En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

ça vient d'être publié
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 40 min 39 sec
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 1 heure 49 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 2 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 5 heures 23 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 6 heures 19 min
pépites > Politique
Hospitalisation
Etats-Unis : Jimmy Carter hospitalisé après plusieurs chutes
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 11 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Levothyrox : le combat des associations pour obtenir la vérité

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le 10 mai 1981 : un jour maudit pour la droite

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Société
Ras des pâquerettes ?

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

il y a 11 heures 45 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 1 heure 9 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 2 heures 18 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 5 heures 28 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Economie
Mêmes causes, mêmes effets ?

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Santé
Techno-Masochisme

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Economie
(Petite) révolution

Révolution dans la Silicon Valley : les investisseurs américains veulent des entreprises rentables maintenant et pas uniquement des licornes en croissance

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Politique
Malédiction

Guillaume Tabard : « La droite devrait s’inspirer de François Mitterrand pour faire renaître LR »

il y a 11 heures 45 min
décryptage > Economie
Commerce et stratégie

Amorce de détente : mais que veulent vraiment obtenir les Etats-Unis de la Chine ?

il y a 11 heures 46 min
© Reuters / Ahmed Jadallah
© Reuters / Ahmed Jadallah
Editorial

De Charlie Hebdo à la bibliothèque de Mossoul : on est loin d'en avoir fini avec la grande tradition liberticide des autodafés

Publié le 03 février 2015
Parmi ses multiples exactions, l'Etat islamique a brûlé environ 2 000 livres à Mossoul, en Irak, au cours du mois de janvier. Une pratique souvent utilisée à travers les âges, mais qui est l'apanage des extrémistes musulmans depuis une vingtaine d'années.
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi ses multiples exactions, l'Etat islamique a brûlé environ 2 000 livres à Mossoul, en Irak, au cours du mois de janvier. Une pratique souvent utilisée à travers les âges, mais qui est l'apanage des extrémistes musulmans depuis une vingtaine d'années.

Ce ne sont pas seulement deux mille livres, mais surtout sept mille ans d’histoire que les islamistes de Daech viennent de faire partir en fumée. L’agence Associated Press a en effet révélé le week-end dernier que les intégristes de l’Etat islamique ont pillé la bibliothèque centrale de Mossoul, dans le nord de l’Irak. Les habitants de la ville racontent comment les hommes de l’Etat islamique ont chargé à bord de camions,pour ensuite les brûler, tous les ouvrages qui appelaient "à la désobéissance à Dieu".  En gros, tous les livres qui ne traitaient pas de l’islam : les bouquins pour enfants, les recueils de poésie, les ouvrages de philosophie, de santé et de sciences. Des cartes ottomanes et des collections privées offertes par les vieilles familles de Mossoul ont également été détruites pour "assainir" les fonds documentaires de la bibliothèque.

Les islamistes se sont ensuite attaqués à la bibliothèque du musée de Mossoul et ont mis le feu à des œuvres et des documents datant de 5000 ans avant JC. Le mois dernier, c’étaient les archives de la bibliothèque sunnite, de l’Eglise latine et du monastère dominicain de la ville qui, déjà,avaient été incendiées de la même manière.

En quelques jours, un patrimoine vieux de centaines de siècles a disparu. La méthode n’a rien de nouveau. A la Renaissance, elle fut utilisée à plusieurs reprises au nom du catholicisme : Savonarole brûlant les œuvres de Botticelli dans son bûcher aux vanités à Florence, Isabelle la catholique ordonnant la destruction de livres en arabe lors de la reconquête de l’Andalousie ou le moine franciscain Diego de Landa, fanatique faisant incendier au Mexique tous les ouvrages en langue maya, au nom de la lutte contre l’idolâtrie (ça ne vous rappelle  rien ?).

Au XXème siècle, les nazis ont détruits au début des années 30 des dizaines de milliers de livres parce qu’écrits par des auteurs juifs, homosexuels, pacifistes…

A la fin des années 90, les Talibans incendient plus de 50.000 livres dans les plus grandes bibliothèques d’Afghanistan, juste avant de détruirent les Bouddhas géants de Bamiyan. Il y a deux ans, ce sont les islamistes d’Al-Qaida-au-Maghreb-Islamique et de la rébellion touareg d’Ansar Dine qui ont mis le feu à quelques-uns des manuscrits de la bibliothèque de Tombouctou au Mali. Cette fois-ci, Daech en Irak.

Cette très rapide - et donc forcément incomplète - histoire de l’autodafé montre que la bêtise criminelle est assez universelle et qu’elle a la peau dure. Mais aussi que brûler des bibliothèques, des musées et des œuvres d’art est devenu ces vingt dernières une spécialité quasi-exclusive des islamistes radicaux.

Télescopage de l’actualité,  je ne peux m’empêcher de me souvenir de cette chanson interprétée il y a 18 mois par un collectifs de rappeurs français dans laquelle les chanteurs réclamaient "un autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo" (edito du 26 novembre 2013). 

Plusieurs des musiciens se sont depuis confondus en excuses, après l’attentat contre l’équipe de Charlie Hebdo.

Il n’est donc pas très utile de rappeler aux auteurs et interprètes de ce morceau toute la bêtise et toute la violence qu’ils y ont mises. Par contre, ce serait manquer de respect aux artistes engagés qu’ils prétendent être que de ne pas leur demander de s’exprimer une nouvelle fois sur les autodafés et sur la liberté d’expression, à la lumière de ce qui vient de se passer à Paris et à Mossoul. On attend avec impatience leur prochain morceau…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

06.

Drogués à la dopamine : quand les employés de la Silicon Valley se font souffrir pour le plaisir

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

Immigration : ces éléments qui manqueront au plan du gouvernement pour espérer atteindre l’efficacité (autre qu’électorale)

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 03/02/2015 - 21:49
Autodafé
Les mots ont curieusement toujours fait peur. En France on encadre la liberté d'expression comme les islamistes brûlent les livres. Il y a la bonne expression comme il y a les bons livres et la mauvaise qu'il faut censurer et condamner comme certains brûlent les mauvais livres.
Mais ça n'empêchera jamais les gens de penser ce qu'ils veulent.
Texas
- 03/02/2015 - 19:16
Quote of the day
" Le pouvoir de l' homme s' est accru dans tous les domaines , excepté sur lui-même " . Sir Winston Churchill