En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Beaucoup de bruit pour rien ?
OGM : vingt ans de turpitudes françaises
Publié le 02 avril 2015
Une tribune sur les les PGM (plantes génétiquement modifiées), qui, au final, ont été massivement adoptées dans le monde sans avoir suscité le moindre problème sanitaire scientifiquement validé.
Philippe Joudrier, ex-Directeur de recherche à l’INRA et ex- président du Comité d’experts en biotechnologie de l’AFSSA, dernier ouvrage «OGM : Pas de quoi avoir peur !» Le Publieur 2010
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Kafadaroff, Ingénieur agronome, fondateur de l’AFBV (Association française de biotechnologies végétales), dernier ouvrage «OGM : la peur française de l’innovation» Editions Baudelaire 2013
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz, Directeur de recherche au CNRS, dernier ouvrage «OGM, la question politique» Presse universitaires de Grenoble 2014
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Oury, Docteur en histoire des sciences et technologies, auteur de La querelle des OGM (PUF)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Joudrier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Joudrier, ex-Directeur de recherche à l’INRA et ex- président du Comité d’experts en biotechnologie de l’AFSSA, dernier ouvrage «OGM : Pas de quoi avoir peur !» Le Publieur 2010
Voir la bio
Gérard Kafadaroff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Kafadaroff, Ingénieur agronome, fondateur de l’AFBV (Association française de biotechnologies végétales), dernier ouvrage «OGM : la peur française de l’innovation» Editions Baudelaire 2013
Voir la bio
Marcel Kuntz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marcel Kuntz, Directeur de recherche au CNRS, dernier ouvrage «OGM, la question politique» Presse universitaires de Grenoble 2014
Voir la bio
Jean-Paul Oury
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Oury, Docteur en histoire des sciences et technologies, auteur de La querelle des OGM (PUF)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une tribune sur les les PGM (plantes génétiquement modifiées), qui, au final, ont été massivement adoptées dans le monde sans avoir suscité le moindre problème sanitaire scientifiquement validé.

Depuis 20 ans, les OGM, plus précisément les PGM (plantes génétiquement modifiées), ont été massivement adoptées dans le monde sans avoir suscité le moindre problème sanitaire scientifiquement validé. Cela n’empêche pas les fausses informations, cent fois réfutées, d’être recyclées ad nauseam, y compris à la télévision de «service public». Des images de tumeurs chez des rats de laboratoire ayant consommé un OGM ont été diffusées en s’abstenant de montrer celles des rats témoins n’en ayant pas consommé et développant ces mêmes tumeurs.

La manipulation de l’image par les militants anti-OGM n’a pas de limite.

 De 1996 à 2014 les surfaces cumulées de PGM dans le monde représentent 1,7 milliard d’hectares, soit 60 fois la surface agricole française. En 2014, 18 millions d’agriculteurs dans 28 pays développés ou en développement ont adopté les semences GM, soit 36 fois le nombre d’agriculteurs français.

Que se passait-il en France pendant ce temps ?
En 1996 le gouvernement voulait convaincre les autres pays européens d’adopter la culture des PGM. En 2008 la France est devenue le leader des pays anti-OGM !

Y a-t-il eu un seul problème environnemental en Europe ? Non. Le seul trait autorisé (résistance à des insectes ravageurs du maïs) mais interdit en France, réduit l’usage d’insecticides et va dans le sens du plan Ecophyto de réduction des pesticides.
Une réduction de 500 000 tonnes de pesticides dans le monde en 19 ans d’utilisation de PGM, soit 8 années de consommation française !

Nicolas Sarkozy vient de dénoncer le deal politicien qui doit mener à la fermeture de la centrale de Fessenheim. L’ancien Président serait plus crédible s’il n’avait pas lui-même, en préalable au Grenelle de l’environnement, avalisé les tractations politiques avec les écologistes ayant abouti à l’interdiction de toute culture de PGM en France depuis 2008.


Deux décennies de polémiques, de débats sans fin des responsables français et européens, d’arrangements politiciens, d’empilement de règlementations, jusqu’à l’intervention du Conseil d’Etat et de la Cour de justice de l’UE, pour in fine voir la France s’aligner sur la désinformation et les shows médiatiques des lanceurs de fausses alertes ou des adeptes de la violence (destructions d’expérimentations scientifiques publiques et privées).

Les agriculteurs français sont pénalisés. Il n’y a plus d’expérimentation de PGM au champ. La recherche publique a abandonné toute création variétale utilisant la transgénèse (technologie permettant la création des PGM). La recherche privée se délocalise dans les pays ouverts à l’innovation.
La récente déclaration de François Hollande en faveur de la reprise de la recherche sonne faux…
 

Le gouvernement veut promouvoir l’«agro-écologie» et s’oppose aux PGM alors que certaines  pourraient contribuer au développement de techniques agronomiques moins gourmandes en intrants chimiques, moins émettrices de CO2 (séquestration de carbone dans le sol notamment), plus respectueuses des écosystèmes agricoles, bénéfiques pour la fertilité et la protection des sols.
 

Des maïs GM  tolérants à la sécheresse ont été cultivés aux Etats-Unis sur 275 000 hectares en 2014.  Quel sort la France leur réserve-t-elle ?

Les PGM commercialisées dans le monde participent, à l’évidence, au développement d’une agriculture durable, c’est-à-dire plus productive, respectueuse de l’environnement et profitable sur le plan social et sanitaire (par exemple, réduction des contaminants biologiques comme les mycotoxines cancérigènes ou préventions de graves carences nutritionnelles).
La France, précautionneuse, se prive des bénéfices offerts par les biotechnologies innovantes.

Dernier avatar politicien : des décisions, plutôt des reniements, donnent aujourd’hui à chaque Etat membre la possibilité d’interdire, sans réelle justification, les PGM autorisées dans l’UE. Elles vont à l’encontre de la politique agricole commune et menacent d’institutionnaliser le rejet des innovations futures, même évaluées positivement par les instances scientifiques.
 

Laissons la conclusion à Elisabeth Badinter (avril 2009) :
«Quand, tout à la fois, on rejette le savoir, on ne veut plus prendre aucun risque et que lon sen remet à la bonne vieille mère Nature, on contribue à la mort de notre civilisation. La régression est peut-être plus grave quon ne limagine».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
OGM, PGM, France, UE
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L'association WWF accusée de stériliser des populations aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
06.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
07.
Des planètes rocheuses comme la Terre survivraient à la mort de leur étoile ; Une sonde interstellaire pour explorer Proxima b testée
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Européennes : François-Xavier Bellamy a exposé sa vision de l'Europe face à Nathalie Loiseau lors d'un débat organisé par l'Institut Montaigne
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 02/04/2015 - 22:39
Les OGM des écologistes français
sont probablement les sorcières que l'on craignait au Moyen-age.
Karg se
- 02/04/2015 - 21:24
Henrik à la ramasse
Tu ne sais même pas d'ou vient les fameuses révélations que tu avances et qui structures ton opinion? Tu te rend compte à quel point tu es ignorant ou tu es trop ravagé pour ça?
Henrik Jah
- 02/04/2015 - 20:07
Mon précédent commentaire a été censuré
La vérité sur le danger des OGM dérange car il y a beaucoup beaucoup d'argent et d'intérêts privés derrière. Ils représentent un danger avéré, si bien que tous les lanceurs d'alertes ont été muselés puis oubliés par les médias. Les labos avaient testé l'effet d'un OGM sur les rats sur 3mois: aucun problème en effet. En revanche un chercheur de Lille (il me semble) a fait la même étude sur 2 ans: des tumeurs en volume plus grosses que le rat lui-même. Je vous laisse imaginer les humains qui en consommeraient pendant 5,10,20 ans: stérilité, dérèglement hormonaux, cancer, etc. Les OGMs sont testés par des labos payés par les fabricants d'OGMs eux-même, les labos s'ils veulent garder le contrat avec le client a intérêt a dire que tout va bien même si tout va mal.