En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 3 min 8 sec
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 3 heures 45 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 10 heures 56 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 12 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 14 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 16 heures 43 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 18 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 20 heures 40 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en passant des énergies fossiles

il y a 44 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 3 heures 50 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 11 heures 45 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 13 heures 21 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 16 heures 8 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 17 heures 23 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 18 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 20 heures 27 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 21 heures 2 min
© Reuters
Des tee-shirt à l'éffigie de Nicolas Sarkozy lors d'un meeting.
© Reuters
Des tee-shirt à l'éffigie de Nicolas Sarkozy lors d'un meeting.
Je t’aime moi non plus

Les élus en embuscade sur le chemin de la reconquête du peuple de droite par Sarkozy

Publié le 02 octobre 2014
Les relations entre Nicolas Sarkozy et les parlementaires de sa famille politique ne sont pas au beau fixe. Et pour cause : ils ne se sont pas précipités pour apporter leur parrainage à l'ancien président afin qu'il reprenne la tête de l'UMP.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les relations entre Nicolas Sarkozy et les parlementaires de sa famille politique ne sont pas au beau fixe. Et pour cause : ils ne se sont pas précipités pour apporter leur parrainage à l'ancien président afin qu'il reprenne la tête de l'UMP.

On ne pourra pas dire que le retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scène politique a accaparé les réunions de campagne des candidats UMP aux sénatoriales. Ce n'était pas le sujet, clament-ils, en s'empressant d'énumérer les innombrables sujets de préoccupations des "élus des territoires", à savoir  l'intercommunalité, la réforme territoriale et l'avenir des départements, la baisse des dotations financières, qui n'ont jamais fait partie des préoccupations prioritaires de l'ancien maire de Neuilly.

Et si l'on en croit quelques nouveaux élus au Sénat, ce sont leurs grands électeurs qui les ont quelquefois pris à partie pendant la campagne pour leur signifier leur hostilité au retour de l'ex-président. En règle générale, la très grande majorité des candidats a évité de mettre la question à l'ordre du jour. A commencer par les deux nouveaux élus ardéchois (vainqueurs du PS). Ils se sont étranglés en entendant le candidat à la présidence de l'UMP se déclarer favorable à l'exploitation des gaz de schistes dans son discours de Lambersart, trois jours avant le scrutin. Leur département est particulièrement concerné par le problème et les panneaux hostiles à l'exploration sont déployés un peu partout dans les campagnes ardéchoises. De quoi faire perdre quelques voix à ceux qui appartiennent à la "famille politique" de Nicolas Sarkozy, qui ne cite du reste jamais le nom de l'UMP !

 

Cet incident, resté sans conséquence, est cependant révélateur du peu de cas que l'ancien président fait de ces élus et corps intermédiaires en général. Nicolas Sarkozy ne les aime pas et ne les cajole pas, car ils freinaient et tentaient de bloquer ses projets de réformes. A l'Elysée, il les a bousculés en leur faisant notamment avaler la suppression de la taxe professionnelle et la réforme de la carte judiciaire avec la fermeture de nombreux tribunaux de province, ou encore en les obligeant à mettre en place le service minimum d'accueil des enfants en cas de grèves des enseignants... Or, les élus locaux n'aiment pas les vagues et les coups de gueule et préfèrent les palabres autour du bien fondé d'une réforme. Pourtant, ces élus constituent le lien entre "le pouvoir" dans sa globalité et les citoyens. Ils ont souvent tenu (et remplissent plus que jamais) le rôle d'amortisseurs de colère sociale ; en échange, ils aimeraient obtenir plus de considération et de reconnaissance. Ce n'est pas le genre de Nicolas Sarkozy qui veut tout bousculer, quitte à prendre "le peuple" (en tous cas les militants UMP), à témoin.

 

C'est une situation qui préoccupe aussi de nombreux parlementaires, qui redoutent des tensions voire un divorce entre eux et la base militante, majoritairement acquise à Nicolas Sarkozy. Pour l'élection du président de l'UMP, les parlementaires ne se sont pas précipités pour apporter leur parrainage à l'ancien président et cette prudence, voire cette résistance (car les sollicitations, les pressions, voire les menaces n'ont pas manqué !), interpelle et laisse augurer de nouveaux épisodes agités pour les primaires à droite de 2016. En attendant, les parlementaires et les élus locaux qui n'aiment pas les vagues, ne cachent pas que la perspective de voir la vie de l'UMP rythmée par les affaires judiciaires au cours des prochains mois les irrite profondément. Mais ils ne sont pas dénués de contradictions : nombre d'entre eux se disent favorables à l'arrivée aux commandes d'une nouvelle génération, quand bien même ils rechignent à céder leur propre fauteuil et ils ne seraient pas les derniers à voler au secours de la victoire de Nicolas Sarkozy s'il était assuré de la victoire. Cela avait été le cas en 2007. Mais cette année-là, il était seul en lice à l'UMP. Aujourd'hui, la concurrence s'annonce plus rude pour lui, avec Alain Juppé, François Fillon et Xavier Bertrand. Nicolas Sarkozy, qui dit avoir entrepris une longue marche, serait bien avisé d'emprunter les routes de campagnes s'il veut arriver victorieux à destination.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

04.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
scrat75
- 02/10/2014 - 22:38
clivage ?????
Mais qui décide les clivages ? Qui nous a saoulé avec son resto à 150 euros le menu, je parle du piège à touristes des champs Élysées .... alors qu' en face on se tape régulièrement des restos 10fois plus cher ......un exemple parmis bcp d'autres .... Le problème se sont les corps intermédiaires dont les médias font partie . Quand on à compris ça on a un tout autre angle d'approche de Sarkozy n'est ce pas madame Ausser ?
quesako
- 02/10/2014 - 15:40
Sarkozy ne peut qu'être clivant : c'est la France qui trinque !
On a la mémoire courte, mais entre les histoires de vies privées, les petites phrases incendiaires en public (conférences de presse, télé, etc), la seule règle de management : le casting (il avait même essayé de débauche Taubira), les sujets stigmatisants sur l'identité française (souvent de plus relayés par des personnes loin d'être de souche, mais il faut faire le buzz), tout ça a conduit à un gouffre qui a eu en plus comme conséquence de sur-banaliser le FN ! alors il faut comprendre que ceux qui ont les pieds sur terre n'en veulent plus !