En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 16 min 32 sec
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 47 min 23 sec
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 1 heure 24 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 1 heure 39 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 3 heures 12 min
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 17 heures 3 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 17 heures 59 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 18 heures 55 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 26 min 45 sec
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 1 heure 33 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 1 heure 41 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 2 heures 50 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 16 heures 52 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 17 heures 37 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 18 heures 20 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 19 heures 50 min
Gengis Khan a laissé ses chromosomes dans toute l'Asie
Gengis Khan a laissé ses chromosomes dans toute l'Asie
Sang honteux

Je suis ton (arrière arrière arrière... grand) père : pourquoi nous sommes tous un peu les descendants des grands despotes de l’Histoire

Publié le 07 mars 2015
Les études sur la génétique montrent que de grandes populations peuvent partager les chromosomes d'un seul et même ancêtre. Et ce dernier a tout fait pour s'imposer, souvent en utilisant la violence.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les études sur la génétique montrent que de grandes populations peuvent partager les chromosomes d'un seul et même ancêtre. Et ce dernier a tout fait pour s'imposer, souvent en utilisant la violence.

Un homme, 32 millions d'enfants. L'affirmation parait saugrenue. Pourtant, 8% de la population asiatique peut se targuer de partager les gènes d'un des plus illustres et des plus cruels empereurs connus : Gengis Khan. Admiré en Mongolie comme un héros national, lui et sa lignée étaient considérés comme des guerriers et des génocidaires par leurs détracteurs. Une vaste étude de l'université d'Oxford, datée de 2003, a mis en évidence que l'héritage génétique de Gengis Khan a largement dépassé son pays d'origine pour se retrouver dans toute l'Asie. En étudiant les chromosomes de plusieurs populations à  travers le continent, les chercheurs ont retrouvé des similitudes dans le chromosome Y (typiquement masculin). Or, la variation de ce chromosome est très faible au fil des années et des siècles. Ainsi, 8% de la population asiatique partage ces similitudes.

"Une telle propagation rapide ne peut pas être due au hasard" explique l'étude. La période de 800 ans est trop courte pour expliquer ce résultat par une simple sélection naturelle. Pour les chercheurs, il s'agit d'avantage d'une sélection sociale. En conquérant de nouveaux territoires, l'empereur mongol a asservi ou massacré les populations locales pour y placer à la tête des membres de sa famille. Ces derniers ont, eux aussi, avantagé leur lignée par rapport aux d'autres peuples. En d'autres termes, c'est le comportement tyrannique de Gengis Khan et de ses descendants qui a façonné une partie de la population. Et l'empire était si vaste que Gengis Khan aurait distillé son ADN jusqu'en Europe. En Russie, un noble du 13ème siècle a ainsi épousé une héritière de Gengis Khan et a pu transmettre ses chromosomes à d'autres familles aristocratiques à travers les mariages de ses héritiers. D'autres théories estiment que les rois roumains sont aussi concernés mais aucune étude ne vient confirmer ces suppositions.


les origines génétiques des Français (carte interactive)

Surtout, l'empereur mongol n'est pas le seul dans ce cas-là. Une étude française publiée en janvier 2015 a montré que dix autres lignées regroupent une large partie de la population asiatique mais aussi du Moyen-Orient. Ainsi, 3,3 % de la population chinoise ont des similarités génétiques car ils ont un même ancêtre, Giocangga, grand-père du fondateur de la dynastie Qing, qui a régné de 1644 à 1912. Cet empire chinois a notamment réduit sa voisine la Corée à la vassalité et mata toutes rebellions sur son territoire par la violence.

Les autres lignées sont plus vieilles, de -2100 à 700, bien qu'il existe de grandes marges d'erreur dans les dates. Là encore, le début de de ces lignées correspond avec l'émergence de société autoritaires, tels que les Babyloniens. Le schéma est connu, les dynasties vont écraser les populations annexes pour mieux s'imposer.

Si ces cas concernent avant tout l'Asie, des exemples similaires existent en Europe. Ainsi en 450 de notre ère, les Saxons envahissent l'Angleterre et installent une population de 200 000 personnes, dans ce pays qui comporte 1 million d'habitants. En 2002, une étude de l'University College London a montré que le chromosome Y des Saxons est largement répandu chez les Anglais. Comment expliquer qu'1/5ème de la population soit aussi dominant ? Les Bretons ont été réduit à l'état de quasi-esclaves où un habitant équivalait à un demi-Saxon. D'ailleurs, les régions qui n'ont pas été envahies par les Saxons, comme l'Ecosse ou l'Irlande, échappent à ce marqueur génétique. Ce qui n'empêche pas la prédominance d'autres lignées dans ces zones. Ainsi en Irlande, c'est la dynastie des "Uí Néill", du nom d'un des premiers rois du pays, qui se retrouve dans 20% des gènes des irlandais du Nord-Ouest. Et c'est cette même population qu'on retrouve massivement à New York.

De nombreuses théories supposent que la majorité de la population mondiale est issue de quelques despotes historiques. Ainsi, en Europe de l'Est, le chromosome commun débute il y a environ 1500 ans, soit la période d'arrivée dans cette région d'Attila et des Huns. En France, la détermination de gènes communs est étrangement difficile à déterminer, probablement en raison des nombreuses invasions qui ont mélangé les gènes. Mais il y a fort à parier que Charlemagne ou Clovis soient des marqueurs présents chez de nombreux Français.
Alors si vous râlez contre ces despotes qui ont parfois mis la France à genoux, et bien il y a de grandes chances pour que vous partagiez une part de leur identité génétique.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires