En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

03.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

07.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 8 heures 22 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 9 heures 49 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 14 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 18 heures 43 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 19 heures 1 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 19 heures 34 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 19 heures 56 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 9 heures 6 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 13 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 16 heures 8 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 17 heures 44 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 18 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 18 heures 55 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 19 heures 11 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 19 heures 42 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 20 heures 58 sec
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 20 heures 13 min
© Pixabay.com
Les grandes villes françaises sont de plus en plus peuplées par des personne vivant seules.
© Pixabay.com
Les grandes villes françaises sont de plus en plus peuplées par des personne vivant seules.
Mutation

Pourquoi la génération célibataire est en train d’accoucher d’une révolution urbaine

Publié le 15 mai 2015
Les grandes villes françaises sont de plus en plus peuplées par des personne vivant seules, la taille moyenne des ménages ne cessant de décliner. Un changement sociologique qui entraîne des mutations dans la vie quotidienne, et qui génère surtout d'importants problèmes immobiliers.
Laurent Fouillé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Fouillé est sociologue et urbaniste. Il est notamment spécialisé sur les questions liées à la mobilité en ville.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les grandes villes françaises sont de plus en plus peuplées par des personne vivant seules, la taille moyenne des ménages ne cessant de décliner. Un changement sociologique qui entraîne des mutations dans la vie quotidienne, et qui génère surtout d'importants problèmes immobiliers.

Atlantico : D'où provient en premier lieu l'augmentation du nombre de célibataires vivant en ville ? Quel est leur nature et en quoi cela impacte-t-il les enjeux de la hausse de cette population ?

Laurent Fouillé : Il y a effectivement des jeunes qui ne sont pas encore en couple et, à l'autre extrémité, les personnes âgées qui ne sont plus en couple. Ce sont les deux principales populations. Et vous avez entre les deux ceux qui ont été en couple et ne le sont plus, temporairement ou non, c'est-à-dire les personnes divorcées ou séparées, et les personnes qui n'auront jamais vécu en couple, les "célibataires endurcis".

D'après les données de l'Insee, on vit dans un ménage nombreux au cours de sa jeunesse (ce qui correspond à la vie familiale) puis cela baisse jusqu'à 25 ans environ (le point bas à cet âge est à 2,5 personnes par ménage). Cela remonte ensuite, correspondant à l'installation dans une vie de famille, jusqu'à 35 ans pour les femmes et 40 ans pour les hommes. A partir de cet âge commence une baisse irréversible qui s'accélère dès la cinquantaine, et qui correspond au départ des enfants, aux divorces tardifs et au décès du conjoint. A 80 ans les femmes vivent dans des foyers qui comptent en moyenne 1,5 personne, ce qui signifie en réalité que beaucoup d'entre elles sont seules. Il est important d'en comprendre les conclusions : même si les jeunes peuvent vivre seules en célibataire, leur situation n'est pas appelée à durer, et on est plutôt dans une logique de "rotation" de la population. Par contre, avec le vieillissement de la population, la tendance est que la personne vivant seule en ville, et de manière durable, c'est d'abord une personne âgée. Et donc les enjeux à relever sont d'abord ceux liés à cette population.  

Comment cela joue-t-il sur la question immobilière dans des zones urbaines déjà en tension ?

La principale problématique, c'est de construire de nouveaux logements pour accueillir la réduction de la taille des ménages. Il y a donc une pression immobilière à population constante. Or, la population en France n'est pas constante, même à un faible rythme, elle continue d'augmenter, et il y a donc aussi une demande de logements pour ces nouvelles personnes. Les deux phénomènes se combinent donc. Et on se retrouve dans une situation où le stock de logement, notamment en zone périurbaine, ne correspond plus aux besoins. Dans les projections de l'Insee, le ménage moyen en 2015 fait environ 2,5 personnes (il était quasiment de 3 en 1975), et on s'attend à descendre à 2 personnes par ménage. Sur un pays de plus de 60 millions d'habitants, on peut imaginer les conséquences de cette variation…

Quels services et quelles demandes économiques particulières cette démographie génère-t-elle ? Que trouve-t-on dans une "ville de célibataires" que l'on ne retrouve nulle part ailleurs ?

Il y a des besoins de sorties et de vie culturelle plus important. Quand on a une famille, on a une vie sociale interne à son ménage. Or, un célibataire doit par définition en sortir pour en avoir une. Cela entraîne une offre de loisirs plus conséquente. Concernant la consommation, il existe aussi des tendances probables : tout ce qui suppose une charge collective, comme faire à manger pour toute une famille ce qui ne demande guère plus d'efforts que se faire à manger seul, correspond moins aux habitudes d'une personne seule. Il y a donc plus de possibilités de manger à l'extérieur ou de se faire livrer dans une zone urbaine avec de nombreuses personnes vivant seules.

Comment un grand de nombre de ménage célibataire impacte-t-il les questions liées aux transports ? Comment la voirie, la circulation et les transports publics sont-ils impactés ? 

D'après les études sur la question, les petits ménages (et a fortiori les célibataires), sont moins équipés en automobiles (qui sont quasiment toutes conçues pour accueillir cinq personnes) qu'un ménage plus important, car l'accroissement de la taille du ménage est souvent l'élément déclencheur de ce type d'achat. Et, par définition, les véhicules achetés dans ce contexte transportent moins de personnes en moyenne lors d'un trajet. C'est à partir de cette base que se développent de nouvelles pratiques comme le covoiturage, ou l'auto-partage, dont la demande provient plus de personnes seules. Pour des raisons pratiques et économiques, la hausse du nombre de célibataires encourage la logique de consommation par mutualisation. Enfin, on peut évidemment penser que la faiblesse de la taille des ménages étant désincitative de l'achat d'un véhicule, la demande de transports en commun s'en trouve renforcée. D'ailleurs, les transports collectifs sont traditionnellement plus utilisés par les jeunes et les personnes âgées.

La hausse du nombre de célibataire en ville est une constante du monde occidental. mais y a-t-il des grandes divergences dans les effets selon les pays ? Où sont les différences marquantes ?

La plus grande différence réside toujours dans l'accès au logement. Quand il pèse particulièrement lourd, les personnes seules vont en réalité se greffer à leur famille ainsi élargie. C'est typiquement le cas de l'Italie par exemple. Les enfants qui ne prennent pas leur indépendance, la cohabitation avec un autre membre de sa famille, ou des parents qui, parfois se retrouvant seul, viennent habiter chez leurs enfants. Statistiquement, il y aura moins de personnes seules donc, malgré des facteurs sociologiques (natalité en baisse, divorce, vieillissement…) similaires.

Mais, en dehors des cas particuliers générés par le prix de l'immobilier, on constate, concernant la hausse du nombre de célibataires, des effets qui peuvent se répéter partout dans le monde. Dans les Dom-Tom par exemple, on avait une population très jeune et des ménages nombreux, et on assiste à un rattrapage accéléré, avec tous les effets identifiés. Les mêmes causes produisent les mêmes effets, partout.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MC2bis
- 16/05/2015 - 07:45
Indigent
Quelle indigence d'argumentaire !!!
Deudeuche
- 14/05/2015 - 10:31
Une solution
quitter la ville! Ce machin !