En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 10 heures 44 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 11 heures 19 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 14 heures 58 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 16 heures 57 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 18 heures 36 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 19 heures 22 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 19 heures 48 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 11 heures 1 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 11 heures 30 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 14 heures 48 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 16 heures 38 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 17 heures 34 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 18 heures 47 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 20 heures 9 min
L’Aube… ou la nuit : ce que le FN réussit à offrir aux sympathisants PS en perdition.
L’Aube… ou la nuit : ce que le FN réussit à offrir aux sympathisants PS en perdition.
Du PS au FN

L’Aube… ou la nuit : ce que le FN réussit à offrir aux sympathisants PS en perdition

Publié le 09 décembre 2014
Après l’Oise, le Lot-et-Garonne, le Nord, c'est au tour de l’Aube d'avoir vu le Parti socialiste éliminé au premier tour des élections législatives. Déboussolés par une carence en leadership et une idéologie bousculée par la réalité économique, les ex-électeurs socialistes se tournent vers l'abstention... voire le vote FN.
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après l’Oise, le Lot-et-Garonne, le Nord, c'est au tour de l’Aube d'avoir vu le Parti socialiste éliminé au premier tour des élections législatives. Déboussolés par une carence en leadership et une idéologie bousculée par la réalité économique, les ex-électeurs socialistes se tournent vers l'abstention... voire le vote FN.

Atlantico : Quels messages ont voulu adresser les électeurs lors de l'élection législative partielle dans l'Aube, alors que le second tour verra s’affronter le FN et l’UMP ? Qu’est-ce que traduisent ces signaux envoyés ?

Jean-Philippe Moinet : Le parti au pouvoir, le PS, est d’autant plus en déroute que ces élections, partielles ou intermédiaires, sont sans enjeu national. La bouderie est nationale, l’abstention massive, ce qui laisse naturellement un espace supplémentaire au vote protestataire extrême. Le PS paie le manque de résultats sur le premier sujet de préoccupation nationale : le chômage. Après un discours socialiste, de la campagne de 2012, qui berçait les Français d’illusions sur des droits sociaux sans cesse extensibles, les temps du réalisme politique s’est vite imposé. Sans que des résultats tangibles n’apparaissent. Le signal, dans une anémie civique malheureusement assez répandue, c’est que la protestation populaire monte : le FNPC  - posture frontiste alliée à une idéologie de type contre-système nationaliste, faite de social et d’interventionnisme – ramasse la mise alors que la gauche social-démocrate peine à mobiliser. Le signal est qu’en temps de crise, de bouleversement des repères et d’échecs des politiques publiques sur le front de la croissance et de l’emploi, le "gaucho-lepénisme" (concept étudié par le politologue Pascal Perrineau) prospère.

L’abstention a été particulièrement forte lors du premier tour, dépassant les 75 %. Qu’est-ce qui fait que certains électeurs de gauche se réfugient derrière le vote FN tandis que d’autres choisissent l’abstention ?

La déception. Les déçus de la gauche au pouvoir cherchent, pour partie, une issue de secours, idéologique et électorale. Ils ne sont pas tous convaincus par l’offre politique concurrente, ils se réfugient souvent dans l’abstention (qui a été très forte aussi aux élections européennes), et certains sont tentés de faire entendre leur protestation en utilisant, sans conséquence majeure, un vote transgressif mais aussi banalisé, et qui attire les couches les plus populaires de la population, ouvriers et chômeurs.

Comment expliquer qu’une partie de l’électorat socialiste se tourne désormais vers le vote FN, alors que près d’un électeur sur dix de François Hollande s’était déjà reporté sur le vote FN lors des européennes ?

La gauche du PS, tentée par les thèses protectionnistes et "souverainistes", à la manière de "démondialisateur" Montebourg, est à la fois en perte de vitesse et en manque de leader. Le discours social de Marine Le Pen, qui concurrence Jean-Luc Mélenchon et les gauchistes du PS, a sans doute un certain écho. La démagogie, en temps de crise, a d’ailleurs toujours un certain écho, et il faut y prendre garde : quand le social rejoint le national, le cocktail idéologique peut devenir dangereux. Mais un peuple en souffrance, écoeuré aussi par ce qu’il voit de la politique avec des affaires à répétition, est prêt à se tourner vers une alternative au "système en place", et parfois à basculer dans un discours à la fois social, autoritaire et xénophobe.

Quels sont les thèmes et les propositions du FN qui suscitent un attrait chez les sympathisants de gauche ? En quoi peut-on dire que ces attentes notamment en matière d’emploi ne sont pas suffisamment prises en compte par le gouvernement ?

Dans le discours du FN, ce qui peut plaire à un électorat de la gauche de la gauche, c’est la phraséologie anti-"mondialisme", anti-capitaliste, et anti-européenne de parti d’extrême droite. Ses propositions prônant par exemple une hausse du Smic et des bas salaires (sans dire comment ces augmentations seraient financées, par les entreprises déjà en difficulté) ont un certain écho à gauche. Tout comme la démagogie lepéniste consistant à dire que la retraite à 60 ans pourrait être rétablie. Comme, en France, une partie de l’électorat continue à se bercer d’illusion sur l’éternité du "modèle social Français", le FN entretient cette culture étatiste et socialiste, au sens traditionnel du terme. En outre, le FN, quand il se pose en défenseur des "sans grades", des "petits contre les gros",  parle à une frange de la population qui pense que toutes les élites (économiques, politiques et médiatiques) profitent de leurs positions dominantes sur un peuple qui souffre. C’est ce qui fait le succès du populisme social et national.

Selon un sondage Ifop pour Atlantico publié en mai dernier, 22 % des ouvriers et employés considèrent que le FN est le parti le plus efficace en matière de justice sociale, plus que toute la gauche réunie (voir ici). Comment expliquer ce basculement spécifique de l’électorat historique de la gauche vers un vote FN pourtant souvent analysé comme une sensibilité très forte aux thématiques de la sécurité et de l’immigration ?

Les deux dimensions, justice sociale d’une part, sensibilité sécuritaire et anti-immigration d’autre part, ne sont pas contradictoire dans l’esprit d’une part de la population qui, en temps de crise, souhaite précisément que justice soit faite en érigeant des barrières et des frontières. Ce sont d’ailleurs souvent les populations socialement défavorisées qui sont confrontées aux problèmes d’insécurité, d’incivilités et qui estiment que l’étranger peut devenir une menace. Quand le sentiment de justice sociale passe par la xénophobie, cela peut conduire à de graves tensions. L’objectif de l’extrême droite est aussi d’instrumentaliser ces tensions, de jouer sur les peurs, pour progresser dans les esprits, et les urnes. Cet engrenage là est redoutable, si face à cela l’indifférence civique progresse.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bjorn borg
- 10/12/2014 - 03:58
@Leucate
Un très bon géopoliticien qui devrait vous intéresser. http://blog.realpolitik.tv/....... Bonne lecture.
Leucate
- 09/12/2014 - 23:11
Quel front russe ?
Parce que nous serions en guerre avec l'Union Soviétique qui nous menacerait d'une charge de blindés à travers l'Allemagne tandis que les fusées SAM à charge nucléaire caramélisent nos lignes de défense ?
Il y a maintenant 23 ans que l'Union Soviétique et le pacte de Varsovie ont explosé en vol et que l'hégémonisme communiste n'est plus une menace pour la paix dans le monde. Par contre, un sondage gallup montre que 25% des humains dans le monde considèrent aujourd'hui que les EUA sont une menace pour la paix mondiale.
Ils veulent conserver leur hégémonie et donc font tout pour que le monde reste unipolaire alors que d'autres pays dont les BRICS le veulent multipolaire.
Une bonne analyse géopolitique, celle de Poutine au club de Valdaï en octobre 2014, pour ceux qui veulent bien entendre un discours de haut niveau sur le Nouvel ordre Mondial devant un public d'experts internationaux (40') nota: la traduction française est excellente - la France était représentée par Villepin, l'année dernière par Fillon
https://www.youtube.com/watch?v=3MU4xd67E08
Ceci est donné comme un correctif à tout ce que nous lisons et entendons et il est bon de savoir comment d'autres raisonnent.
cloette
- 09/12/2014 - 22:39
On prendre les Français pour des demeurés
Le Point annoce que FH prend un point et remonte à 22%, alors qu'au même moment à c dans l'air des mines d'enterrement ou hilares insinuent que les carottes sont cuites.......