En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 8 heures 12 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 9 heures 28 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 10 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 13 heures 52 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 16 heures 2 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 19 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 20 heures 1 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 21 heures 45 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 22 heures 39 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 8 heures 46 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 13 heures 43 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 15 heures 21 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 18 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 19 heures 37 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 20 heures 37 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 22 heures 56 min
© Reuters
Selon Stephen Hawking, "dans 100 ans les ordinateurs auront dépassé les hommes."
© Reuters
Selon Stephen Hawking, "dans 100 ans les ordinateurs auront dépassé les hommes."
Mythologies contemporaines

Pour Stephen Hawking, dans 100 ans les ordinateurs auront dépassé les humains, vraiment ?

Publié le 18 mai 2015
Dans une conférence à Londres, le célèbre physicien Stephen Hawking a prévenu que dans 100 ans, l’Homme ne sera plus l’espèce la plus intelligente sur terre. Le héros du film “Une merveilleuse histoire du temps” prédit qu’à ce moment-là, les ordinateurs prendront le dessus, pour le meilleur et pour le pire.
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une conférence à Londres, le célèbre physicien Stephen Hawking a prévenu que dans 100 ans, l’Homme ne sera plus l’espèce la plus intelligente sur terre. Le héros du film “Une merveilleuse histoire du temps” prédit qu’à ce moment-là, les ordinateurs prendront le dessus, pour le meilleur et pour le pire.

Atlantico : Selon Stephen Hawking, "Dans 100 ans les ordinateurs auront dépassé les hommes." Est-ce une vue de l’esprit ou peut-on raisonnablement imaginer que cela soit vrai ? Peut-on dater ce passage de témoin ?

Jean-Gabriel Ganascia : D’une certaine façon, les ordinateurs ont déjà dépassé les hommes. Ils calculent plus vite et mieux que nous lorsqu’il s’agit de faire des additions et des multiplications. Au jeu d’échecs, perçu parfois comme emblématique de l’intelligence, le champion du monde a été battu par un ordinateur en 1997 et depuis aucun ne se hasarde plus, publiquement du moins, à de tels défis. Il en va de même au jeu télévisé Jeopardy! où, en 2011, un programme informatique appelé Watson l’a emporté par trois fois sur les autres candidats. On peut bien évidemment penser qu’avec le temps et les progrès technologiques, les capacités des machines s’accroîtront de sorte qu’elles nous dépasseront partout, dans toutes les activités et qu’elles exécuteront les tâches que nous leur confierons plus vite et plus efficacement que nous.

Ceci étant, la question que pose Stephen Hawking va plus loin : il se demande si les machines prendront le dessus sur les hommes. Autrement dit, si elle nous remplaceront et agiront nous plus en notre nom, mais en leur nom propre. Ceci signifie qu’elles auront une conscience et une volonté autonome. Or, aujourd’hui, même si les ordinateurs progressent considérablement, les principes sur lesquels reposent leur conception et leur programmation ne permettent pas à un scientifique de se prononcer sur ce point.

Qu’est-ce qu'il manque encore aux chercheurs pour atteindre ce point où les ordinateurs seront plus intelligents que les hommes ?

Si on réduit l’intelligenceà un ensemble des capacités cognitives, alors, il y a fort à parier que les machines seront plus intelligentes que nous : en effet beaucoup de facultés cognitives humaines seront bientôt reproductibles sur une machine. Dès à présent, les ordinateurs reconnaissent des visages, comprennent la parole, démontrent des théorèmes de mathématiques, composent des tableaux et des œuvres musicales, etc. Et, bientôt, ils réaliseront toutes ces choses mieux que nous. Toutefois, un être intelligent est plus que la somme des facultés intellectuelles qu’il mobilise dans la réalisation des tâches quotidiennes et dans la résolution des problèmes qui lui sont soumis. Et c’est ce plus qui manque pour que l’on sache faire des ordinateurs susceptibles de prendre le dessus sur les hommes.

Depuis longtemps, cette thèse de l'intelligence artificielle devenant supérieur à l'intelligence humaine a été largement développée dans les récits de sciences fictions. Est-ce qu'elle fait des émules maintenant chez le monde scientifique? Pourquoi?

Dès avant la naissance de l’intelligence artificielle, des scientifiques et des auteurs de science fiction se demandèrent ce qui se passerait si l’intelligence des machines surpassait celle des hommes. Il en est résulté beaucoup de bons romans. Toutefois, les progrès sur lesquels reposaient ces récits demeurent très éloignés de la réalité technologique actuelle. Rien, aujourd’hui, ne permet d’affirmer qu’un jour une machine possèdera effectivement une conscience. Ces fictions relèvent donc de l’ordre de l’imaginaire.

En revanche, avec les techniques d’apprentissage automatique qui opèrent désormais sur de grandes quantités d’information que l’on qualifie parfois de Big Data ("masses de données" en français), les machines se reprogramment continument, en fonction de leurs observations. De ce fait, elles échappent en partie à leur concepteur. Cela ne signifie pas qu’elles sont mues par une volonté propre, mais cela veut dire qu’elles prennent des décisions de façon autonome et que certaines d’entre elles pourraient nous surprendre, voire nous mettre dans l’embarras. Pour éviter ce type de situations, des scientifiques conscients des risques travaillent actuellement sur des techniques qui nous assureraient de la "fidélité" des machines.

En décembre dernier, Stephen Hawking a affirmé que le développement de l’intelligence artificielle "pourrait signifier la fin de l’espèce humaine". En quoi cette intelligence artificielle peut-elle être un danger de mort pour l’espèce humaine ? Faut-il s’y préparer et comment ?

Stephen Hawking est coutumier de ce type de déclaration. En cela, il se présente comme un représentant de la mouvance qualifiée de "Singulariste". Selon lui et quelques autres, dont Ray Kurzweil, un des directeurs de la recherche chez Google, l’évolution exponentielle des capacités de calcul des ordinateurs va se poursuivre et conduire à une explosion de l’intelligence des machines qui vont bientôt nous dépasser.

Deux écoles s’opposent. Pour les pessimistes, cet emballement de la technologie conduira à l’extinction de l’humanité, car les machines agiront pour elle même ; selon les optimistes, l’Homme mettra les technologies qu’il a créées à son profit pour devenir plus puissant, vivre plus longtemps, voire télécharger sa conscience qui, séparée du corps, deviendra immortelle...

En tant que scientifique, je peux affirmer qu’aucun de ces deux scénarios n’est tangible. Aucun des arguments avancés pour justifier l’un ou l’autre ne tient à une analyse rigoureuse. Rappelons que Stephen Hawking est un astrophysicien qui ne possède aucune compétence en intelligence artificielle. Quant aux autres scientifiques qui se prévalent de leur appartenance à de grandes universités pour lancer de telles affirmations, ils ne les justifient pas avec la même rigueur que leurs travaux scientifiques. Bref, les développements de l’intelligence artificielle et la dissémination des ordinateurs partout dans le monde doivent être pris au sérieux. Il existe indubitablement des risques dont on doit se prémunir en les anticipant. En revanche, les inquiétudes "Singularistes" qui voient, dans le développement des machines, soit la fin de l’Homme, soit sa transformation en Cyborg n’ont aucun fondement scientifique sérieux. Il ne s’agit là que de mythologies contemporaines qui ressurgissent régulièrement.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
adroitetoutemaintenant
- 19/05/2015 - 10:17
Je suis rassuré
Hawking a la palme de l'erreur. Absolument toutes ses prévisions se sont révélées fausses !
cloette
- 18/05/2015 - 12:36
La conscience
Pour Jp Changeux ( l'homme neuronal) et d'autres scientifiques de renom la conscience est le résultat de l'activité neuronale , donc si c'est le cas les robots du futur auront une conscience et deviendront autonomes , Hawking a raison.