En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

06.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

07.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 10 heures 28 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 14 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 16 heures 22 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 18 heures 55 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 20 heures 58 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 21 heures 26 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 22 heures 9 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 22 heures 26 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 9 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 11 heures 27 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 16 heures 2 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 17 heures 51 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 20 heures 50 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 21 heures 17 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 22 heures 2 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 22 heures 21 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 22 heures 35 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 22 heures 53 min
© Reuters
© Reuters
Sécurité illusoire

Pourquoi le nouvel iPad de votre enfant peut se révéler un terrible aimant à pédophiles malgré le contrôle parental

Publié le 02 janvier 2015
L'impression de sécurité suscitée par un iPad, par les applications qui évoquent une utilisation maîtrisée est illusoire. Et comme l'enfant trouvera toujours un moyen de contourner les différentes barrières de sécurité, l'établissement d'une relation de confiance demeure essentiel.
Nathalie Nadaud-Albertini
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Nadaud-Albertini est docteure en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et correspondante au Centre de Recherche sur les Médiations de l’Université de Lorraine.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'impression de sécurité suscitée par un iPad, par les applications qui évoquent une utilisation maîtrisée est illusoire. Et comme l'enfant trouvera toujours un moyen de contourner les différentes barrières de sécurité, l'établissement d'une relation de confiance demeure essentiel.

Atlantico : Au Royaume Uni, une jeune fille de 10 ans a été la cible de 16 pervers qui l'ont contacté via les applications de son Ipad. Quelles sont les applications dangereuses par lesquelles les pédophiles peuvent entrer en contact avec les jeunes ?

Nathalie Nadaud-Albertini : En réalité, un pédophile peut entrer en contact avec un enfant par toutes les applications, et on ne peut donc pas vraiment établir une liste. Tout ce qui est une fenêtre sur le monde numérique est un contact potentiel entre un jeune et un pédophile. Néanmoins, les sites où les interactions se font dans l'anonymat présentent un plus grand danger.

En effet, plus on peut se cacher et faire parler la victime, plus il y a de risques. C'est le principe du monde numérique qui fait qu'à la base, on ne connait pas les gens, et les jeunes n'adoptent pas d'emblée une attitude de méfiance.

Avant internet, les adolescents se retrouvaient pour discuter. Aujourd'hui, ces derniers sont davantage tendance à communiquer, mais par le biais d'internet et de ses sites sociaux. Sans qu'ils ne connaissent forcément leurs interlocuteurs. Pour autant, cette dimension humaine, et l'amitié qui peut parfois en découler  pourra sembler bien réelle pour le jeune, même si ce dernier n'a jamais rencontré les interlocuteurs personnellement.

En l'occurence, 10 ans me semble être un très jeune âge pour laisser un enfant tout seul sur internet. Malheureusement, cela existe, car beaucoup de parents ne sont pas suffisamment vigilants, n'ont pas la mesure des risques réels.

Est-ce que les logiciels de contrôle parental suffisent à protéger les enfants ?

Non parce qu'on trouve toujours les moyens de les contourner. Les enfants ont les moyens de se créer des comptes sur internet plus facilement que les parents. Ce qui va leur permettre de passer outre le contrôle parental.

L'enfant, lui, a envie d'être avec ses copains pour jouer. C'est la logique enfantine qui fait qu'il ne mesure pas les risques liés à son comportement. On retrouve la même attitude lorsqu'il traverse la route pour récupérer son ballon, sans faire attention aux voitures qui arrivent. Vers 13 ans, l'enfant commence à se sentir plus responsable de ses actes. Il a moins cette imprudence, même s'il continue de se croire invincible (ce qui changera qu'à l'âge adulte).

Le meilleur par-feu contre les pédophiles reste donc le bon sens. Par exemple, ne pas donner d'informations à des personnes que l'on ne connait pas. Le fait est que, sur internet, on est en relation avec des personnes qu'on ne connait que par écrit et par ce qu'ils laissent paraitre. Au fil du temps, se crée un lien interpersonnel entre les personnes et une confiance se gagne. Il ne faut donc jamais donner d'informations permettant de nous joindre ou de nous localiser. Dans des conversations privées, si le ton devient bizarre et scabreux, il faut bloquer le contact et éventuellement prévenir ses autres contacts que telle personne n'est pas fiable.

Il est vraiment nécessaire pour les parents d'expliquer que, même sur internet, il y a des gens sympas et d'autres qui le sont moins, voire qui sont dangereux. Dès que la conversation dévie, qu'on demande de se confier, de dire des choses plus personnelles, il ne faut plus donner suite à la conversation. De même qu'on ne fait pas confiance à n'importe qui immédiatement que l'on prévient de ne pas parler aux inconnus ou de suivre n'importe qui, il faut apprendre à connaitre son interlocuteur. Sur internet, il y a des choses dont il faut parler et d'autres qui ne sont pas importantes. Il faut mieux parler des musiques qu'on aime, de tel vêtement ou de choses vues à lé télé.

Que conseiller aux parents qui pensent prendre des mesures suffisantes (notamment avec les logiciels gratuits de contrôle parental) pour éviter les problèmes de Cyber-harcèlement ? Faut-il en venir à surveiller les moindres faits et gestes de son enfant sur internet ?

Consulter systématiquement ce que fait l'enfant est trop intrusif. Il faut conserver un juste milieu entre surveillance et confiance. En s'intéressant à eux, on peut les amener à parler de leurs amis numériques de la même manière que de leurs copains d'école. Dans le cas d'une attitude abusive, le parent pourra comprendre que quelque chose ne va pas. Personnellement, si une telle chose venait à arriver à mon enfant, je rentrerai en contact avec le pédophile et je lui dirais directement d'arrêter ce qu'il fait. Je pourrai même contacter les autorités. Il est important d'expliquer ce qu'il se passe à l'enfant et de lui faire changer ses pseudos et ses mots de passe.

Il s'agit davantage d'une question d'éducation que de technologie. Le harcèlement existait bien avant le numérique ! Il est normal que le parent ait une certaine peur de voir son enfant sur internet, parce que lui-même ne sait pas forcément bien utiliser cet outil. Nos enfants sont nés avec le net, ce qui n'est pas notre cas.

Quels bons gestes, réflexes, apprendre aux enfants pour qu'ils apprennent à être vigilants sur les réseaux sociaux?

On peut leur apprendre quelques gestes comme déconnecter son compte facebook dès qu'il ferme internet mais surtout, dès que quelque chose lui semble bizarre, il ne doit pas accepter sous prétexte que ça parait "cool". Il doit se poser la question de si ça lui plait ou non, si ça lui semble normal ou non. Si c'est "bizarre, il doit se déconnecter du net. Et, en plus de se poser la question, l'idéal est d'en parler à ses parents.

Faire confiance à ses parents et en soi-même c'est développer sa capacité de réfléchir par soi-même. Laisser une certaine liberté à l'enfant pour qu'il prenne conscience que c'est quelque chose qui demande de faire attention. Il prend conscience de ses responsabilités. En amont, il y a aussi les parents qui avertissent l'enfant sur des risques qu'il peut encourir.

Une gendarme de la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile interrogée par "l'informaticien" affirme que "les parents ne s’imaginent pas qu’une tablette permet de naviguer de la même manière que sur un ordinateur". La tablette, qui devient un équipement Hi-Tech très utilisé par les enfants, représente-t-elle autant de dangers qu'un ordinateur ?

Il n'y a absolument aucune différence entre un ordinateur et une tablette. Peut-être que les parents en viennent à minimiser les risques de la tablette à cause de sa plus petite taille, contrairement à la télévision qui est plus présente visuellement. De plus, pour prévenir du harcèlement, on cite généralement l'ordinateur, sans forcément entrer dans les détails. Les parents peuvent donc rester fixés sur l'ordinateur. Mais le problème n'est pas le tant moyen par lequel on accède à internet, que l'usage que l'on fait dessus.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires