En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 6 heures 29 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 7 heures 25 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 10 heures 55 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 11 heures 21 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 12 heures 30 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 14 heures 9 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 5 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 7 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 6 heures 46 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 7 heures 31 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 10 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 11 heures 42 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 13 heures 28 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 14 heures 42 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
Un volcan en éruption.
© Reuters
Un volcan en éruption.
La vérité est dans la lave

De l'Atlantide à l'Océanie : pourquoi les scientifiques feraient bien de s'intéresser aux anciens mythes sur les volcans

Publié le 07 avril 2015
Les éruptions volcaniques ont donné lieu à d’innombrables mythes et légendes faisant intervenir le surnaturel. Mais aujourd’hui, plusieurs scientifiques prennent très au sérieux ces contes traditionnels.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les éruptions volcaniques ont donné lieu à d’innombrables mythes et légendes faisant intervenir le surnaturel. Mais aujourd’hui, plusieurs scientifiques prennent très au sérieux ces contes traditionnels.

Depuis la nuit des temps, les volcans fascinent et inspirent la crainte des hommes. Dans beaucoup de mythes, ces montagnes ombrageuses sont vues comme les personnifications de dieux omnipotents, prompt à déchainer leur colère sur des hommes, au grand dam de certains scientifiques purs et durs.

"La création des mythes est une réaction naturelle" estime Haraldur Sigurdsson, un chercheur à l'université américaine de Rhode Island. "Lorsqu'un homme se trouve face à quelque chose d'inexplicable, il a tendance à l'attribuer à une puissance surnaturelle" précise-t-il encore. Les récits mythologiques sont bien sûr imprégnés de fantastique. Toutefois, les scientifiques et historiens se sont aperçu qu'ils étaient surtout de précieuses sources d'informations sur la vie des hommes dans des temps plus anciens. Et qu'elles pouvaient même montrer la voie à suivre aux chercheurs.

Parmi les mythes grecs les plus célèbres, on trouve celui de l'Atlantide, raconté par Platon. Ce continent perdu aurait abrité une civilisation extrêmement avancée, mais dont la moralité aurait fini par être pervertie. Les dieux auraient alors châtié le peuple atlante en engloutissant le continent dans un gigantesque tremblement de terre suivi d'un tsunami. Les experts et historiens de tous bords se sont écharpé sur l'existence réelle ou non du merveilleux continent atlante, considérant l'explication de Platon comme celle d'une simple légende.

Pourtant... La civilisation minoenne, qui vivait dans la Crète actuelle, a disparu il y a quelques 3600 années de cela, à la suite d’un immense tsunami déclenché par l’explosion d’un volcan Santorin, qui se situe dans l'archipel des Cyclades au sud-est de la Grèce. Cependant aucune observation de l'éruption du Santorin ne fut consignée et ce n'est qu'au début du XXe siècle que l'on se rendit compte de l'importance de l'éruption. Les destins de l'Atlandide et de la civilisation minoéenne serait-ils liés? La version de Platan est-elle si fantaisiste?

"Lorsque les scientifiques ont commencé à s'intéresser à Santorin, ils se sont aperçus que la légende était une validation de leur propos"; constate John Dvorak, un scientifique basé à Hawaï. Cet intense débat est toujours d'actualité

Ce cas n'est pas isolé. Un géologue Patrick Nunn, professeur à l'Université de Queensland, en Australie, confesse "qu'après 30 ans de recherche", il croit que "l'analyse des mythes est extrêmement importante".

Aux iles Fidji, une légende raconte que le chef Tanovo aimait à contempler le coucher de soleil. Mais un jour, un rival "poussa" sa montagne de telle sorte que le chef ne puisse plus admirer le crépuscule. En colère, Tanovo commença à creuser la terre de la montagne. Son rival l'attrapa et le chassa, mais alors qu'ils 'éloignait en volant, Tanovo lâcha de la terre sur les îles voisines.

"Quand j'ai entendu parler de ce mythe, il a instantanément pensé à l'éruption du mont Nabukelevu", témoigne le chercheur. Cependant, les dernières recherches montraient que cela faisait 50 000 ans que le volcan ne s'était pas réveillé, alors que l'être humain n'habitait dans cette région que depuis 2000 années. Le mythe de Tanoko n'était donc qu'une simple histoire. Une belle légende, mais une légende quand même…

Pourtant, quelques années plus tard, alors que l'on construisait une route dans les environs, on a découvert des anciennes poteries recouvertes d'une couche de lave assez récente. Retournement de situation : cette découverte prouvait que le volcan avait bien connu une éruption ces 3000 dernières années. Après l'apparition des humains.

"Le mémoire populaire avait raison, nos études scientifiques avaient tort", insiste Nunn. "Ces légendes peuvent contenir des informations utiles".

Ce genre de "coïncidences" ne se limite pas à l'Océanie ou à l'Europe, on les retrouve un peu partout dans le monde. A Hawaï, le volcanologue Don Swanson pense avoir trouvé des explications scientifiques dans un livre de chansons traditionnelles hawaïennes. "En lisant ce livre, je me suis rendu compte qu'il parlait d'évènements que j'avais étudiés sur le terrain" explique-t-il.

L'ouvrage relate notamment la légende de la déesse Pele, qui vivait dans un volcan, car elle trouvait l'extérieur trop froid. Elle tomba amoureuse d'un homme Lohi’au, et demanda à sa sœur Hi'iaka d'aller lui chercher dans un délai de 40 jours. Sa sœur accepta à condition que Pele n'enflamme pas sa forêt favorite. Malheureusement, Hi'iaka ne trouva que le cadavre de Lohu'au, et le temps qu'elle le ramène à la vie, les 40 jours étaient passé. Folle de colère, Pele mit le feu à la forêt adorée de sa sœur. Constatant cela, Hi'iaka se vengea en faisant l'amour avec Lohi’au devant sa sœur. Cette dernière répliqua de son coté en tuant le malheureux humain et en le plongeant dans son cratère. Sa sœur commença alors à creuser le sol pour retrouver le corps, envoyant des rochers partout autour d'elle.

Un drame amoureux particulièrement tragique qui serait porteur d'informations intéressantes, selon Don Swanson. La forêt brulée pourrait bien correspondre à une coulée de lave, qui a existé durant 60 ans, et les rochers lancées en l'air l'effondrement du sommet Kilauea, provoquant l'apparition d'une caldera (un cratère volcanique).

Mais l'apport des mythes va plus loin. Alors que les scientifiques pensaient que la caldera ne remontait qu'à la fin du XVIIIe siècle, les légendes locales prétendaient qu'elle existait depuis plusieurs "générations de roi". Récemment, des études ont prouvé que les légendes locales avaient raison. "Nous avions complètement tort", reconnait Don Swanson.

Pure fable? Vérité romancée? Même la très sérieuse science ne sait désormais que penser des mythes millénaires sur les volcans cracheurs de feu, qui n'ont probablement pas livré tous leurs secrets.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires