En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 17 min 34 sec
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 52 min 49 sec
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 1 heure 27 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 17 heures 22 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 17 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 18 heures 59 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 19 heures 29 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 20 heures 25 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 23 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 22 min 36 sec
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 56 min 57 sec
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 1 heure 13 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 17 heures 8 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 17 heures 39 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 18 heures 32 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 23 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 23 heures 52 min
© Capture d'écran twitter
© Capture d'écran twitter
Image figée

De quoi Uma Thurman et Renée Zellweger sont-elles le visage ? (Et c’est plus grave que ce que vous croyez)

Publié le 12 février 2015
Alors que l'apparition d'une Uma Thurman métamorphosée a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, la frénésie pour la chirurgie esthétique pourrait cacher bien plus que l'obsession de nos sociétés pour le jeunisme.
Bernard Andrieu est philosophe, Pr. en Staps Université Paris Descartes, Directeur du laboratoire EA 3625 TEC, http://recherche.parisdescartes.fr/tec/, auteur de Sentir son cors vivant. Emersioliogie 1, Paris, Vrin, 2016
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Andrieu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Andrieu est philosophe, Pr. en Staps Université Paris Descartes, Directeur du laboratoire EA 3625 TEC, http://recherche.parisdescartes.fr/tec/, auteur de Sentir son cors vivant. Emersioliogie 1, Paris, Vrin, 2016
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'apparition d'une Uma Thurman métamorphosée a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, la frénésie pour la chirurgie esthétique pourrait cacher bien plus que l'obsession de nos sociétés pour le jeunisme.

Atlantico : Uma Thurman est apparue lundi 9 février métamorphosée lors de l'avant-première de la série The Slap. Comme Renée Zellweger quelques mois plus tôt, la star dément avoir eu recours à des opérations de chirurgie esthétique. Les images ont néanmoins suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. Qu'est-ce que ce débat dit de la pression sociale à rester jeune ?

Bernard Andrieu : Le jeunisme est une obligation sociale pour rester dans la compétition des corps. La rivalité des âges est celle aussi des emplois entre 30 et 50 ans il faut  rester compétitif avant d'être trop vieux et d'être remplacé par des énergies plus jeunes, de corps du stagiaire en CDD plus vif et moins cher. Aussi l'esthetique devient une "biopeaulitique" pour tenter de prendre le contrôle de sa peau pour ne pas la laisser échapper dans un trop grand viellissement. La surface doit être tenue et ferme dans un corset physique et des vêtements qui étire la silhouette en remodelant les formes.

Outre les motivations qui peuvent pousser les individus à avoir recours à la chirurgie esthétique, il semblerait que les femmes soient davantage concernées par la réprobation publique. Comment l'expliquez-vous ?

Le corps de la femme serait toujours à montrer dans une culture de la nudité et de l'apparence. Se cacher et se montrer exigent une correction permanente de la matière et des formes corporelle. La domination masculine est une esthétique par le regard que les hommes portent sur l'autre sexe alors que la femme cherche aussi à se sentir bien dans son corps. Cette recherche du bien être dévelope la recherche dans la chirurgie esthésiologique et plus seulement esthétique pour ressentir la fermeté, le trait tiré, la réduction des rides, le volumes des seins prothésés. C'est l'image globale qui est reconstituée pour etre en accord avec son désir et pas seulement le regard segmentant du corps masculin qui voudrait nous imposer son désir.

Qu'est-ce que cela dit de la société de consommation ?

Le desir nous consume si nous consommons les corps comme une partie de l'autre et pas une expérience partagée avec l'autre. La consommation des corps trouve dans ces immersions expérientielles que représente le partage de sensations un moyen de commercialiser la domination dans le fantasme du roman et du film 50 nuances de grey...Mais dans la réalité, les modèles alternatifs de la consommation des corps existent par une recherche d'harmonie plutôt que dans la satisfaction des besoins. Contre le conservatisme des essences, se dégenrer, se détourner, se rencontrer différemment est un moyen de créer de nouvelles formes de socialisation fondées sur la non exploitation de l'autre corps

Comment le rapport de la société au corps vivant relativement au corps vécu a-t-il évolué ?

S'immerger dans son corps vivant, laisser émerger de son corps l'orgasme, le vertige, la peur, la douleur, la joie, la fatigue...c'est laisser passer l'involontaire. Ne plus avoir peur de son vivant, se donner le vertige est devenu un moyen de se reconnecter avec son corps vivant en dépassant les limites de la conscience de notre corps vécu. La société dans la quelle nous vivons est une société du contrôle et de la maîtrise de son corps vécu par une conscience permanente et obligatoire pour rester convenable et poli. Or la violence contre  et dans les corps des autres prouve l'absence d'éducation au corps vivant, le manque de respect de ce qui peut toujours emerger du corps vivant.
 

Faut-il y voir une dévalorisation des corps vivants qui auraient subi les marques du temps ? 

Les corps burn-out, dépressifs, violés, vieux, fatigués, malades, handicapés...sont des corps humains vivants desquels continuent à émerger des sensations, des émotions et des images créatives. La dévalorisation du vivant du corps définit une esthétique du contrôle de l'image corporelle dans un markéting des corps. Les marques sur le corps, tatouage-piercing, sont aussi celles du temps cicatrices, rides et volumes des formes. Avec au moins Lucian Freud, Francis Bacon ou Orlan, Cyndy Shermann nous disposons des images d'autres corps vivants, ceux qui sont confrontés au vieillissement, à la contamination, à la mutation technologique.

Est-ce que ces pratiques reviendraient-elles à dire que la vie ne vaut d'être vécu lorsqu'on ne répond pas aux injonctions de performance de la société, et ce dans tous les domaines de la vie ?

Le suicide ou la tentation de suicide comme dans le harcèlement scolaire ou dans le désespoir de la mesetime de soi et de la dépression peut provenir de la stigmatisation sociale des autres qui ne cessent de me juger comme non conformes à la norme. mais c'est faute de découvrir en soi la profondeur de son vivant et ses ressources de créativité. Ne plus être performant ou pas assez est une exploitation univoque du capital de chacun(e) alors que d'autres voies de développement personnel et de création d'emploi existe pour inventer de nouvelles normes.

Propos recueillis par Carole Dieterich

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Pas de pub pour Zemmour : ce piège dans lequel vient de s’enfermer Nutella

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 14/02/2015 - 04:47
Désolé !
je n'ai pas lu la chronique car je m'en fiche! Mon avis va, surement vous surprendre. Je trouve Uma Thurman jolie, et j'aimerai la border, le soir au coucher. Chirurgie esthétique ou pas, le résultat est remarquable. Moi, je regarde avec mes yeux, et pas ceux d'un autre! Quant à Renée, on ne la voit pas, donc, pas de jugement possible. Je sais, parfaitement bien , que je reste vieille France.
Vabi67
- 13/02/2015 - 21:13
Ce qui se concoit bien s'énonce clairement...
...et les mots pour le dire arrivent aisément. D'accord avec Alain Proviste !
Anouman
- 13/02/2015 - 19:56
Philosophe du corps...
Aïe... Encore plus inconsistant que les philosophes de l'âme...