En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 8 heures 33 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 9 heures 33 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 10 heures 9 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 11 heures 59 min
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 12 heures 37 min
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Santé
PANDÉMIE ET INSÉCURITÉ

Être contaminé dans la rue... ou agressé : Anne Hidalgo et la préfecture de police sont-ils capables de déterminer le plus grand risque statistique à Paris ?

il y a 15 heures 8 sec
décryptage > Style de vie
ALIMENTATION

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Politique
LIBAN ET BIÉLORUSSIE

L’Europe face au dilemme biélorusse

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 9 heures 21 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 9 heures 52 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 11 heures 44 min
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 12 heures 20 min
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 13 heures 2 min
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 14 heures 50 min
décryptage > International
DOSSIER LIBANAIS

L’Iran pourrait sortir vainqueur de la crise libanaise

il y a 15 heures 20 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Bilan du tourisme français : bienvenue à Corona-beach, entre 30 et 45 milliards d’euros de pertes pour la saison 2020

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 1 jour 3 heures
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 1 jour 4 heures
© REUTERS/David W Cerny
© REUTERS/David W Cerny
Alcoolisme au bureau

Ces métiers dans lesquels on est le plus susceptible de boire

Publié le 16 mai 2015
Boire avant, pendant ou après sa journée de travail, et même se droguer ? Vous n'êtes peut-être pas concerné, mais ces nouveaux types d'addicts, c'est-à-dire ceux consommant pour être plus performants ou supporter leur profession, prend de plus en plus d'ampleur.
Dan Véléa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Dan Véléa est psychiatre addictologue à Paris.Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives (Heures-de-France). Avec Michel Hautefeuille, il a co-écrit Les addictions à Internet (Payot)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Boire avant, pendant ou après sa journée de travail, et même se droguer ? Vous n'êtes peut-être pas concerné, mais ces nouveaux types d'addicts, c'est-à-dire ceux consommant pour être plus performants ou supporter leur profession, prend de plus en plus d'ampleur.

Atlantico : Le gouvernement américain a récemment rendu public un rapport sur les abus d'alcool et de drogues en fonction des différentes professions exercées. Si les personnes travaillant dans les mines ou le bâtiment sont plus concernées par l'abus d'alcool, les individus travaillant dans l'hôtellerie/restauration, le showbiz et le management sont touchés par l'abus de drogue. Outre les professions citées ci-dessus, qu'est-ce qui fait que selon les professions, les employés sont propices à être addicts soit à l'alcool soit à la drogue?

Dan Velea : Dans la plupart des cas il s’agit des phénomènes socio-culturels très anciens, liés le plus souvent aux caractéristiques des corps de métiers. Ainsi, l’usage festif et convivial d’alcool dans les métiers du bâtiment et dans l’industrie lourde est une véritable image classique, comme l’usage des drogues psychostimulantes dans le monde du show-bizz, les métiers du spectacle ou la restauration.

 

Concernant l’usage abusif – mésusage et la dépendance, l’usage des produits est reparti de la même manière. Pourtant, il apparaît, dans la lumière de l’évolution sociétale très réducteur de garder cette image. En effet, depuis un certain nombre d’années, on assiste plus à un phénomène de polyconsommation et poly addiction, ou l’usage de deux classes de produits apparaît très répandu. Cette utilisation concomitante ou par switch rapide d’un produit à l’autre caractérise mieux les consommations actuelles. Comme explication, il y les habitudes classiques, mais aussi les récentes évolutions sociétales liées au culte de la performance ou l’anxiété de performance, parmi la population étudiante mais aussi plus largement dans tout le monde du travail. Et bien évidement la notion adaptative allostatique face au stress (utilisation d’un produit et/ou d’un comportement pour mieux géré son stress) qui expliquent à travers la notion d’automédication l’utilisation massive d’alcool et drogues dans le monde du travail.

 

Comment expliquer qu'aux Etats-Unis 18% des mineurs et  17% des employés souffrent de problèmes d'alcoolisme (c'est-à-dire qu'ils boivent 5 verres ou plus sur un court laps de temps régulièrement)? Est-on face à une situation similaire en France?

Les pourcentages évoquées sont très élevés et inquiètent beaucoup. Il faut distinguer pourtant la notion d’alcoolisme chronique (plus de quatre verres d’alcool par jour de manière chronique selon la classification OMS) de l’utilisation abusive – les problem drinking – car dans cette étude il apparait un amalgame entre ces deux types de consommations. Il est étonnant et dommageable – surtout dans la population des jeunes – de ne pas faire apparaître la notion de binge drinking (boire rapidement de quantité énormes d’alcool, dans le seul objectif d’obtenir un état d’ivresse rapide et maximale, avec des risques accrus immédiat pour la santé du sujet).

 

Toujours en Amérique du Nord, 14% des hôteliers, restaurateurs et personnes travaillant dans l'industrie du showbiz consommeraient de la drogue fréquemment. Quelles explications peut-on donner à ces chiffres? Se retrouve-t-on devant la même situation en France?

L’usage des substances psychoactives stimulantes – cocaïne, amphétamines – par cette catégorie de la population est aussi très inquiétant. Cet usage signe la recherche de sensation, de stimulation, de l’excitation à tout prix, la recherche de performance. La situation et les motivations sont les mêmes partout dans le monde. En France nous essayons de faire cet amalgame trop rapide et le côté réducteur par classe professionnelle, car nous assistons de plus en plus à ce phénomène de polyconsommation (alcool et drogues).

 

En France, d'autres professions sont-elles touchées par l'abus d'alcool et/ou de drogue? La situation est-elle aussi grave?

Il n’existe pas de classe socio-professionnelle qui bénéficie de protection particulière face aux produits. De même, longtemps évoqué, le constat des niveaux d’études élevés comme facteur de protection, tend à diminuer, l’usage des substances étant de plus en plus répandu.  

 

Comment lutter contre l'abus de drogues douces ou plus graves sur les lieux de travail? Des mesures ont-elles déjà été prises par le passé? 

La lutte contre l'abus de drogues est une priorité socio-médicale mais aussi professionnelle. Le travail conjoint des travailleurs du champ médical et social, mais aussi des gens en entreprise concerne la prévention et l’information, des campagnes de dépistage, le tout dans un esprit d’application de la loi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
borissm
- 16/05/2015 - 23:06
De ce point de vue, le métier de Diplomate
est un métier dangereux, vu le nombre de cocktails et de dîners (arrosés) auxquels un valeureux membre du Quai d'Orsay doit assister chaque jour...