleil quand il fait nuit au sol et que les hautes couches de l’atmosphère sont encore éclairées par le soleil. Les observations par satellite ont montré que les nuages noctulescents étaient présents jusqu’au pôle mais on ne peut pas les voir depuis le sol au nord du 65ème parallèle nord à cause du jour polaire. Quand on analyse les observation de ces nuages depuis le sol et par satellite, depuis plusieurs dizaines d’années, on constate une augmentation de leur fréquence d’apparition. Ceci pourrait être dû au changement climatique comme l’a proposé en premier le chercheur américain Gary Thomas. En effet l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère provoque un réchauffement au sol mais provoque également un refroidissement dans la haute atmosphère, le gaz carbonique émettant du rayonnement infrarouge qui s’échappe directement vers l’espace. Ce refroidissement facilite la condensation de la vapeur d’eau et donc la formation de ces nuages. De plus, la concentration de vapeur d’eau a également tendance à s’accroître dans la haute atmosphère du fait de l’augmentation du méthane qui se transforme ensuite en vapeur d’eau par oxydation.

S'agit-il d'un phénomène récent ? Si non, à quand remonte les premières observations de nuages de ce type dans des régions inhabituelles ?

Les nuages noctulescents sont observés depuis la fin du 19ème siècle, plus exactement depuis 1884 suite à l’éruption du Krakatoa en Indonésie en août 1883. Ce volcan a injecté une quantité énorme de particules volcaniques et de vapeur d’eau dans la stratosphère qui ont été ensuite transportées vers la mésosphère et vers les pôles. Depuis cette date on observe tous les étés des nuages noctulescents dans les régions proches du 60ème parallèle nord, comme la Scandinavie ou le nord de l’Ecosse. Il arrive qu’on les observe plus au sud, dans le sud du Royaume Uni ou dans le nord de la France, mais c’est un phénomène plus rare. Par exemple, ils ont été observés au dessus de Paris pendant le feu d’artifice du 14 juillet 2009. Nous ne disposons pas de statistiques précises sur leur évolution plus au sud mais on peut cependant penser qu’ils sont également devenus plus fréquents au cours des dernières décennies

Où ces nuages évoluent-ils ? Sont-ils visibles à l'oeil nu ?

Des conditions d’observation particulières sont nécessaires pour pouvoir les observer. Ces nuages sont trop fins pour pouvoir être observés de jour. Il faut que le soleil soit entre 6 et 10 degrés en dessous de l’horizon de façon à ce qu’il fasse suffisamment nuit au sol mais que les nuages soient encore éclairés par le soleil. On observe alors la diffusion de la lumière solaire par les cristaux de glace formant ces nuages. On les observe le plus souvent au dessus de l’horizon dans la direction du soleil.

Existe-t-il des périodes de l'année où ce type de nuages est plus visible ? Pourquoi ? 

Ces nuages se produisent régulièrement autour du solstice d’été à haute latitude. Ceci est dû au fait qu’à cette époque de l’année la température de la mésosphère est particulièrement froide à cause de la circulation des masses d’air qui montent au dessus des régions polaires d’été, en se refroidissant par détente adiabatique et sont ensuite transportées vers les régions polaires d’hiver de l’autre hémisphère où elles redescendent en subissant un réchauffement par compression adiabatique. Les nuages noctulescents se forment également durant l’été austral dans l’hémisphère sud en janvier. Ils sont observés régulièrement par satellite mais beaucoup plus rarement depuis le sol par manque d’observateur. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

05.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

07.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 18/07/2015 - 23:36
Réchauffement......piège à con......!
Pas de conspiration du GIEC, mais un ensemble d'intérêts convergents:
Pour les USA et la France, l'espoir de relancer le nuclèaire, pour les USA, l'Europe, le Japon et la Chine l'espoir de se libérer des pressions exercées par les pays de l'OPEP. Alors bien que les conclusions du GIEC ne soient pas rigoureusement scientifiques, tout le monde s'en fout car ça arrange tout le monde, et en plus ça a l'avantage de faire chier les pays émergents en les rendants plus dépendants de nous à travers les nouvelles technologies....balaise n'est-ce pas......?
ounichibou
- 19/06/2015 - 09:00
@Leucate
Il ne faut pas non plus penser que les personnes étudiant les changement climatiques actuels aient oublié de prendre ces facteurs en compte. Ce sont des choses parfaitement observables. Le petit âge glaciaire du XVIIème s'explique a priori par l'activité solaire, chose qu'on ne peut soupçonner concernant les changements d'aujourd'hui.
A moins de croire à une conspiration des scientifiques contribuant au Giec...
john mac lane
- 18/06/2015 - 23:34
Hoooooaaaaaa, quelle horreur nous allons griller dans l'horeur
Quelle horreur nous allons griller dans d'affreuses souffrances. Ça y est y'a une preuve. La semaine prochaine des nuages noctulessants vont nous pulvériser. Ca doit être le changement engendré par ceux qui mettent du Nutella sur de l'herbe et ceux qui tartinent sur du pain du Roundup.....Apocalypse te voila!