En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 10 heures 54 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 14 heures 31 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 14 heures 42 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 15 heures 43 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 16 heures 49 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 18 heures 35 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 18 heures 35 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 11 heures 26 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 14 heures 34 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 15 heures 11 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 16 heures 24 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 17 heures 39 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 18 heures 35 min
© Reuters / Ahmed Jadallah
© Reuters / Ahmed Jadallah
Editorial

De Charlie Hebdo à la bibliothèque de Mossoul : on est loin d'en avoir fini avec la grande tradition liberticide des autodafés

Publié le 03 février 2015
Parmi ses multiples exactions, l'Etat islamique a brûlé environ 2 000 livres à Mossoul, en Irak, au cours du mois de janvier. Une pratique souvent utilisée à travers les âges, mais qui est l'apanage des extrémistes musulmans depuis une vingtaine d'années.
Pierre Guyot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Parmi ses multiples exactions, l'Etat islamique a brûlé environ 2 000 livres à Mossoul, en Irak, au cours du mois de janvier. Une pratique souvent utilisée à travers les âges, mais qui est l'apanage des extrémistes musulmans depuis une vingtaine d'années.

Ce ne sont pas seulement deux mille livres, mais surtout sept mille ans d’histoire que les islamistes de Daech viennent de faire partir en fumée. L’agence Associated Press a en effet révélé le week-end dernier que les intégristes de l’Etat islamique ont pillé la bibliothèque centrale de Mossoul, dans le nord de l’Irak. Les habitants de la ville racontent comment les hommes de l’Etat islamique ont chargé à bord de camions,pour ensuite les brûler, tous les ouvrages qui appelaient "à la désobéissance à Dieu".  En gros, tous les livres qui ne traitaient pas de l’islam : les bouquins pour enfants, les recueils de poésie, les ouvrages de philosophie, de santé et de sciences. Des cartes ottomanes et des collections privées offertes par les vieilles familles de Mossoul ont également été détruites pour "assainir" les fonds documentaires de la bibliothèque.

Les islamistes se sont ensuite attaqués à la bibliothèque du musée de Mossoul et ont mis le feu à des œuvres et des documents datant de 5000 ans avant JC. Le mois dernier, c’étaient les archives de la bibliothèque sunnite, de l’Eglise latine et du monastère dominicain de la ville qui, déjà,avaient été incendiées de la même manière.

En quelques jours, un patrimoine vieux de centaines de siècles a disparu. La méthode n’a rien de nouveau. A la Renaissance, elle fut utilisée à plusieurs reprises au nom du catholicisme : Savonarole brûlant les œuvres de Botticelli dans son bûcher aux vanités à Florence, Isabelle la catholique ordonnant la destruction de livres en arabe lors de la reconquête de l’Andalousie ou le moine franciscain Diego de Landa, fanatique faisant incendier au Mexique tous les ouvrages en langue maya, au nom de la lutte contre l’idolâtrie (ça ne vous rappelle  rien ?).

Au XXème siècle, les nazis ont détruits au début des années 30 des dizaines de milliers de livres parce qu’écrits par des auteurs juifs, homosexuels, pacifistes…

A la fin des années 90, les Talibans incendient plus de 50.000 livres dans les plus grandes bibliothèques d’Afghanistan, juste avant de détruirent les Bouddhas géants de Bamiyan. Il y a deux ans, ce sont les islamistes d’Al-Qaida-au-Maghreb-Islamique et de la rébellion touareg d’Ansar Dine qui ont mis le feu à quelques-uns des manuscrits de la bibliothèque de Tombouctou au Mali. Cette fois-ci, Daech en Irak.

Cette très rapide - et donc forcément incomplète - histoire de l’autodafé montre que la bêtise criminelle est assez universelle et qu’elle a la peau dure. Mais aussi que brûler des bibliothèques, des musées et des œuvres d’art est devenu ces vingt dernières une spécialité quasi-exclusive des islamistes radicaux.

Télescopage de l’actualité,  je ne peux m’empêcher de me souvenir de cette chanson interprétée il y a 18 mois par un collectifs de rappeurs français dans laquelle les chanteurs réclamaient "un autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo" (edito du 26 novembre 2013). 

Plusieurs des musiciens se sont depuis confondus en excuses, après l’attentat contre l’équipe de Charlie Hebdo.

Il n’est donc pas très utile de rappeler aux auteurs et interprètes de ce morceau toute la bêtise et toute la violence qu’ils y ont mises. Par contre, ce serait manquer de respect aux artistes engagés qu’ils prétendent être que de ne pas leur demander de s’exprimer une nouvelle fois sur les autodafés et sur la liberté d’expression, à la lumière de ce qui vient de se passer à Paris et à Mossoul. On attend avec impatience leur prochain morceau…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 03/02/2015 - 21:49
Autodafé
Les mots ont curieusement toujours fait peur. En France on encadre la liberté d'expression comme les islamistes brûlent les livres. Il y a la bonne expression comme il y a les bons livres et la mauvaise qu'il faut censurer et condamner comme certains brûlent les mauvais livres.
Mais ça n'empêchera jamais les gens de penser ce qu'ils veulent.
Texas
- 03/02/2015 - 19:16
Quote of the day
" Le pouvoir de l' homme s' est accru dans tous les domaines , excepté sur lui-même " . Sir Winston Churchill