En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

03.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

04.

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

07.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 11 heures 43 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 14 heures 28 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 14 heures 51 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 16 heures 12 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 17 heures 7 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 17 heures 24 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 17 heures 43 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 11 heures 4 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 12 heures 26 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 14 heures 32 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 15 heures 7 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 16 heures 42 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 16 heures 58 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 17 heures 13 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 17 heures 52 min
© Reuters
François Hollande et Angela Merkel à la manœuvre.
© Reuters
François Hollande et Angela Merkel à la manœuvre.
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

La France et l’Allemagne à la manœuvre pour renforcer la gouvernance européenne

Publié le 27 mai 2015
La semaine est dominée par une confrontation publique entre les partisans de plus d’Europe et ceux qui en revendiquent moins. Ce débat, au plus haut niveau, ne peut que faire évoluer l’Union européenne vers plus de clarté.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La semaine est dominée par une confrontation publique entre les partisans de plus d’Europe et ceux qui en revendiquent moins. Ce débat, au plus haut niveau, ne peut que faire évoluer l’Union européenne vers plus de clarté.

La crise a passablement démoli l’Union européenne. L’ancien président de la Commission, M. Barroso, n’avait pas su prendre en charge la gestion de la crise. La zone euro a tenu en équilibre mais l’Europe a été incapable d’organiser une politique de redressement efficace. Surtout, l’Europe a été incapable de compenser la monté des populismes et des protectionnismes nationaux.

Le résultat, c'est que pendant la crise, l’ambition européenne et le sentiment d’appartenance à une même communauté de culture a reculé. Plus grave, l’opinion publique a acquis la conviction que l’Europe, en prescrivant des politiques de réajustement budgétaire, a travaillé contre les peuples. Par conséquent, les institutions européennes sont devenues des boucs émissaires de la crise.

Plus grave enfin, beaucoup de gouvernements ont utilisé les maladresses de l’administration européenne pour se décharger de leurs responsabilités. Trop facile, trop tentant d’accuser Bruxelles et la BCE de tous les défauts de l’Europe.

Cette évolution a débouché sur une dévalorisation de l’Union européenne, sur un déséquilibre de la zone euro et sur une progression des mécontents et des adversaires de l’Europe.

Dans tous les pays d’Europe, les partisans de moins d’Europe se sont multipliés, au point d’arriver au pouvoir en Grèce et de grimper dans les électorats en Espagne à Barcelone ou à Madrid. Au départ, les revendications portaient sur la sortie de l’Europe puis de l’euro. Mais quand les gouvernements radicaux et les partisans extrêmes se sont aperçus qu’une sortie de l’Euro portait plus de difficultés pour les peuples, les opinions ont évolué.

En Grande-Bretagne, David Cameron a été très largement réélu sur un programme de réformes très courageuses. Il a d’ailleurs été réélu contre les sondages qui annonçaient une défaite. Il faut dire que David Cameron a fait une campagne anti-européenne en promettant un référendum comme en Ecosse. Aujourd’hui, il essaie d’obtenir de ses partenaires européens des réformes d’assouplissement qui rendraient l’Europe compatible aux Britanniques. Cameron a parfaitement compris que la sortie de la Grande-Bretagne serait une catastrophe.

Pendant toute la crise, les pro-européens se cachaient,  la reprise économique va leur redonner de la voix. Il en sera question lors du prochain sommet européen puis lors du G7 Finances en fin de semaine. La France de François Hollande et l’Allemagne d’Angela Merkel appuyées par les pays de l’Europe du Nord, l’Espagne, le Portugal et l’Italie.

Le projet qui sera présenté prépare un resserrement des liens européens avec notamment une plus grande intégration économique. Une convergence plus forte des fiscalités, des lois sociales et des positions à l’égard des tiers. L’objectif, rendre impossible l’optimisation fiscale pour les entreprises étrangères et rendre difficile ou impossible le dumping social.

Tout cela signifie que l'on se dirige tout droit vers une Europe à deux vitesses. Une Europe de l’euro, solidaire mais respectueuse de la règle commune et une Europe élargie mais fonctionnant plus sur le modèle de la zone de libre-échange.

Cette position de principe va avoir une traduction très concrète. La France et l’Allemagne vont traiter en priorité le cas de la Grèce. Ils vont lui octroyer de quoi payer les intérêts de 1,4 milliard le 5 juin puis sans doute les autres tranches pour éviter le défaut de paiement. Tout simplement en lui rouvrant les portes du marché obligataire qui lui avaient été fermées.

Mais la mise en place du troisième plan d’aide sera conditionné par trois engagements de réforme : un report de l’âge de départ à la retraire à 65 ans et non 60 ans, une réforme fiscale qui va instituer une perception efficace de la TVA et l’instauration de l’impôt sur le revenu équitable mais applicable à tous. Et enfin une réduction, comme prévu par le gouvernement précédent, du nombre de fonctionnaires.

Le Premier ministre de la Grèce s’est engagé ce week-end à mettre en route ces réformes mais son ministre de l’Economie a dit le contraire et la majorité parlementaire refuse toujours de soutenir le compromis. Pour éviter le défaut de paiement, on choisira soit le referendum, soit de nouvelles élections.

Les grandes manœuvres sont donc engagées et, chose étonnante, la France se retrouve avec l’Allemagne aux manettes pour renforcer la cohésion européenne. François Hollande avait promis que l’Europe devait s’adapter. On n'avait pas compris que François Hollande voulait faire changer l'Europe vers plus de fédéralisme. Comme quoi, tout arrive.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

03.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

04.

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

07.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires