En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 1 heure 57 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 35 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 28 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 36 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 31 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 39 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 4 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 36 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 7 heures 54 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 26 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 8 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 14 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 39 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 5 min
Le magazine Voici a publié des photos de paparazzi dans lesquelles apparait François Hollande en compagnie de Julie Gayet.
Le magazine Voici a publié des photos de paparazzi dans lesquelles apparait François Hollande en compagnie de Julie Gayet.
Paparazzi's paradise

Derrière les photos de Hollande et Gayet volées au cœur de l'Elysée, le peu de cas que le président fait de sa sécurité

Publié le 05 décembre 2014
En seulement deux ans et demi à l’Élysée, c'est la deuxième fois que François Hollande est pris en photo par un paparazzi dans des situations de grande vulnérabilité.
Bruno Beschizza
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Beschizza est conseiller régional d'Île-de-France, élu en mars 2010 en Seine-Saint-Denis et Secrétaire National de l'UMP à l'emploi des forces de sécurité.Avant 2010, il était commandant fonctionnel de Police, secrétaire général du syndicat...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En seulement deux ans et demi à l’Élysée, c'est la deuxième fois que François Hollande est pris en photo par un paparazzi dans des situations de grande vulnérabilité.

Atlantico : Le magazine Voici a publié des photos de paparazzi dans lesquelles apparait François Hollande en compagnie de Julie Gayet. Qu'est-ce que cela révèle des failles de sécurité autour du président de la République ?

Bruno Beschizza : Cette affaire est affligeante, il est ici question du chef de l'Etat français, qui est censé être protégé sous tous les aspects. Si les services de sécurité ne sont pas capables de protéger ne serait-ce que l'image du président, c'est qu'un problème se pose. La protection bâtimentaire n'est pas la seule donnée à prendre en compte, celle de l'image du président fait aussi partie du travail du service de sécurité, car l'accès à son intimité peut le mettre en position de faiblesse. C'est pourquoi je qualifie les images de Voici "d'affligeantes" : si des failles existent pour des journalistes, il peut aussi en exister pour des services étrangers en charge de collecter des informations.

D'après le paparazzi Gilbert Quinte, contacté par le journal 20 Minutes, "il devrait être assez facile de savoir d'où le cliché a été pris" grâce à une enquête "de type balistique". Une arme pourrait donc aussi bien remplacer l'appareil photo…

On peut tirer sur le président, sur la personne qui se trouve à côté de lui, certes, mais même l'accès à ce type d'image est un  scandale en soi.

Des plans de protection de l'Elysée existent, et c'est un service indépendant du ministère de l'Intérieur qui a la charge de veiller à la sécurité du président de la République. Des consignes de sécurité existent, comme celle de ne pas se mettre à certaines fenêtres ou de ne pas s'exposer dans certaines zones. A Paris, on ne peut pas murer les fenêtres, c'est bien normal.

En l'occurrence, c'est tout le panel sécuritaire qui a failli, du plus grave à cause de la possibilité d'atteindre le président physiquement, au gênant avec ces images volées, qui auraient pu être prises par un quelconque service de renseignement étranger. Il est fort possible que ce soit François Hollande qui n'écoute pas les consignes de sécurité.

Après les photos à scooter publiées par Closer, François Hollande donne l'impression de ne pas prendre les règles de sécurité très au sérieux. Le problème est-il structurel, ou vient-il du Président ?

Dans l'affaire du scooter, je ne me permettrai pas de mettre en cause les services de sécurité, l'officier de sécurité ne peut pas obliger le Président. François Hollande a l'air de considérer la sécurité comme un non-sujet, ou du moins de la prendre à la légère. Qu'il soit sur un scooter, cela veut dire qu'on peut lui tirer dessus, l'enlever, le percuter volontairement ou par accident, et le décrédibiliser par l'image comme ce fut le cas.

Une question mérite d'être posée : François Hollande écoute-t-il ses officiers de sécurité et les consignes strictes qui sont données ?

Ces photos de paparazzi révèle-t-elles un problème que la France aurait avec la protection de ses dirigeants ? Cela pourrait-il se produire dans d'autres pays ?

Aux Etats-Unis par exemple, un homme public ne se permet pas de ne pas écouter les consignes qui lui sont données par le responsable de sa sécurité. En France les personnes publiques ont du mal à comprendre qu'elles n'ont plus de vie privée.  En ma qualité d'ancien président de syndicat de police, je puis vous dire que si un Ministre veut se rendre quelque part, il y va, car les officiers ne peuvent pas lui dire non, seulement lui faire des recommandations. Il faudrait un système de règles contraignantes qui empêche le Président ou les ministres de se positionner au-dessus des consignes de sécurité. Nos services de sécurité sont d'un bon niveau, et bien souvent ce sont les procédures qui ne sont pas respectées par les personnes qui sont censées protégées par ces mêmes procédures. Le scooter en est la preuve.

Mais le cas des photos de Voici met tout de même en avant une faille qui existe depuis très longtemps, bien avant François Hollande ?

Si jusqu'ici aucune photo de ce type n'a été révélée, c'est parce que les prédécesseurs de M. Hollande se sont sans doute conformés aux consignes de sécurité. Pourquoi est-il le premier à avoir été pris en photo à cet endroit-là ? Du temps de Nicolas Sarkozy, les photographes étaient tout aussi nombreux à vouloir saisir un cliché, et curieusement aucune photo n'est sortie dans la presse. J'irai même plus loin, un ancien président de la République menant une double vie, il s'appelait François Mitterrand. Il avait un appartement rue de Bièvre, qui était protégé, et un autre où sa compagne officieuse et sa vie vivaient, qui était aussi protégé par l'Etat. Si le grand public n'en a rien su, c'est parce qu'il respectait les procédures. En 14 ans, c'est plutôt une réussite. En deux ans et demi ans, François Hollande s'est fait avoir deux fois. C'est ce qui me fait dire que le problème vient de François Hollande, et non du système de sécurité.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
chrisbord
- 30/01/2015 - 18:34
Bof
Sa démission suffirait sans doute a calmer le jeu pendant un certain temps ! Mr Hollande, prête plus d'attention a l'Islam qu'aux nombre de chômeurs qui s'accumulent au fil des mois !
Mais en regardant la liste des impétrants, la vie de la Véme République ne s'en sortira pas grandie
Vincennes
- 25/11/2014 - 11:13
Depuis le temps qu'elle veut qu'il officialise !!!!
qui sait si ce n'est une façon de lui "forcer la main" (si on peut dire) !!! et l'obliger à bouger son gros popotin.......mais là, c'est pas gagné étant adepte à la sécotine
LABOURE Patrice
- 22/11/2014 - 11:11
pauvre France, sil mal représentée
à ce rythme là et au vu de son pourcentage de popularité, il ne reste plus à Francois Hollande pour rentrer dans l'histoire qu'un destin à la Kennedy.
"I have a dream"!!!