En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

07.

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 14 heures 23 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 17 heures 31 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 18 heures 17 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 19 heures 41 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 21 heures 4 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 21 heures 42 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 22 heures 35 sec
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 22 heures 4 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 22 heures 5 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 15 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 17 heures 27 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 17 heures 36 min
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 18 heures 50 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 20 heures 45 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 21 heures 25 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 22 heures 4 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 6 heures
© Pixabay
Le nombre de logements neufs vendus au premier trimestre 2015 est en forte augmentation (+10.4% sur un an).
© Pixabay
Le nombre de logements neufs vendus au premier trimestre 2015 est en forte augmentation (+10.4% sur un an).
Immobilier

Hausse du nombre de ventes de logements neufs : ceux à qui elle profite vraiment

Publié le 22 mai 2015
L'augmentation du nombre de vente de logement neufs amorcée fin 2014 s'est poursuivie au premier trimestre 2015. Mais cette dynamique profite essentiellement aux investisseurs privés et ne résout pas la crise du logement, particulièrement dans les zones où le marché est sous tension.
Pierre Madec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Madec est économiste au département analyse et prévision à l'OFCE.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'augmentation du nombre de vente de logement neufs amorcée fin 2014 s'est poursuivie au premier trimestre 2015. Mais cette dynamique profite essentiellement aux investisseurs privés et ne résout pas la crise du logement, particulièrement dans les zones où le marché est sous tension.

Atlantico : Selon des chiffres publiés mercredi par la Fédération des promoteurs immobilier (FPI), le nombre de logements neufs vendus au premier trimestre 2015 serait en forte augmentation (+10.4% sur un an). Le rapport souligne l'importance du dispositif Pinel mis en place en septembre 2014 par le gouvernement. A qui cette augmentation a-t-elle pu profiter ?

Pierre Madec : Elle profite principalement aux investisseurs, qui ont pu profiter des dispositifs tel que le Pinel, mis en place en septembre dernier. Mais si l'on voulait caricaturer, cette reprise peut paraître un peu artificielle au regard des besoins car elle est principalement entretenue par des dispositifs d'incitation à l'investissement locatif : la carotte fiscale rend aujourd'hui le neuf attrayant. 

Par ailleurs, le rapport mentionne également une baisse de 3,3% du nombre de primo-accédants. A partir du moment où l'accession à la propriété ne reprend pas, alors que le contexte y semble favorable comme c'est le cas actuellement (où les taux sont particulièrement bas), on peut considérer que c'est inquiétant. 

Ainsi, les dispositifs d'accession à la propriété comme les PTZ, même avec l'élargissement du critère d'attribution au centre-bourg avec travaux, et aux classes moyennes inférieures, n'a pas suffit à amener les primo-accédants sur le marché du neuf.

Ce n'est en revanche pas très étonnant au vu du différentiel de prix entre le neuf et l'ancien (-20-25%) : le stock de logement dans l'ancien est conséquent suite à une baisse des transactions, et c'est précisément ce type de logement que plébiscitent les primo-accédants. 

Comment expliquer cette hausse du nombre de transactions dans le neuf ?

Au vu des chiffres, nous pouvons penser que cette hausse des ventes est principalement dûe à une augmentation du stock de logements disponibles dans le marché du neuf ces derniers trimestres, et potentiellement à des efforts du côté des promoteurs : sur les prix, par la publicité faite autour de l'investissement dit Pinel etc.

Quand on regarde les chiffres de la construction, on observe par ailleurs une baisse du nombre de mises en chantier et de permis de construction par rapport aux trimestres précédents. Cela signifie que cette hausse ne change en réalité pas grand chose : ce ne sont pas de nouveaux logements qui ont été mis en construction. Il y a certes plus de logements sur le marché, mais il faut garder en tête que les chiffres des ventes précédents étaient particulièrement bas. 

Le rapport souligne l'importance de la loi Pinel dans ses résultats. En quoi cette dernière a-t-elle pu jouer concrètement ?

Le dispositif Pinel introduit davantage de flexibilité sur la durée de location. D'aucuns pourraient y voir un élément critiquable puisque son objet était d'augmenter l'offre de logement dits intermédiaires et locatifs plus abondantes. Or cette subvention permet aux investisseurs de "récupérer" leurs biens seulement au bout de 6 ans. 

Contrairement au dispositif Duflot, il faut noter que le dispositif a pu bénéficier d'un plan de communication performant, dans un contexte où les professionnels estimaient que la crise du logement tenait en grande partie ses racines dans le manque de confiance entre le secteur et les investisseurs.

Pour autant, cette hausse laisse-t-elle présager une reprise du marché du logement en France ? 

Il faut faire attention car ces données ne concernent que le stock, et qu'on ne connaît pas les ajustements de prix des promoteurs pour séduire des investisseurs. Si c'était là la raison principale, on peut imaginer que le stock de biens disponibles sera plus faible, et les nouveaux biens seront proposés à des prix plus élevés.

Si c'est bien une mécanique pérenne qui s'enclenche aujourd'hui, avec des investisseurs confiants, un cercle vertueux pourrait effectivement s'enclencher. C'est d'ailleurs ce que nous anticipons à l'OFCE, mais pas à court terme. Les ventes au deuxième et troisième trimestre seront donc déterminantes dans cette projection. Mais il faut également voir où sont ces logements, et à quelles catégories ils appartiennent, la FPI relève d'ailleurs que ces logements ne sont pas forcément situés dans les zones où il y a un besoin. Par exemple en Ile de France où le marché est particulièrement tendu, le nombre de transactions continue de baisser. Les zones sujettes à la crise du logement ne profiteront donc pas à court terme de cette reprise.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires