En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 51 min 28 sec
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 5 heures 58 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 6 heures 59 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 45 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 35 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 38 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 33 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 8 heures 51 min
© REUTERS/Philippe Wojazer
"Tout est pardonné", c'est ainsi que s'intitule le Charlie hebdo de ce mercredi 14 janvier.
© REUTERS/Philippe Wojazer
"Tout est pardonné", c'est ainsi que s'intitule le Charlie hebdo de ce mercredi 14 janvier.
En paix avec les autre et soi-même

La science confirme ce que savait déjà la religion : pardonner est bon pour la santé

Publié le 14 janvier 2015
"Tout est pardonné", c'est ainsi que s'intitule le Charlie hebdo de ce mercredi 14 janvier. Il est vrai que le pardon s'avère bénéfique sous bien des aspects, tant physiques que moraux.
Philippe Rodet a exercé la médecine d’urgence dans le cadre du SAMU et de l’assistance en réalisant des rapatriements sanitaires dans plus de cinquante pays. Homme engagé, il a participé à des missions humanitaires au Burkina-Faso, en Roumanie et à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Rodet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Rodet a exercé la médecine d’urgence dans le cadre du SAMU et de l’assistance en réalisant des rapatriements sanitaires dans plus de cinquante pays. Homme engagé, il a participé à des missions humanitaires au Burkina-Faso, en Roumanie et à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Tout est pardonné", c'est ainsi que s'intitule le Charlie hebdo de ce mercredi 14 janvier. Il est vrai que le pardon s'avère bénéfique sous bien des aspects, tant physiques que moraux.

Atlantico : La capacité à pardonner présenterait selon plusieurs études universitaires nord-américaines (lire ici en anglais) un certain nombre de bénéfices pour la santé, allant de l’amélioration du sommeil à l’allongement de l’espérance de vie en passant par la diminution de la pression artérielle. Dans quelle mesure le pardon contribue-t-il à favoriser notre santé, et pour quelles raisons ?

Philippe Rodet : Avant d'analyser les bienfaits du pardon, il peut être riche d’enseignements d’examiner, par effet miroir, quels sont les effets néfastes du ressentiment. En effet, le fait d’éprouver de la rancœur à l’égard de quelqu’un ne lui cause pas de mal, mais rend la vie singulièrement douloureuse, au sens premier du terme. De récentes études[1] montrent que le ressentiment produit une élévation des émotions négatives. Celles-ci impactent le corps, tant au niveau cardiaque, entraînant une élévation de la pression artérielle qu’au niveau de l’activité électrique du cerveau notamment au niveau du lobe frontal. On constate sur le long terme, une altération de la santé physique générale chez les personnes rancunières. Ces personnes souffrent aussi plus souvent de maux de tête, de troubles digestifs, de douleurs lombaires, d’anxiété voire de dépression[2]

A contrario, les thérapeutes qui travaillent avec des victimes de traumatismes, connaissent depuis longtemps les vertus du pardon. Ils ont, par exemple, remarqué que le soulagement apporté par le pardon, favorise les capacités d’adaptation et la guérison de ces personnes.

Les effets bénéfiques du pardon ont été plus largement étudiés par les chercheurs depuis une quinzaine d’années. Ils ont ainsi remarqué que le pardon constitue un excellent moyen pour diminuer la colère, la dépression, l’anxiété et diverses autres émotions négatives[3]. Par ailleurs, les personnes capables de pardonner sont en moyenne plus satisfaites de leur vie. Et après avoir pardonné, celles-ci sont plus confiantes en l’avenir et ont une meilleure estime d’elles-mêmes ![4]

Si le ressentiment est générateur d’émotions négatives et de stress, le pardon va au contraire diminuer les émotions négatives et le niveau de stress, il aura donc une action bénéfique sur la santé. A titre d’exemple, il améliore la qualité du sommeil, diminue la pression artérielle… contribuant ainsi à augmenter l’espérance de vie.

Dans quels cas le fait de pardonner a-t-il pu jouer un rôle véritablement salvateur, tant sur le plan physique que psychique ?

Il est tentant de penser à deux histoires vraies, des histoires terriblement douloureuses mais qui prouvent les capacités de certains humains à pardonner et parfois à survivre grâce à cela.

Tout d’abord, l’histoire de Kim Phuc. Le 8 juin 1972, en pleine guerre du Vietnam, un photographe immortalise une petite fille qui court nue sur une route, en hurlant sa douleur. Alors âgée de 9 ans, Kim Phuc vient d’être gravement brûlée après un bombardement au napalm.

Kim Phuc a survécu mais au prix de multiples chirurgies réparatrices et d’affections qui la handicapent encore aujourd’hui. 

En 1996, Kim Phuc est invitée à intervenir à Washington face à un parterre de vétérans. Quelque peu intimidée, elle prend la parole : "Si je pouvais me trouver face-à-face avec le pilote de l’avion qui a lancé la bombe, je lui dirai : on ne peut pas changer l’histoire, mais au moins peut-on essayer de faire de notre mieux dans le présent et le futur pour promouvoir la paix." Un homme dans l’assistance est profondément ému. Il fait parvenir à la jeune femme un billet sur lequel est inscrit : "Kim, je suis cet homme." Et John Plummer, c’est le nom de cet homme, attend, tremblant. Elle vient à lui, et le prend dans ses bras. Il éclate en sanglots. Implorant son pardon, elle lui répond : "Mais oui, c’est fini, je vous pardonne."

Une autre histoire vraie illustre bien le rôle salvateur du pardon, c’est celle de Natasha Kampusch. Dans son ouvrage "3096 jours", elle illustre à merveille les capacités du pardon à nous aider à résister aux pires situations. "Ma seule marge de manœuvre était de lui pardonner ses gestes. Je lui ai pardonné l’enlèvement et toutes les fois où il m’a frappée ou maltraitée. Cet acte du pardon me rendit le pouvoir sur ce que je vivais et me permit de m’en accommoder. Si je n’avais pas instinctivement adopté cette attitude, j’aurais peut-être sombré dans la colère et la haine – ou j’aurais succombé aux humiliations auxquelles j’étais soumise quotidiennement."

Quelle interprétation faites-vous du titre du Charlie Hebdo de ce mercredi : "Tout est pardonné" ?

 Tout d’abord, ce titre m’a beaucoup surpris et je n’ai pu m’empêcher à la fois de le relier aux événements de dimanche 11 janvier et de repenser à une autre journaliste et femme de lettres française, Marcelle Auclair. Elle écrivait : "Le pardon est plus qu'un sentiment, c'est une force qui déclenche d'admirables effets"...

Puisse ce titre aider à amplifier l’expression de l’union nationale de dimanche 11 janvier et… "déclencher d’admirables effets" !

La prévalence de la notion de pardon dans la plupart des grandes religions, notamment la religion chrétienne, doit-elle nous faire comprendre que celles-ci se sont fondées dès le début sur une intuition qui par la suite a été confirmée par la science ?

La notion de pardon me semble exister dans la plupart des religions. S’il est très présent dans la religion catholique puisque le mot "pardon" figure deux fois dans la prière Notre Père, il existe aussi dans la religion juive et s’exprime notamment avec la fête du Grand Pardon, le Yom Kippour. Enfin, dans le Coran, n’est-il pas écrit que les croyants "… dominent leur rage et pardonnent à autrui". (Coran, 3 : 134)

Il semble donc que très tôt, le pardon soit apparu comme la clé de la réconciliation, condition de survie de l’espèce humaine. Souvenons-nous des propos du docteur Roberto Assagioli, psychiatre et psychothérapeute italien : "Sans pardon, la vie est gouvernée par un parcours sans fin de ressentiment et de vengeance."

Propos recueillis par Gilles Boutin


[1] Mullet E., Neto F. and Riviere S. (2005), « Personality and its effects on resentment, revenge, and forgiveness and on self-forgiveness », in E.L. Worthington Jr. (Ed), Handbook of Forgiveness (pp. 159-182). New York : Brunner-Routledge.

[2] Muñoz Sastre M.T., Vinsonneau G., Neto F., Girard M. and Mullet E. (2003), « Forgivingness and satisfaction with life », Journal of Happiness Studies, 4, 323-335.

[3] Enright R. D. and Fitzgibbons R. P. (2000), Helping Clients Forgive: An Empirical Guide for Resolving Anger and Restoring Hope, Washington, DC: APA.

[4] Freedman S. R. and Enright R. D. (1996), « Forgiveness as an Intervention Goal with Incest Survivors », Journal of Consulting and Clinical Psychology, 64, 983-992.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
scrat75
- 15/01/2015 - 06:28
Pas tout compris....
y en a encore pour contester les bienfaits du pardon......on prouve qu'il est bon pour le corp et l'esprit de savoir pardonner dans cette article mais non ...... Certains préfèrent continuer à se pourrir la vie. Je ne suis pas du genre à tendre systématique la droite quand je m'en suis pris une sur la gauche.... Mais force est de constater que le pardon fait tjrs un bien fou.
Jardinier
- 14/01/2015 - 19:49
On ne pardonne pas pour ceux qui vous on fait du mal,
on pardonne pour soi, pour revivre. Mais le pardon n’empêche pas la compréhension de ce qui s'est passé, et la nécessité d'y répondre par l'action. Sans haine, mais avec une force renouvelée.
bjorn borg
- 14/01/2015 - 15:50
Pardonner?
posez-vous donc la question: si c'était le contraire, est-ce que eux ils pardonneraient! Vous avez surement la réponse.