En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 2 heures 31 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 3 heures 51 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 5 heures 6 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 5 heures 43 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 8 heures 1 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 9 heures 30 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 10 heures 10 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 10 heures 13 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 3 heures 16 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 4 heures 25 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 5 heures 33 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 7 heures 30 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 8 heures 39 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 9 heures 2 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 10 heures 13 min
© eelv.fr
Plusieurs maires FN font déjà face à des difficultés.
© eelv.fr
Plusieurs maires FN font déjà face à des difficultés.
Brainless

Les mauvais comptes (de campagne) entre amis au Front national révèlent les failles du parti pour la prise de pouvoir

Publié le 26 octobre 2014
Comptes de campagne rejetés, plainte pour abus de confiance, augmentation des indemnités, fermeture arbitraire de locaux associatifs, dérives en tout genre lors des conseils municipaux... Le Front national sort renforcé des victoires électorales sans avoir pris le temps de penser à l'après. Et rien n'indique que celles et ceux qui constituent le gros du Front national veuillent muer en soldats d'un parti de gouvernement.
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique.  Son compte Twitter : @JP_Moinet.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comptes de campagne rejetés, plainte pour abus de confiance, augmentation des indemnités, fermeture arbitraire de locaux associatifs, dérives en tout genre lors des conseils municipaux... Le Front national sort renforcé des victoires électorales sans avoir pris le temps de penser à l'après. Et rien n'indique que celles et ceux qui constituent le gros du Front national veuillent muer en soldats d'un parti de gouvernement.

Atlantico : L'expérience FN au local semble accuser un cruel manque d'expérience. Six mois après sa conquête de 11 mairies, le FN souffre-t-il encore et toujours d'un manque de cadres territoriaux compétents ?

Jean-Philippe Moinet : Manque cruel d’expérience et de crédibilité. Décisions très représentatives, aussi, de politiques inégalitaires, visant les plus pauvres, et atteintes aux principes fondamentaux de liberté : comme la limitation des temps de parole pour les opposants au conseil municipal, suppressions d’aides à certaines associations sociales ou humanitaires, instauration dans certains quartiers (à Béziers) d’un couvre feu pour mineur ! L’ordre FN est à la fois anti-social et liberticide. Les citoyens de ces municipalités commencent à s’en rendre compte.

A ce problème, visible dans les 11 mairies FN, s’ajoute en effet une absence de cadres compétents. Et pour cause : le parti lépéniste a d’abord été le parti d’une « éructation nationale », avec le père (Jean-Marie Le Pen), qui se contre-foutait de savoir si son parti pouvait ou savait gérer la chose publique. Marine Le Pen aimerait donner une autre image mais la réalité interne du FN est bien là : ce parti qui reste avant tout le parti de la protestation, composé dans la plupart des cas d’incompétents notoires. Cela n’a d’ailleurs pas empêché l’élection locale de ces incompétents, comme à Fréjus. Les ingrédients d’une protestation ont été les plus forts, localement.

L'afflux de cadres espéré après les victoires électorales successives n'a donc pas créé de leviers d'opportunités ? Le FN pâtit-il également de son absence de sélection parmi ses militants ?

L’afflux a d’abord été un afflux d’électeurs. Les municipales, les européennes surtout, ont eu un effet défouloir pour une partie de l’électorat qui, sans forcément croire en l’idéologie du FN (qui d’ailleurs est très fluctuante selon les zones, du Nord ou du Sud), a voulu adresser un avertissement aux partis de gouvernement, le PS et ses alliés surtout, l’UMP et l’UDI dans une moindre mesure. Des militants, souvent jeunes, sont arrivés en nombre et c’est vrai sans sélection au FN mais cet afflux n’en fait pas des cadres, responsables et crédibles, pour le parti lepéniste qui a donc un vrai problème de crédibilité quand on y regarde de près, au-delà de la façade médiatique.

Ce problème de crédibilité est compensé, pour le FN, par une chance : le vote de protestation colérique (motivée surtout par le crise économique et sociale) domine le vote d’adhésion et surtout le désir de crédibilité pour la gestion publique. N’en déplaise à Marine Le Pen, qui mise sur une approche lisse du pouvoir, sa stratégie a des limites : à force de vouloir lisser son image, elle risque de se détourner d’une partie de son électorat qui, précisément, a envie d’une fracture marquée vis-à-vis des autres partis.

Autrement dit, et c’est d’ailleurs un reproche qui lui est fait en interne de manière assez sourde : ce n’est pas en s’entourant d’énarques, ou en ayant débauché un ancien collaborateur d’Alain Juppé, que le FN gagnera du terrain contre l’UMP. Et on l’avertit, par exemple dans l’entourage du père, Jean-Marie Le Pen, mais aussi dans la jeune garde des nouveaux élus : à force de jouer sur les deux tableaux - notabilisation, lissage du propos et de l’image du parti d’un côté ; opposition radicale contre « l’UMPS » et contre-projet de société d’autre part – Marine Le Pen risque de perdre en cohérence, et donc en attraction. A quelques semaines du congrès FN, elle est face à une grande contradiction.

De quoi douter des progrès supposés quant à la professionnalisation des cadres frontistes... De mauvais retours d'expérience locaux peuvent-ils porter préjudice à Marine Le Pen pour les élections présidentielles de 2017 ? Ou le parti va-t-il se désolidariser ?

Les nombreux mauvais retours d’expérience, dans les localités FN, montrent tout simplement un chose : le parti lepéniste est comme les autres, mais en pire ! Et les déceptions que ces expériences portent sont à la mesure de la démagogie de l’extrême droite, qui est sans limite !

L’un des exemples les plus flagrants est la position radicalement « anti-cumul » affichée par le FN au niveau national, et le fait que les deux récentes élections de sénateurs a montré que ces élus FN gardaient leur mandat de maires. Le FN vient de démontrer qu’il faisait exactement le contraire de ce qu’il promettait. Ce qui l’affaiblit considérablement dans son rôle de donneur de leçons !

Ces travers locaux, la jeunesse du parti depuis la rupture avec Bruno Mégret, la difficulté à percer dans la société civile... Cela révèle-t-il aussi une impréparation pour la course à la présidentielle ?

Marine surjoue le rôle de la compétence, avec une petite garde rapprochée et quelques figures – toujours les mêmes, étrangement mis en avant dans les médias – mais, même si quelques hauts fonctionnaires et hauts dignitaires, comme du temps du PC soviétique, cherchent à donner le ton sur les tribunes et en vitrine, l’impréparation et l’incompétence sont flagrantes pour toute l’arrière boutique frontiste.

Cette incompétence n’est pas vraiment un problème pour le FN lors des élections locales intermédiaires, la protestation colérique reste son moteur pour ces échéances (cela fonctionnera pour les cantonales et les régionales de 2015).

En revanche, pour une élection nationale sérieuse, comme la présidentielle ou les législatives,  cet état de fait sera un lourd handicap. Le national-populisme xénophobe et réactionnaire a beau être flamboyant en cette période de crise – comme en atteste le succès de librairie de Zemmour avec son « Suicide français » - le phénomène n’est pas crédible du tout, quand le critère de la gestion publique va être déterminant au moment des élections nationales.

Le FN peut-il y remédier ? Comment ? Peut-il percer dans les strates de la société civile via des collectifs ou think tank ?

Le FN peut chercher à remédier à son incompétence, oui, mais il a du boulot ! Même si, encore une fois, la crise économique et la désespérance sociale – auquel s’ajoutent le discrédit de la classe politique traditionnelle et l’impopularité de la gauche au pouvoir – offrent une forte chambre d’écho aux thèses démagogiques de l’extrême droite lepéniste, je pense que le temps sera trop court, d’ici 2017, pour convaincre les Français que le FN peut se muer en parti de gouvernement, crédible sur la scène européenne et internationale.

C’est évidemment l’objectif de Marine Le Pen que d’y prétendre. L’espoir fait vivre ! Mais plus de monde qu’elle le croit, au sein du FN, n’ont aucune envie d’être dans le réel de la gestion publique. Beaucoup, c’est le propre des mouvements extrémistes et populistes, préfèrent le confort de l’idéologie ou du fantasme, et l’amusement de la protestation colérique. C’est le problème de la fille du père : elle est à la tête du FN, dont elle a hérité et sans l’avoir construit ; et elle aura du mal à faire oublier qu’elle préside un parti qui reste, avant d’être populiste, à bien des égards, d’extrême droite.

Propos recueillis par Franck Michel

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Hugues001001
- 26/10/2014 - 18:18
Tiens donc
Donc sucrer des subventions à certaines associations, c'est être extrémiste ? Belle mentalité tiens. Pour être oint de l'appellation "démocrate AOC" il faut donc ouvrir les vannes de l'argent public à tout va, sans considération de l'objet, des actions, et des buts de l'association concernée ? Je ne suis pas FN, jamais je n'ai voté pour ce parti archaïque, mais j'en ai ras-le-bol qu'on se focalise exclusivement sur ce que font 5 mairies sur 36 000. Le temps de parole est bafoué dans toutes les mairies du pays, à Paris en premier lieu. Qui peut prétendre être 100% désintéressé et démocrate ? Personne. Y'a-t-il un petit manuel de gestion parfaite d'un conseil municipal ? Non. Intéressez-vous donc, dans votre laboratoire, sur la gestion des mairies "normales". Il y aurait tant à dire. Par exemple, jusqu'au dernières municipales, il n'y avait aucun élu de droite ou du centre-droit dans le conseil d'arrondissement du 20ème arrondissement de Paris. Pas un. 100% à gauche. Il y aurait eu tant à dire... Et puis j'imagine que dans votre Observatoire de l'extrémisme, vous observez également les pratiques de l'extrême gauche (NPA, LO, FG, PCF). Il y aurait, là aussi, tant et tant à dire.
vangog
- 26/10/2014 - 13:51
"Liberticide"? Vous vous trompez, Mr Moinet et vous nous
trompez par la même occasion! La plupart des habitants de Béziers ( et la plupart des Français) estiment que Ménard fait bien son travail de Maire et commence à porter ses fruits, que vous avez soigneusement occultés: personne, excepté vous et quelques "comités de vigilance" ultra-gauchistes ne parle de "mesures liberticides" qui ne peuvent être justifiées que par le SEISM ( syndrome extrême d'inversion du sens des mots) qui ébranle la France depuis la gauche...Le couvre-feu est "liberticide", le couvre-feu pour les mineurs est "protecteur"...grosse nuance! La Liberté n'existe que par les contraintes minimales qu'elle impose à une collectivité. Le seul fait que ces contraintes soit différentes des communes gauchistes (UMP et UDI inclus), ne vous autorise pas à traiter le FN de "liberticide"( par ailleurs, Ménard n'est pas FN!...)..J'ai aussi vu, sur une des chaînes de la propagande gauchiste, ARTE, BFM ou LCP, je ne sais plus, un long reportage montrant le Maire de Béziers déplorant le linge aux fenêtres et préconisant son interdiction par arrêté municipal....rien de "liberticide" dans une mesure destinée à préserver le bien-être et l'attractivité touristique d'une ville...
Ganesha
- 26/10/2014 - 10:43
Jeanne d'Arc
L'administration française, pétainiste, qui avait parfaitement kollaboré avec les allemands, a ensuite très bien coopéré avec Charles de Gaulle ! Elle sera ravie de soutenir notre nouvelle Jeanne d'Arc pour sauver le pays !