En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 31 min 18 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 2 heures 46 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 3 heures 22 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 5 heures 1 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 5 heures 47 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 heures 10 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 2 heures 38 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 3 heures 1 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 8 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 21 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 22 heures 20 min
© Flickr
L'ancienne salle de congrès du parti communiste bulgare
© Flickr
L'ancienne salle de congrès du parti communiste bulgare
Reliques

10 constructions soviétiques insensées toujours bien plantées dans le paysage des ex-pays communistes

Publié le 03 mai 2015
A travers l'Europe de l'est, se dressent encore des immeubles et des sculptures qui ne ressemblent à aucune autre, dans le pur style soviétique.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A travers l'Europe de l'est, se dressent encore des immeubles et des sculptures qui ne ressemblent à aucune autre, dans le pur style soviétique.

En plusieurs dizaines d'années, les architectes soviétiques se sont démarqués par des constructions à la fois audacieuses et aujourd'hui terriblement désuètes. Voyage dans le temps à l'époque de la guerre froide.

1 - L'Institut de la cybernétique et de la robotique

Quoi de mieux qu'un bâtiment hors du commun pour symboliser les sciences futuristes de la cybernétique et de la robotique. En 1967, l'URSS se lance dans la construction d'une étrange tour à Saint-Pétersbourg, une fusée prête à conquérir l'espace, à l'époque où les Soviétiques dominaient ce secteur. Exemple type de l'architecture soviétique, cet immeuble reste toujours un fleuron de la recherche russe.



2 - La salle de congrès Buzludzha


S'il est un bâtiment qui symbolise la grandeur et la chute du communiste, c'est bien la salle de congrès Buzludzha, située sur une colline bulgare à 1441 mètres d'altitude, inaugurée en 1981 sur le lieu même où les premiers socialistes du pays se réunirent en 1891. Avec sa forme d'ovni, accompagnée d'une tour où trône l'étoile rouge, cette salle a nécessité 7 ans de travaux et des milliers de travailleurs et d'artistes pour en faire un bâtiment de prestige. A l'époque, rien n'était trop beau pour les dirigeants bulgares et des fresques en mosaïques décoraient les 15 niveaux du bâtiment. Véritable cathédrale du communisme, le Buzludzha est tombé, peu à peu, dans l'oubli et est désormais totalement abandonné. En  2011, le bâtiment est rétrocédé au parti socialiste du pays qui souhaite le remettre en état et le transformer en lieu de tourisme.





3 - Le monument des 1300 ans de la Bulgarie


Parce qu'il aurait été dommage de gâcher tout l'argent public pour cette seule salle des congrès, les autorités Bulgares en ont profité pour construire un monument démesuré à Choumen aux lignes droites et aux formes très carrés. Sobrement nommée "Monument des 1300 ans de la Bulgarie," cette forteresse cubiste reste un ovni architectural.





4 - Le mémorial de Mrakovica

Symbole d'un Etat disparu, le mémorial de Mrakovica a été construit en 1972 en Bosnie pour célébrer les 2500 Yougoslaves tués lors de la Deuxième Guerre Mondiale mais surtout les 70 000 Serbes déportés et assassinés par les Nazis. Unique en son genre, cette tour de 33 mètres de haut est au mieux ignorée par la population qui refuse de commémorer leurs voisins Serbes depuis la partition des Balkans.



 

5 - Le monument de Jasenovac

En Croatie, le passé communiste a marqué de son empreinte le territoire au gré des nombreux monuments majestueux qui ont fleuri sous l'impulsion de Tito. Bogdan Bogdanović a été le grand architecte de ces structures qui devaient trancher avec celles du monde occidental. Surtout, aucun signe communiste pour mieux se démarquer de Moscou. Parmi les monuments, celui du camp de concentration de Jasenovac, érigé en 1966, est devenu le symbole d'une architecture terne et étrange à la fois, construite en béton armé.



 

6 - L'hôtel Druzhba

La ville de Yalta, en Crimée, est restée célèbre pour la conférence qui a réuni  les chefs d'Etat alliés pendant la guerre contre l'Allemagne. Mais la ville était avant tout la station balnéaire  à la mode dans le monde soviétique. Rien d'étonnant d'y voir donc un hôtel de luxe pour contempler la superbe vue sur la mer noire. Sauf que le Druzhba a une forme bien particulière. Avec ses deux disques, cet immeuble est un modèle du genre et sa construction en grande pompe en 1986 donne une idée des dernières tendances chez les architectes soviétiques de l'époque. Il est encore possible d'y séjourner mais le Druzhba est resté dans son jus, avec ses couleurs moutarde et son mobilier hors du temps.

7 - Le cirque de Chisinau


Difficile de faire plus lugubre qu'un cirque abandonné. Alors si en plus, il se situe dans un quartier déserté de Chisinau, en Moldavie… Construit en 1981, il reprend dans sa décoration et son aménagement l'éternel cubisme de l'époque et les dorures kitsch de l'Europe de l'est. Fermé en 2004 pour rénovations, il n'a toujours pas été rouvert depuis et les fresques s'abiment inexorablement.



8 - La station de radio de Bratislava


Débutés en 1967, les travaux de la station de radio de Bratislava (Slovaquie) se sont terminés en…1983. Il faut dire que construire une pyramide inversée était un défi de taille pour le génie communiste et ses architectes. Le bâtiment culmine à 83 mètres et sert toujours à émettre, preuve au moins de la solidité d'un immeuble particulièrement audacieux mais mal aimé. En avril 2012, le quotidien britannique The telegraph le classe 10ème immeuble le plus laid du monde…  Toujours est-il qu'il est devenu un incontournable du tourisme de la capitale comme l'un des derniers symboles de la mégalomanie soviétique.  



9 - La mère-patrie


Les statues pharaoniques sont évidemment un passage obligé des anciens pays communistes. On en retrouve dans beaucoup des anciens satellites de Moscou. La plupart du temps, elles représentent des femmes armées d'une épée et symbolisent "la mère-patrie." Celle de Kiev, en Ukraine, n'échappe pas aux clichés de l'époque avec ses lignes droites, son glaive et son bouclier. Il suffit de voir les piétons à ses pieds pour prendre conscience de l'immensité de la statue.



10 - Le poste-frontière de Géorgie


Le monde communiste s'est effondré depuis plus de 20 ans mais les architectes semblent avoir gardé la main, quand il s'agit de design étrange. En témoigne ce poste frontière improbable entre la Géorgie et la Turquie, au bord de la mer noire. Une réputation, ça se soigne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 05/05/2015 - 22:16
Bah, c'est pas pire que Beaubourg
Pour le dernier , on dirait du Jeff Koons.
L'art est "moderne" ou "contemporain" quand il est à l'ouest (et les sous qui vont avec aussi), il est "vulgaire" et "démodé" quand il est à l'est.
Mais pour moi , c'est le même niveau dans la laideur : incommensurable....
vangog
- 03/05/2015 - 12:26
La pyramide inversée et le puzzle
ne sont pas désagréables. Tous les autres sont construits dans le plus pur style socialiste grandiloquent, celui qui a émergé de l'Allemagne national-socialiste et a disséminé son enseignement à l'Est. Inconnu, par contre, ce camp de concentration de Jasenovac! Elkabach,le grand spécialiste télévisuel des camps de. Concentration, ne nous en parle jamais! Oubli ou complicité?...
Malaparte
- 03/05/2015 - 12:22
L'hôpital qui se fout de la charité
Venez voire à Lyon l'architecture du musée des confluences ! Enfoncés les délires soviétiques !!!!