En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Collaboration secrète avec la NSA : le scandale qui ébranle le Danemark (et devrait inquiéter l’Europe)

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 20 min 22 sec
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 1 heure 54 sec
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 1 heure 23 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 1 heure 40 min
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 12 heures 54 min
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 15 heures 56 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 16 heures 47 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 20 heures 4 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 23 min 33 sec
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 1 heure 17 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 2 heures 6 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 13 heures 19 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 16 heures 21 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 18 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 19 heures 49 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 21 heures 48 min
© Pixabay
1 Français sur 3 se déclare allergique à quelque chose.
© Pixabay
1 Français sur 3 se déclare allergique à quelque chose.
Ça pique les yeux

Vous pensez souffrir d’allergies ? Attention, leurs symptômes peuvent en fait cacher d’autres maladies

Publié le 05 juin 2015
Un récent sondage montre qu'un Français sur trois se déclare allergique à quelque chose. Si la hausse du nombre des allergies est un phénomène reconnu, bon nombre de personnes confondent souvent leurs symptômes avec ceux d'autres maladies n'ayant rien à voir.
Florence Trébuchon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Florence Trébuchon est médecin allergologue. Elle a fondé l'École de l'asthme au service des maladies respiratoires de l'hôpital Arnaud-de-Villeneuve, à Montpellier. Elle est l'auteur de Vaincre l'asthme et les allergies aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un récent sondage montre qu'un Français sur trois se déclare allergique à quelque chose. Si la hausse du nombre des allergies est un phénomène reconnu, bon nombre de personnes confondent souvent leurs symptômes avec ceux d'autres maladies n'ayant rien à voir.

Atlantico. Selon un récent sondage conduit par Stallergènes, 1 Français sur 3 se déclare allergique. Ce ressenti est-il en phase avec la réalité ?

Florence Trébuchon : Il existe plusieurs types d'allergies : les allergies alimentaires, les  allergies aux médicaments, et les allergies aux hymenoptères  et enfin les allergies respiratoires.
Ce sondage fait référence, je pense, aux allergies respiratoires qui se manifestent par des rhinites parfois accompagnées de conjonctivite et de l'asthme. Ces allergies sont provoquées par ce que l'on respire: pollen, acariens, phanères d'animaux.

Aujourd’hui  on estime que 30 %  des adultes sont concernés par une rhinite allergique ce qui est proche du résultat du sondage. Par ailleurs  la prévalence de l'asthme est de 7 % dans la population générale, mais concerne 10 % des enfants.

Cependant il y a différent degré de sévérité dans l'allergie respiratoire . Certaines personnes vont être gênées 3 semaines au printemps de manière très  modérée et facilement soulagées avec un traitement antihistaminique alors que d'autre vont avoir des symptômes handicapants pendant plusieurs mois nécessitant la prise quotidienne de plusieurs traitements. L'enjeu actuel  est de diagnostiquer et de prendre en charge correctement les allergies invalidantes: les rhinites sévères non controlées par les traitements anti histaminiques, l’asthme...
 


Quels sont les symptômes qui incitent le plus souvent à en conclure qu'on est allergique à tort ? A quels autres types d'affections ces symptômes peuvent-ils être liés ?

 

Les symptômes les plus évocateurs d'allergies sont un rhume persistant avec des  éternuements des  démangeaisons  et une conjonctivite. Si ces signes apparaissent de manière saisonnière ils sont d'autant plus évocateurs d'allergie.
L'allergie est une réponse inadaptée du système immunitaire qui au lieu de tolérer certains pollens, ou les acariens, les identifies comme "une menace" et fabrique des anticorps que l'on appelle les IgE. Ces IgE sont spécifique d'un allergène, mais  au lieu de protéger l'organisme elles  sont à l'origine de la réaction allergique quand elles rencontrent pollens ou acariens dans la muqueuse respiratoire.

Cependant dans certains cas  il peut s'agir de rhino-conjonctivites inflammatoires favorisées par le vent et l'action mécanique et toxique irritante des pollens sur la muqueuse du nez et sur la conjonctive. La pollution atmosphérique souvent très présente quand il fait chaud agit aussi de la même manière sur les voies respiratoire.  Dans ces cas le il n'y a pas de mécanisme imuno allergiques, et la gêne n'est pas spécifique  d'un pollen, elle est plutôt la conséquence de plusieurs facteurs directement  agressifs pour les voies respiratoires. Dans ce cas  le traitement est plutôt basé sur des anti-inflammatoires locaux.
Enfin, il arrive que les deux mécanismes soient intriqués: la pollution atmosphérique majore les symptômes de l'allergie, ce qui explique qu'il y ait de plus en plus de personne qui se sentent gênées par leurs allergies en zone urbaine.
 


Certaines confusions peuvent-elles s'avérer dangereuses ? Comment les dissiper ?

Dans certaines situations comme les rhinites chroniques persistantes avec troubles de l'odorat, le diagnostic de l'allergie aux acariens est évoqué parfois à tort, et il peut s'agir d'une polypose rhinosinusienne qui doit être prise en charge par l'ORL.
Dans d'autre cas, les patients prennent depuis de long mois des traitements antihistaminiques pour une rhinite non étiquetée sans réelle amélioration.Face à une suspicion d'allergie, il est légitime de réaliser un bilan allergologique chez l'allergologue, simple rapide, fiable il permettra de confirmer ou d'infirmer le diagnostic et d'orienter la prise en charge la plus adaptée.
Il faut rappeler que ce bilan peut être réalisé même chez le jeune enfant.

Comment expliquer que tant de personnes se déclarent allergiques sans réel diagnostic ? Peut-on aller jusqu'à parler d'une tendance ? Quels facteurs l'alimentent ?

L'allergie respiratoire s'installe souvent de manière insidieuse, les gênes s'aggravent progressivement  d'années en année, le malade s'habitue a ses gênes et vit avec. Il est dommage que les médecins référents n'orientent pas plus les patients vers l'allergologue pour un bilan. Mais il faut dire pour leur décharge que les personnes allergiques sont souvent des sujets jeunes en bonne santé par ailleurs et qui consultent peu. Cependant, le bilan allergologique semble incontournable pour faire le tri entre ce qui est allergique et ce qui ne l'est pas; pour évaluer aussi la sévérité de la maladie et  son impact  sur la fonction respiratoire. Un bilan allergologique est toujours contributif, même si il est négatif car il permet d'orienter le traitement

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires