En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 22 min 55 sec
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 1 heure 40 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 4 heures 54 sec
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 6 heures 10 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 7 heures 6 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 9 heures 32 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 11 heures 29 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 59 min 25 sec
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 3 heures 24 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 5 heures 36 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 6 heures 41 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 7 heures 41 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 8 heures 21 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 10 heures 14 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 11 heures 51 min
© Capture
© Capture
Mélange des genres

Uber, airbnb et autres géants de l’internet : l'emploi salarié a-t-il commencé à se dissoudre dans l’économie numérique ?

Publié le 26 décembre 2014
Permettant notamment de réduire les coûts, les nouvelles technologies ont changé certains métiers et ont conduit naturellement à de nouvelles formes de relation de travail.
Gilles Saint- Paul est un économiste spécialiste du marché du travail.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Saint-Paul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Saint- Paul est un économiste spécialiste du marché du travail.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Permettant notamment de réduire les coûts, les nouvelles technologies ont changé certains métiers et ont conduit naturellement à de nouvelles formes de relation de travail.

Atlantico - Maurice Lévy a récemment noté dans une tribune dans le Financial Times que le concept d'emploi salarié voyait actuellement une dissolution, avec l'émergence de nouveaux types d'échanges, à la limite entre l'auto-entrepreneur et l'employé. Pour exemple, le concept de l'application Uber, qui propose à des conducteurs particuliers d'être chauffeurs de taxi. Si ces derniers peuvent jouir d'une grande liberté dans l'aménagement de leur emploi du temps par exemple, les responsabilités en matière juridique au titre de l'exercice des prestations leur incombe à eux-seuls. De même et à la différence des auto-entrepreneurs, les clients ne proviennent que d'une seule source (Uber). En quoi s'agit-il d'une nouvelle forme de relation professionnelle ? Quelle définition remet-elle en cause ?

Gilles Saint-Paul : Les nouvelles technologies conduisent naturellement à l’émergence de nouvelles formes de relations de travail. Elles permettent aux entreprises d’acheter non plus du temps de travail, comme c’est le cas dans le cadre du salariat, mais des tâches au détail. De l’autre côté du marché, l’individu peut également fournir ses services non plus en gros, mais au détail. Cela remet en question la notion même de métier. Ainsi, avec Uber, chauffeur de taxi n’est plus un métier, mais une activité d’appoint.

Quels sont les avantages concrets de cette "uberisation" pour les collaborateurs ? Et pour l'entreprise ?

Les nouvelles technologies permettent de réduire les coûts fixes et les coûts d’entrée sur un marché. Désormais, n’importe qui peut utiliser sa voiture comme capital productif et en tirer des bénéfices. Le problème de mise en relation avec la clientèle, qui auparavant constituait le principal coût fixe, est résolu grâce à Internet. D’un point de vue économique, des gains de l’échange auparavant inexploités sont générés, grâce au fait que l’individu se sert de sa voiture au lieu de la laisser inutilisée, tout en rentabilisant un temps dont il dispose et dont il considère que le meilleur usage qu’il puisse en faire est de gagner de l’argent. Quant au fait que les clients ne proviennent que d’une source, c’est un aspect purement transitoire. Il y aura un jour plusieurs plateformes en concurrence pour mettre en relation les prestataires de service avec leurs clients.

Quelles peuvent en être les limites ? Peut-on parler d'une obsolescence des relations définies par les cadres légaux devant la libéralisation des forces de travail ?

Ces nouvelles formes de travail remettent en question la conception de notre Etat-providence. Celui est en effet fondé, notamment quant à son financement, sur le modèle du salarié à temps plein, faisant toute sa carrière en France, avec un nombre réduit de postes au cours de sa vie professionnelle. Le développement des nouveaux types de travail n’est évidemment pas étranger au poids considérable de la fiscalité sur l’emploi, lui-même dû à la générosité de l’Etat-providence. Avec l’évolution des formes de travail, il va être de plus en plus difficile pour les pouvoirs publics de s’assurer des rentrées fiscales nécessaires au financement de notre modèle social ; de plus, les problèmes de portabilité des droits vont se poser de façon de plus en plus aigüe ; par exemple le coût administratif de reconstruction d’une carrière afin de déterminer les droits à la retraite ira en explosant. La relation salariale ne correspondait pas seulement à un moment donné du développement technologique, elle permettait aussi à l’Etat de contrôler facilement l’individu, afin d’établir ses devoirs et ses droits. La vente de tâches au détail à des intermédiaires divers remet en cause ce modèle, et conduira à terme à décollectiviser la protection sociale, c’est-à-dire à laisser aux individus la responsabilité de leur couverture contre le chômage, la maladie et la vieillesse.

De quels processus plus profond est-ce la conséquence ?

Ces évolutions résultent d’un processus général de fragmentation du travail,  qui permet aux personnes de s’affranchir de leur dépendance envers une organisation. Alors qu’à l’époque de la chaîne de montage, il n’était pas possible d’isoler la contribution de chacun, ce qui permettait par exemple aux syndicats d’obtenir des salaires élevés malgré le caractère banal et routinier des tâches, ce temps est révolu. Désormais, les tâches peuvent être isolées les unes des autres et rémunérées à leur contribution effective. Ce qui offre plus de flexibilité des deux côtés du marché – par exemple cela permet aux personnes sans emploi de reprendre une activité sans être tributaire d’un employeur – mais c’est sans doute un facteur d’inégalité salariale : Si les personnes qui se trouvent à la marge du marché du travail en bénéficient (chômeurs, étudiants, retraités…), les employés des grandes entreprises du secteur protégé, ainsi que ceux qui à divers titres avaient des rentes comme les chauffeurs de taxi, en pâtissent. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Airbnb, uber
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Trump / Macron : le match des sondages par (gros) temps de Coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires