En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 49 min 32 sec
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 2 heures 27 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 5 heures 15 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 9 heures 11 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 10 heures 3 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 10 heures 45 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 23 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 58 min 50 sec
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 3 heures 9 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 6 heures 10 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 7 heures 8 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 10 heures 25 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 11 heures 4 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 jour 32 min
© Reuters
© Reuters
Ça les gonfle

Sécurité routière : les dangers de la déresponsabilisation des automobilistes à grands coups de contrôles et d'interdictions supplémentaires

Publié le 27 janvier 2015
Alors que le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve annonce de nouvelles mesures en faveur de la sécurité routière, du côté des automobilistes l'inquiétude domine. S'adapter aux contraintes des routes françaises, parfois non justifiées, semble, en effet, de plus en plus difficile. Et face au casse-tête des limitations de vitesse, une certaine défiance se développe.
Porte-parole de la Fédération française des motards en colère.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathanaël Gagnaire
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Porte-parole de la Fédération française des motards en colère.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve annonce de nouvelles mesures en faveur de la sécurité routière, du côté des automobilistes l'inquiétude domine. S'adapter aux contraintes des routes françaises, parfois non justifiées, semble, en effet, de plus en plus difficile. Et face au casse-tête des limitations de vitesse, une certaine défiance se développe.

Atlantico : A force de rouler à des vitesses fixées arbitrairement et incomprises par les automobilistes, ne risque-t-on pas de créer une certaine défiance ?

Nathanaël Gagnaire : D'abord, on observe une baisse constante du nombre de morts sur les routes depuis les années 1970 avec environ 5% de victimes en moins. Sauf cette année, mais c'est tout relatif : il suffit de conditions climatiques moins clémentes ou d'un gros accident et les chiffres sont mauvais. Si l'on traite la question sur le long terme, la mortalité routière a fortement baissé.

Nous sommes sur un régime du tout répressif, et ce genre de politique est toujours mal compris et donc mal accepté par les usagers. Il y a alors un sentiment de défiance de la part des automobilistes qui est contre-productif en matière de prévention routière. On traite souvent la sécurité routière par le seul angle de la vitesse alors que l'on sait très bien que les accidents sont multifactoriels. Sur les autoroutes, la raison première, à plus de 40%, c'est la somnolence. La vitesse arrive seulement troisième, derrière l'alcool et la somnolence.

Un grand nombre d'automobilistes prennent les autoroutes car ce sont des voies sécurisées où l'on devrait pouvoir rouler plus vite que sur les axes secondaires. Cela peut énerver de voir que l'on ne traite pas les réelles causes d'accident et que l'on s'obstine à faire des usagers les variables d'ajustement de ces politiques ou de ces alibis de politique de sécurité routière. Les autoroutes sont à la fois les axes où il y a le moins de mortalité et ceux où il y a le plus de radars automatiques. D'où un certain agacement et une impression d'instrumentalisation des moyens.

Si l'on regarde les derniers chiffres, on voit que les premières victimes sont les piétons et les cyclistes. Cela veut dire que la question de la sécurité routière vis-à-vis de ces usagers, ce n'est pas la vitesse mais l'attention. Quelle que soit la vitesse, le choc peut être fatal. Il faut donc traiter en priorité le problème du téléphone portable ou du GPS, c’est-à-dire l'ensemble des outils qui peuvent distraire les conducteurs.

Ces limitations successives qui ont été imposées aux Français, sont-elles toutes justifiées ?

Dans un premier temps, il est de bon sens de constater que les limitations de vitesses sont utiles. Par la suite, limiter la vitesse aux abords des points sensibles comme les écoles ou les hôpitaux relève de mesures légitimes et logiques. Ce sont des mesures comprises. Mais c'est très différent de vouloir généraliser le 30 km/h, car cela créé des incompréhensions et le problème ne sera pas traité correctement car on se trompe de combat.

La route doit être facilement analysable par les automobilistes. Si l'usager est en permanence en train de regarder son compteur car il y a des tronçons où la vitesse change sans aucune justification particulière, nous ne sommes plus sur une question de sécurité routière mais de flicage. Et cela peut énerver.

En quoi cette obsession française de la limitation de vitesse peut finir par déresponsabiliser les automobilistes ?

Ce qui peut éventuellement déresponsabiliser, ce sont d'abord les outils d'aide à la conduite comme le régulateur et le limiteur de vitesse. Ils sont utiles pour certains d’entre eux mais ne doivent pas devenir un substitue à l’analyse que l’automobiliste doit avoir de son environnement.

Lors du passage du permis de conduire, on apprend au conducteur à adapter sa vitesse en fonction de son environnement tout en respectant les limitations en règle. L'usager de la route (automobiliste ou deux roues motorisés) doit aussi pouvoir se concentrer sur autre choses que les limitations pour ne pas oublier les angles morts et les autres usagers.

Et à l'étranger, il y a des pays où tout se passe bien alors que les limitations sont bien moins restrictives ?

Je n'ai pas connaissance des chiffres sur la sécurité routière sur ces axes. Il est donc difficile de s'exprimer. Mais je ne pense pas que cela serait forcément une bonne chose de généraliser ces initiatives car il y a une multitude d'usagers et de comportements, donc le risque existe.

La route est un lieu commun qui doit être régit par des règles respectées par tout le monde. A partir du moment où ces règles sont faites de manière intelligente et qu'elles sont explicitées et compréhensibles, il n'y aucune raison que cela se passe mal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 28/01/2015 - 01:40
amusant...
J'ai toujours trouvé étonnant ces règlementations à l'intérieur d'une voiture.!.
Combien d'accidents dus directement à la consommation de cigarettes.?.!!
Prende une cigarette, allumer une cigarette, mettre les cendres dans le cendrier, quand elle ne tombent pas brutalement sur la chemise provoquant des gestes incontrôlés, écraser sa cigarette exactment la ou il faut.
idem avec une canette de coca, prendre la canette dans le sac au milieu d'autres choses, ouvrir la canette (impossible d'une seule main), poser la canette souvent en équilibre quelque part, boire sans la renverser sur la chemise, ranger la canette...quand elle ne roule pas vers les pédales...!.
Etc...
Qu'attendent les pouvoirs publics.?.
Oh.?.!. Ils n'y ont pas pensé alors que ces causes là ont contribué à des milliers de morts.?.
Etrange.!.
Quand à la déresponsabilisation du conducteur, elle peut aussi entrainer de très nombreux morts: voir ce qui se passe aux USA, les rois de l'irresponsabilité en voiture.!.
JG
- 27/01/2015 - 23:11
Chacun doit balayer devant sa porte
Le portable au volant d'une main = accident assuré un jour ou l'autre.
Passer entre deux files de voiture à 3 ou 4 fois la vitesse des voitures adjacentes = accident assuré un jour ou l'autre également.
Changer de file sans mettre son clignotant et dan regarder son rétroviseur sur le périphérique = renverser un motard un jour ou l'autre.
La différence : la carrosserie du motard est son propre corps , d'où des dégâts plus importants.
Quant aux radars, si vous n'avez pas encore compris que leur principe n'est pas d'assurer la sécurité mais de pomper du fric de manière subtile....
Anouman
- 27/01/2015 - 19:37
En colère?
Il n'a pas tellement l'ait en colère le monsieur. Il ne dit pas grand chose de pertinent non plus sinon qu'il laisse sous-entendre ce que tout le monde a déjà compris: la répression routière à la française n'a aucun effet sur la sécurité car la version officielle des causes d'accidents n'est pas sincère et elle ne l'est pas pour axer sur la verbalisation facile et automatique.
Quand ce monsieur nous dit que le GPS , en ville, détourne l'attention du conducteur je me demande dans quel monde il vit. Comparez l'attention d'un conducteur guidé par un GPS vocal qui lui permet d'anticiper les files et les changements de direction et un conducteur avec une carte qui essaye de s'y retrouver en regardant les plaques de rue et vous serez enclin à considérer que le GPS est un élément de sécurité important.
Ce monsieur puisqu'il s'occupe des motards devrait convaincre ses adhérents que remonter les files est dangereux et de plus interdit. Comme la police n'a pas le courage de verbaliser il faut bien que quelqu'un leur explique.