En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 11 heures 16 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 12 heures 28 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 17 heures 14 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 18 heures 35 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 18 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 20 heures 17 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 20 heures 17 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 20 heures 17 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 11 heures 43 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 13 heures 13 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 14 heures 37 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 18 heures 45 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 20 heures 17 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 20 heures 17 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 20 heures 17 min
© Reuters
Il y a encore peu, les chances de survie des prématurés nés à 22 semaines étaient minces.
© Reuters
Il y a encore peu, les chances de survie des prématurés nés à 22 semaines étaient minces.
22 semaines

Prématurés viables de plus en plus tôt : ces délicates questions éthiques que posent les dernières avancées scientifiques

Publié le 18 mai 2015
Il y a encore peu, les chances de survie des prématurés nés à 22 semaines étaient minces. Pourtant, ceci pourrait rapidement changer. C'est du moins l'espoir que fait naître une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.
Emmanuel Sapin est le Chef de Service en Chirurgie Pédiatrique et Néonatale au CHU de Dijon depuis 1997. Il enseigne à la Faculté de Médecine de Dijon - Université de Bourgogne. Son domaine d'activité privilégié mais non exclusif, est "le périnatal"...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Sapin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Sapin est le Chef de Service en Chirurgie Pédiatrique et Néonatale au CHU de Dijon depuis 1997. Il enseigne à la Faculté de Médecine de Dijon - Université de Bourgogne. Son domaine d'activité privilégié mais non exclusif, est "le périnatal"...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a encore peu, les chances de survie des prématurés nés à 22 semaines étaient minces. Pourtant, ceci pourrait rapidement changer. C'est du moins l'espoir que fait naître une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

Atlantico : La semaine dernière le New England Journal of Medicine a publié une étude sur les enfants nés avant 27 semaines après conception qui montre que la façon dont était traité les prématurés variait grandement et avait un impact considérable sur leur survie. Parmi ceux nés à 22 semaines, les bébés avaient généralement 1/4 de s'en sortir s'ils étaient activement pris en charge. Alors que beaucoup de médecins avaient intégré le 24 semaines pour la viabilité d'un bébé, cette étude pourrait-elle changer la donne dans la façon dont on aborde les soins des prématurés ?  

Emmanuel Sapin : La définition de viabilité fœtale, retenue depuis 1975 par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et reprise en France dans une circulaire du Ministère de la Santé du 22 juillet 1993, est un terme de 22 semaines et un poids de 500 grammes. Le taux de décès (plus de 90 %) et la fréquence de graves séquelles neurologiques centrales chez les enfants survivants, nés aussi prématurément, ont longtemps fait considérer cette précocité extrême comme un seuil déraisonnable pour envisager une prise en charge thérapeutique. Ainsi, la grande majorité des équipes néonatales, en particulier européennes, ont opté depuis une dizaine d’années pour une prise en charge active à partir de 24 semaines. Or de grands progrès ont été faits depuis les études qui avaient servi de base à cette pratique. Les résultats de cette publication qui vient de paraitre dans le New England devraient remettre en question l’âge limite de la prise en charge des très grands prématurés.

A quel point les traitements peuvent-ils être agressifs ? Le prématurés peut-il en souffrir ? 

En effet, un nouveau-né très prématuré nécessite, pour survivre, des moyens sophistiqués. Cette prise en charge médicale va permettre de palier l’immaturité de nombreux organes qui ne peuvent déjà assumer leurs fonctions indispensables à la vie extra-utérine comme l’oxygénation de l’organisme, la digestion, par exemple, et protéger le prématuré de sa fragilité. Certains vont nécessiter une intubation pour une ventilation, une perfusion, des soins contraignants. Un très grand prématuré ressent la douleur, qui sera mémorisée, même si la maturité cérébrale n’implique pas encore la conscience, la souffrance au plan psychologique.

Quels sont les risques de séquelles pour ces enfants ?  

Ils peuvent concerner tous les organes, qui sont en développement et entrainer de lourds handicaps. Si les séquelles pulmonaires ou digestives peuvent gravement entraver la qualité de vie future, celles qui sont les plus craintes sont les conséquences cérébrales avec, le risque d’une infirmité cérébrale profonde affectant la possibilité de relation.

Aux Etats-Unis la plupart des délais pour les interruptions de grossesse sont calés sur cette date de viabilité. Cette découverte pourrait-elle remettre les délais des IVG en cause ?  Quelles sont les logiques pour le délais de 12 semaines en France ?  

Comme cette publication le montre, un être humain possède, dès 22 semaines, une certaine autonomie lui permettant, aidé, de poursuivre son développement. Établir un seuil de viabilité ne signifie qu’une chose : au stade des progrès médicaux où nous en sommes, nous n’avons pas encore les moyens d’assurer la survie de la grande majorité des enfants nés très prématurément, sans leur faire courir un risque élevé de séquelles graves dont ils pourraient souffrir toute leur vie.

Le seuil de 12 semaines pris en France pour l’IVG n’a pas de valeur scientifique : à ce stade, le fœtus a tous ses organes déjà formés qui vont progressivement acquérir leur fonction. Ainsi le cœur du fœtus bat de façon autonome – par rapport à sa mère – depuis plusieurs semaines.

A partir de quand considère-t-on que l'on peut sauver un enfant envers et contre tout ?  

Cette question pose le problème des limites entre les traitements spécialisés et l’obstination déraisonnable. Jusqu’où va l’espoir et où commence l’acharnement thérapeutique ? Est-ce que l’objectif est le bien de l’enfant lui-même ? S’il est primordial d’être à l’écoute des parents de l’enfant, celui-ci, celle-ci, a son individualité propre. Ses chances particulières doivent être respectées par les soignants qui ont le devoir de lui faire profiter de leurs compétences, de leur énergie et des moyens techniques adaptés.

Dans certains cas, il est clairement déraisonnable de proposer un traitement qui paraît agressif et disproportionné. Dans d’autres cas, au contraire, un traitement parfois très sophistiqué, voire invasif, pourra être effectué. L’évolution peut, malheureusement, n’être pas favorable et aboutir au décès de l’enfant. Lorsque les parents de l’enfant ont pu exprimer leur soutien au projet thérapeutique et avoir leur place de parents dans l’accompagnement, sans se sentir exclus de l’équipe soignante, au lieu de ressentir cette évolution comme la conséquence d’un acharnement thérapeutique, et percevoir le décès comme un échec de l’équipe soignante en recherchant des coupables, ils pourront, malgré leur souffrance, avoir l’assurance que chacun, les soignants et eux-mêmes, ont tout fait au mieux pour leur enfant. Ils garderont au fond d’eux-mêmes le réconfort d’avoir, dans cette terrible épreuve, par les actes accomplis et leur présence, témoigné de leur amour à leur enfant.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires