En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© Reuters
L'esclavage n'est pas - de loin s’en faut - toute l’Histoire de France.
Négritude mon amour
L’Histoire de France selon Hollande : une histoire pleine de bruit et de fureur racontée par un idiot (Macbeth)...
Publié le 10 mai 2015
Le Président de la République sait où il va : la Guadeloupe. Mais il ne sait pas (ou plus) d’où il vient.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Président de la République sait où il va : la Guadeloupe. Mais il ne sait pas (ou plus) d’où il vient.

François Hollande est donc aujourd’hui en Guadeloupe. Ce qu’il y a de bien avec lui c’est que tout dans son comportement est prévisible. Les mêmes mots. La même musique (rap et tamtam). Le même mouvement : la génuflexion, une posture peu acrobatique qu’il affectionne. Certains font des pompes pour être en forme. Lui préfère se mettre à genoux.

Si il ne s’agissait que d’un plaisir solitaire et personnel, on pourrait classer la manie de François Hollande dans la catégorie des TOC (troubles obsessionnels compulsifs).  Mais président de la République, et donc de tous les Français, c’est en notre nom qu’il effectue ses exercices. Et  c’est en notre nom qu’il inaugure aujourd’hui en Guadeloupe un monument dédié aux victimes de l’esclavage. Bien sûr l’esclavage fait partie, entre autres, de l’Histoire de France. Mais il n’est pas - de loin s’en faut - toute l’Histoire de France. Et qui, M. Hollande, a mieux raconté cette Histoire qu’Alexandre Dumas, fils d’un général noir de Bonaparte ? Il y a loin des Trois mousquetaires aux discours de Mme Taubira…

Certains de nos ancêtres (quand même pas les miens, qui ayant observé que le commerce du bois d’ébène ne marchait pas en Pologne, se sont contentés de vendre du hareng gras) ont été esclavagistes. Esclavagistes un jour, esclavagistes, toujours ! Combien de temps encore?

Que vous vous mettiez sans cesse à genoux, n’est pas vraiment dramatique. Ça peut se traiter par le rire ou le mépris. Mais de quel droit, M. Hollande, avez-vous imposé vos exercices de génuflexion à des centaines de milliers d’élèves innocents ? Seul un caprice personnel - le fait du prince - peut expliquer que vous ayez fait modifier les programmes scolaires dans le seul but de mettre en avant les souffrances vécues par ceux que nous aurions opprimés.

A ce propos, Pierre Nora écrit des choses qui paraissent sensées. Il y a là une forme de culpabilité qui fait la part belle à l’Islam, aux traites négrières, à l’esclavage, et qui tend à réinterpréter l’ensemble du développement de l’Occident et de la France à travers le prisme du colonialisme et de ses victimes. L’historien y voit la marque d’une France “fatiguée d’être elle-même, d’un pays qui ne sait pas où il va et ne sait donc pas dire d’où il vient”. On pourrait aussi inverser : “un pays qui ne sait plus d’où il vient et donc ne sait pas où il va”. Ce qu’il y a d’embêtant avec Pierre Nora - le plus grand historien français vivant - c’est qu’on ne peut pas s’en débarrasser en le traitant de “réactionnaire” ou de “fasciste”.

Alors peut-être M. Hollande, pourriez-vous lire Nora… Ah, vous êtes très occupé ? Mais vous lisez quand même un peu, non ? Quoi, les discours mémoriels et mémorables de Christiane Taubira ? Ben ça alors ! Même que vous les connaissez pas coeur ? Alors là j’arrête. Nora c’est trop compliqué pour vous. Et puis on ne frappe pas un homme à genoux...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
02.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
03.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 11/05/2015 - 15:14
Non la France n'est pas fatiguée
C'est ce président minus et sa clique qui nous fatigue.
2017 ! 2017 ! 2017 VITE !!!
Pig
- 11/05/2015 - 04:56
descendant
Peut-être le suis-je, descendant d'esclave (ou d'esclavagiste ?), je n'en sais rien. L'un n'empêche pas l'autre.
Noe-Atka bay
- 10/05/2015 - 22:27
Petit rappel historique :
la grande partie des "esclaves" ont été vendu par les chefs des tributs locaux (et sélectionnés par eux pour fixer les quotas d "exportables" " de sa tribut , moyennant paiement de sommes importantes pour l'époque ; Vendus aux trafiquants -très peu de Français- qui marchandaient fortement les montants ! Beaucoup vendus aussi aux trafiquants arabes de la côte Est de l' Afrique . Mais cela c'est de l'historiquement "incorrecte " pour la gauche et l'extrème gauche française exclusivement -! Une spécificité française de 80 millions d'Euros de la "gauche" française sur le dos de l'ensemble des contribuables français ! Il est aussi vrai que les Antilles votent 65 à 70% pour le PS , ceci expliquant clairement celà .(Statistiques du comptage des fichiers des bureaux électoraux des votes - statistiques autorisées)