En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles

Café et caféine : comment démêler le vrai du faux sur leur impact sur votre santé

Publié le 24 janvier 2015
Quotidiennement, nous sommes submergés de promesses marketing pour régimes "minceur", de publicité sur les produits de l'industrie agroalimentaire agroalimentaire ou de nouveaux scandales. A qui aujourd'hui, pouvons-nous faire confiance ? Extrait du "Guide des aliments", de Sylvain Duval, publié aux Cherche-midi (1/2).
Biologiste, Sylvain Duval est membre de l'association Formindep et administrateur de l'ADNC (Association de diététique et nutrition critiques). Il a été, notamment, expert dans "Que choisir Santé" (UFC).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Duval
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Biologiste, Sylvain Duval est membre de l'association Formindep et administrateur de l'ADNC (Association de diététique et nutrition critiques). Il a été, notamment, expert dans "Que choisir Santé" (UFC).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quotidiennement, nous sommes submergés de promesses marketing pour régimes "minceur", de publicité sur les produits de l'industrie agroalimentaire agroalimentaire ou de nouveaux scandales. A qui aujourd'hui, pouvons-nous faire confiance ? Extrait du "Guide des aliments", de Sylvain Duval, publié aux Cherche-midi (1/2).

CAFÉ : Une boisson végétale délicieuse, à l’origine de beaucoup d’idées reçues

Le café est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le café contient des vitamines et des minéraux ainsi que des composés antioxydants bénéfiques.

Le café contient une grande quantité de composés bioactifs, agissant en synergie. La plupart sont formés durant le processus de torréfaction (ou rôtissage) du grain, ce qui développe aussi ses arômes et la présence d’acrylamide**. Certains composés s’y trouvent en grande concentration et sont les plus importants du point de vue physiologique. Il s’agit de la caféine*, des alcools diterpènes (kahwéol et cafestol) et des composés phénoliques connus pour leurs effets antioxydants. Attention : le café bouilli contient ces alcools diterpènes, qui auraient un effet sur l’augmentation du taux de « cholestérol » sanguin. Le cafestol étant arrêté par les filtres en papier, les boissons à base de café dont la préparation passe par une étape de filtration sur filtre de papier n’en comportent presque plus. Le café filtre en contient donc très peu et n’a pas cet effet-là. De plus, l’élévation du cholestérol n’est pas un danger en soi, contrairement aux idées reçues.

Le café contient de grandes quantités d’acides phénoliques, dont les acides caféique et chlorogénique. Une tasse de café (environ 200 ml) fournit de 70 mg à 350 mg d’acide phénolique. C’est une quantité comparable aux fruits les plus riches en acides phénoliques de la même famille que ceux du café : le bleuet, la cerise, le kiwi, la pomme et la prune. Selon des études, les acides caféique et chlorogénique seraient en grande partie responsables de l’effet antioxydant du café. Le café contient aussi des quantités considérables de lignanes, des composés phénoliques très répandus dans les végétaux. Les lignanes sont converties par les bactéries de la flore intestinale* et entrent ensuite dans la circulation sanguine. Ces lignanes agissent comme des antioxydants.

Contrairement aux idées reçues, la consommation régulière et modérée de café serait donc associée statistiquement, chez l’être humain, à une diminution du risque de mortalité totale et de maladies cardiovasculaires 1 et de certains cancers (cancer du foie, par exemple). On est aussi en train de chercher si cette consommation réduit le risque de développer la maladie de Parkinson, une maladie neurodégénérative.

CAFÉINE « On ne la trouve que dans le café. »

NON

Le nom « caféine » identifie une molécule, un alcaloïde, que l’on retrouve dans de nombreuses boissons : café ou thé, certains sodas et boissons énergisantes à base de dérivés de la noix de kola qui en contient de grandes quantités.

La caféine diminue la somnolence et augmente la vigilance temporairement, en stimulant le système nerveux central et le système cardiovasculaire.

La consommation de caféine en grande quantité pendant une durée prolongée peut conduire à une intoxication connue sous le nom de caféisme.

Enfin, la caféine augmente la production d’acide gastrique. Une forte consommation prolongée pourrait conduire à des ulcères gastro-duodénaux, des oesophagites érosives et des reflux gastro-oesophagiens.

Les femmes enceintes, les malades du coeur et les patients atteints de troubles digestifs ne doivent donc pas en abuser.

Extrait de Extrait du "Guide des aliments", de Sylvain Duval, publié aux Cherche-midi, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

03.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

04.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

07.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires