En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
C'est quand qu'on arrive ?
Chers parents, 5 start-up qui simplifient la vie de vos enfants (et par conséquent la vôtre)
Publié le 27 janvier 2015
Brosse à dents connectée, nounous à proximité, applications éducatives... : les entrepreneurs rivalisent d'imagination pour éduquer et divertir vos chers bambins. Voici une sélection de 5 start-up qui pensent aux enfants et aux parents.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Brosse à dents connectée, nounous à proximité, applications éducatives... : les entrepreneurs rivalisent d'imagination pour éduquer et divertir vos chers bambins. Voici une sélection de 5 start-up qui pensent aux enfants et aux parents.

1. Apprendre l’anglais avec Pilipop

Disponible sur iPhone et iPad, l’application s’adresse aux enfants de 5 à 10 ans et propose d’apprendre la langue de Shakespeare avec différentes activités ludiques. Développé depuis 2012 par trois entrepreneurs parisiens, Pilipop se base notamment sur un outil de reconnaissance vocal qui permet aux jeunes utilisateurs d’améliorer leur prononciation dès le plus jeune âge. Enfin, grâce au "Pili Report", les parents reçoivent par mail l’évolution de l'apprentissage de leur progéniture.

2. Kolibree, la brosse à dent connectée pour vos enfants

Démarrez l’application et brossez ! La brosse à dent électrique Kolibree permet d’éduquer vos enfants à une bonne santé buccodentaire grâce à son système de reconnaissance des mouvements. Les capteurs de l’appareil vont mesurer le temps et les zones de brossage et traduire ces informations par de petits jeux ludiques sur l’écran de votre smartphone. Lancé en avril dernier, la start-up française a déjà ouvert des bureaux aux États-Unis et à Hong-Kong.

3. Nounou-Top, vos enfants gardés près de chez vous

Lancé à l'été 2011 Nounou-Top c’est avant tout l’histoire de son papa de fondateur qui n’avait pas de solutions pour faire garder ses enfants. Le site propose la mise en relation entre parents, assistantes maternelles et autres jeunes babysitters grâce au moteur de recherche du site. Les parents peuvent tout savoir des profils proposés : lieu de garde, formation, transport… Avec son inscription gratuite, le site compte aujourd’hui 400.000 membres dont près de la moitié de nounous prêtes à accueillir vos bambins partout en France.

4. Avec Weenect, localisez vos enfants en temps réel

Le système Weenect repose sur un principe de traceur GPS et permet de suivre vos enfants dans ses déplacements quotidiens. Grâce à la carte interactive de l’application mobile, suivez-le en temps réel, recevez une alerte quand il arrive à l’école ou dans des lieux définis à l’avance. Un bouton SOS placé sur la petite balise permettra à son utilisateur d’alerter ses parents en cas de problème. Comptez environ 49 euros pour l’appareil puis un abonnement de 4,90 par mois. Lancé en avril 2013, la start-up française a déjà séduit 2000 familles en France.

5. Whisperies, l’histoire du soir… collaborative

Marre de raconter la même histoire à vos enfants ? Grâce à sa plateforme collaborative, Whisperies met en relation des parents à court d’imagination avec des auteurs, illustrateurs amateurs ou non. Grâce à un outil très simple d’utilisation, ces derniers peuvent créer et publier facilement de petites histoires numériques. Gratuite au départ, plus l’histoire est consultée, plus elle devient chère et donc rémunère les auteurs. Chers parents, à vous de faire fonctionner votre imagination !

Julien Gagliardi

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Cet autre mea culpa que devrait envisager Emmanuel Macron pour préserver la fin de son quinquennat
05.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
06.
La droite s'insurge contre un nouveau clip raciste et haineux du rappeur Nick Conrad
07.
L'association WWF accusée de soutenir des programmes de stérilisation forcée aux abords de parcs nationaux en Afrique et en Inde
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires