En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 2 heures 46 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le libéralisme : seul véritable humanisme

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Histoire
Ave Zemmour !

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Economie
Préjugés

Pascal Salin : "Nombre de Français sont allergiques au libéralisme car ils ignorent l’amélioration de leur vie qu’apporterait un vrai libéralisme"

il y a 2 heures 52 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 20 heures 26 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 1 heure 44 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 2 heures 23 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 2 heures 48 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les moyens efficaces pour lutter contre le cancer, LA maladie du XXème siècle qui pourrait être vaincue dans les prochaines décennies

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Environnement
Effet collatéral

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

il y a 2 heures 49 min
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 20 heures 10 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 20 heures 43 min
© Pixabay
1 Français sur 3 se déclare allergique à quelque chose.
© Pixabay
1 Français sur 3 se déclare allergique à quelque chose.
Ça pique les yeux

Vous pensez souffrir d’allergies ? Attention, leurs symptômes peuvent en fait cacher d’autres maladies

Publié le 05 juin 2015
Un récent sondage montre qu'un Français sur trois se déclare allergique à quelque chose. Si la hausse du nombre des allergies est un phénomène reconnu, bon nombre de personnes confondent souvent leurs symptômes avec ceux d'autres maladies n'ayant rien à voir.
Le Dr Florence Trébuchon est médecin allergologue. Elle a fondé l'École de l'asthme au service des maladies respiratoires de l'hôpital Arnaud-de-Villeneuve, à Montpellier. Elle est l'auteur de Vaincre l'asthme et les allergies aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Trébuchon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Florence Trébuchon est médecin allergologue. Elle a fondé l'École de l'asthme au service des maladies respiratoires de l'hôpital Arnaud-de-Villeneuve, à Montpellier. Elle est l'auteur de Vaincre l'asthme et les allergies aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent sondage montre qu'un Français sur trois se déclare allergique à quelque chose. Si la hausse du nombre des allergies est un phénomène reconnu, bon nombre de personnes confondent souvent leurs symptômes avec ceux d'autres maladies n'ayant rien à voir.

Atlantico. Selon un récent sondage conduit par Stallergènes, 1 Français sur 3 se déclare allergique. Ce ressenti est-il en phase avec la réalité ?

Florence Trébuchon : Il existe plusieurs types d'allergies : les allergies alimentaires, les  allergies aux médicaments, et les allergies aux hymenoptères  et enfin les allergies respiratoires.
Ce sondage fait référence, je pense, aux allergies respiratoires qui se manifestent par des rhinites parfois accompagnées de conjonctivite et de l'asthme. Ces allergies sont provoquées par ce que l'on respire: pollen, acariens, phanères d'animaux.

Aujourd’hui  on estime que 30 %  des adultes sont concernés par une rhinite allergique ce qui est proche du résultat du sondage. Par ailleurs  la prévalence de l'asthme est de 7 % dans la population générale, mais concerne 10 % des enfants.

Cependant il y a différent degré de sévérité dans l'allergie respiratoire . Certaines personnes vont être gênées 3 semaines au printemps de manière très  modérée et facilement soulagées avec un traitement antihistaminique alors que d'autre vont avoir des symptômes handicapants pendant plusieurs mois nécessitant la prise quotidienne de plusieurs traitements. L'enjeu actuel  est de diagnostiquer et de prendre en charge correctement les allergies invalidantes: les rhinites sévères non controlées par les traitements anti histaminiques, l’asthme...
 


Quels sont les symptômes qui incitent le plus souvent à en conclure qu'on est allergique à tort ? A quels autres types d'affections ces symptômes peuvent-ils être liés ?

 

Les symptômes les plus évocateurs d'allergies sont un rhume persistant avec des  éternuements des  démangeaisons  et une conjonctivite. Si ces signes apparaissent de manière saisonnière ils sont d'autant plus évocateurs d'allergie.
L'allergie est une réponse inadaptée du système immunitaire qui au lieu de tolérer certains pollens, ou les acariens, les identifies comme "une menace" et fabrique des anticorps que l'on appelle les IgE. Ces IgE sont spécifique d'un allergène, mais  au lieu de protéger l'organisme elles  sont à l'origine de la réaction allergique quand elles rencontrent pollens ou acariens dans la muqueuse respiratoire.

Cependant dans certains cas  il peut s'agir de rhino-conjonctivites inflammatoires favorisées par le vent et l'action mécanique et toxique irritante des pollens sur la muqueuse du nez et sur la conjonctive. La pollution atmosphérique souvent très présente quand il fait chaud agit aussi de la même manière sur les voies respiratoire.  Dans ces cas le il n'y a pas de mécanisme imuno allergiques, et la gêne n'est pas spécifique  d'un pollen, elle est plutôt la conséquence de plusieurs facteurs directement  agressifs pour les voies respiratoires. Dans ce cas  le traitement est plutôt basé sur des anti-inflammatoires locaux.
Enfin, il arrive que les deux mécanismes soient intriqués: la pollution atmosphérique majore les symptômes de l'allergie, ce qui explique qu'il y ait de plus en plus de personne qui se sentent gênées par leurs allergies en zone urbaine.
 


Certaines confusions peuvent-elles s'avérer dangereuses ? Comment les dissiper ?

Dans certaines situations comme les rhinites chroniques persistantes avec troubles de l'odorat, le diagnostic de l'allergie aux acariens est évoqué parfois à tort, et il peut s'agir d'une polypose rhinosinusienne qui doit être prise en charge par l'ORL.
Dans d'autre cas, les patients prennent depuis de long mois des traitements antihistaminiques pour une rhinite non étiquetée sans réelle amélioration.Face à une suspicion d'allergie, il est légitime de réaliser un bilan allergologique chez l'allergologue, simple rapide, fiable il permettra de confirmer ou d'infirmer le diagnostic et d'orienter la prise en charge la plus adaptée.
Il faut rappeler que ce bilan peut être réalisé même chez le jeune enfant.

Comment expliquer que tant de personnes se déclarent allergiques sans réel diagnostic ? Peut-on aller jusqu'à parler d'une tendance ? Quels facteurs l'alimentent ?

L'allergie respiratoire s'installe souvent de manière insidieuse, les gênes s'aggravent progressivement  d'années en année, le malade s'habitue a ses gênes et vit avec. Il est dommage que les médecins référents n'orientent pas plus les patients vers l'allergologue pour un bilan. Mais il faut dire pour leur décharge que les personnes allergiques sont souvent des sujets jeunes en bonne santé par ailleurs et qui consultent peu. Cependant, le bilan allergologique semble incontournable pour faire le tri entre ce qui est allergique et ce qui ne l'est pas; pour évaluer aussi la sévérité de la maladie et  son impact  sur la fonction respiratoire. Un bilan allergologique est toujours contributif, même si il est négatif car il permet d'orienter le traitement

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

05.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

07.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires