En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Renault en plein chaos post Ghosn

06.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 56 min 34 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 5 heures 24 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 6 heures 7 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 6 heures 37 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 20 heures 11 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 20 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 heure 7 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 5 heures 40 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 6 heures 10 sec
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 6 heures 14 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 18 heures 38 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 20 heures 30 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 22 heures 42 min
© Reuters
L'interdiction du voile à l'école ne relève pas de la même logique que son interdiction à l'université.
© Reuters
L'interdiction du voile à l'école ne relève pas de la même logique que son interdiction à l'université.
Le contre

Pourquoi ne pas interdire le voile à l'université est aussi logique que de l'interdire à l'école

Publié le 27 avril 2015
Avec Jean Spiri
L’université accueille de jeunes adultes, qui ont leur liberté de jugement, des adultes qui sont issus d’horizons, de pays, de cultures différents. De jeunes adultes qui ont reçu une éducation, et font donc leur choix en conscience.
Jean Spiri est Conseiller régional d’Île-de-France. A ce titre, il est président du CRIPS, le centre régional d’information et de prévention en matière de santé, de lutte contre le VIH, les IST et les addictions.Il est également élu à Courbevoie,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Spiri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Spiri est Conseiller régional d’Île-de-France. A ce titre, il est président du CRIPS, le centre régional d’information et de prévention en matière de santé, de lutte contre le VIH, les IST et les addictions.Il est également élu à Courbevoie,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’université accueille de jeunes adultes, qui ont leur liberté de jugement, des adultes qui sont issus d’horizons, de pays, de cultures différents. De jeunes adultes qui ont reçu une éducation, et font donc leur choix en conscience.
Avec Jean Spiri

La vidéo a beaucoup tourné il y a quelques mois : on y voit Nasser, dans les années 1950, se moquer de la volonté des Frères musulmans d’obliger les femmes à se voiler à l’université. Une manière de rappeler que la laïcité a connu des mouvements d’avancées et de reculs y compris dans des pays où le religieux a pris beaucoup de place dans le débat public ces dernières années. Un hommage aussi à la liberté des étudiant(e)s, puisque Nasser ajoutait malicieusement que le leader des Frères musulmans aurait déjà bien du mal à convaincre sa propre fille… Certains voient dans cette vidéo la preuve qu’il faut interdire le voile à l’université. Sans comprendre que son message fondamental est celui de la liberté de ne pas imposer. Une valeur particulièrement forte à l’université.

>>> A lire également : Pourquoi il faut interdire le voile islamique à l’université (adultes ou pas)

 

Je fais partie de la très grande majorité des Français qui trouvent que la loi de 2004 interdisant le port des signes ostentatoires religieux à l’école était nécessaire. L’école de la République, laïque et obligatoire, est un sanctuaire où seule compte l’égalité des élèves, sans appartenance communautaire ou religieuse. Un lieu de formation, où ils n’ont pas encore complètement acquis l’esprit critique, et où ils doivent voir en pratique l’application des valeurs de la République, les apprendre et les comprendre. Mais la loi de 2004 excluait l’université, ce qui semblait normal à l’époque étant donné sa spécificité.

 

>>> A lire également : Port du voile à l'université : ce que perd la République à combattre obstinément tous les signes religieux extérieurs

 

N’en déplaise à ceux qui aiment les raccourcis faciles, interdire le voile à l’école est aussi logique que de ne pas l’interdire à l’université. L’université accueille de jeunes adultes, qui ont leur liberté de jugement, des adultes qui sont issus d’horizons, de pays, de cultures différents. De jeunes adultes qui ont reçu une éducation, et font donc leur choix en conscience. Et ils fréquentent librement des établissements qui disposent d’une autonomie et de règlements intérieurs propres – certains interdisant d’ailleurs le port du voile, notamment pour des TP de sciences. Comme le souligne Jean-Loup Salzmann président de la Conférence des Présidents d’université, il y a bien d’autres manières plus constructives de lutter contre les communautarismes, le prosélytisme, de travailler sur la laïcité au sein de l’université, que cette interdiction qui serait vécue comme une exclusion pure et simple. Croyons-nous sincèrement faire reculer le fondamentalisme en excluant de l’université ceux qui, tout en ayant la volonté d’affirmer leur foi, souhaitent apprendre, débattre, et confronter leurs visions du monde à d’autres ?

 

L’objectif de l’université n’est-elle pas d’accueillir librement et largement des étudiants désireux d’apprendre ? De se confronter ? D’évoluer ? Commencer par en exclure des jeunes femmes qui en viennent souvent de milieux défavorisés, qui appartiennent à une communauté en particulier, est à rebours de la vocation universelle de nos universités, de leur mission justement d’ouverture et d’ascension sociale, d’intégration même. J’entends déjà ceux qui répondent que leur choix serait alors de quitter leur voile pour fréquenter l’université. Certaines le feraient sans doute, d’autres quitteraient l’université. Autant de chances gâchées justement de renforcer leur libre arbitre.

 

Cette décision ne ferait que renforcer le risque de repli identitaire pour une pratique minoritaire. Sans compter les étudiantes étrangères qui s’en sentiraient de facto exclues, au moment même où nos universités cherchent à s’internationaliser, et où aucun pays européen n’applique cette interdiction. Oui, Nasser avait raison, il est ridicule de chercher à imposer à des adultes libres !

 

La laïcité doit redevenir un principe auxquels adhèrent tous les Français. Parce qu’il est protecteur de chacun. C’est un principe positif, dont chacun de nos concitoyens doit comprendre l’intérêt pour lui-même comme pour l’ensemble de la société. Un principe de coexistence, qui repose certes sur des règles strictes, mais n’est en aucune façon un principe d’exclusion. Je crois à la fermeté républicaine dans beaucoup de domaines, à l’école, dans les services publics, à l’hôpital par exemple. Mais je crois que la fermeté n’a de sens que quand elle ne s’applique pas aveuglément, qu’elle sait faire des différences entre les situations. A crisper le débat sur le voile, on en fait non plus une marque culturelle ou religieuse, mais une revendication de différence et de défiance. A tout vouloir traiter par la loi, on s’empêche tout débat. Et quand la loi n’interdit pas, tout devient donc possible ? Si nous pensons traiter le problème du communautarisme à l’université par la seule interdiction du voile, nous faisons ce que nous avons de plus en plus l’habitude de faire : décréter qu’un problème n’existe plus en en supprimant une manifestation visible. Aurons-nous fait progresser la cohésion, la tolérance, la laïcité dans notre société d’un iota au sein comme en dehors de l’université ? Il est permis d’en douter… 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Renault en plein chaos post Ghosn

06.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 27/04/2015 - 22:24
Pas tout aussi logique, Mr Spiri.
.. des jeunes « adultes » font le choix de porter le voile « en conscience ». Adultes, de sexe féminin dont on connaît l’autonomie que lui réserve la religion musulmane. Conscience, sans omettre de considérer, bien sur, (mais êtes-vous sincère ?), les contraintes liées à l’environnement familial. Sans oublier encore le côté revendicatif que vous déplorez (tout en l’encourageant peut-être). Et que ferons après tous ces adultes instruits ? Du lobbying ?
Benvoyons
- 27/04/2015 - 20:12
Un adepte de la censure!!!!
! Franchement minable!