En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

ça vient d'être publié
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 47 min 33 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 49 min 34 sec
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 50 min 35 sec
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 52 min 42 sec
décryptage > France
Equité générationnelle

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

il y a 53 min 19 sec
décryptage > International
Avertissement

Après les manifestations, l'Iran à l'heure du choix

il y a 53 min 42 sec
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 16 heures 22 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 17 heures 35 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 48 min 30 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 50 min 12 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 51 min 57 sec
décryptage > International
Guerre commerciale

Pourquoi l’Occident ne devrait pas avoir peur de la Chine

il y a 53 min 5 sec
décryptage > Histoire
Atlantico Litterati

De Gaulle chef de guerre, ou la panoplie du visionnaire

il y a 53 min 34 sec
décryptage > France
Implacable justice prolétarienne

L'Humanité se surpasse dans le comique. « Le gouvernement a fait appel à des cars privés pour briser la grève ! », s'indigne le journal. Rions un peu.

il y a 53 min 47 sec
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 16 heures 49 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 18 heures 19 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 19 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 20 heures 6 min
© Reuters
L'actrice Emma Watson a prononcé un discours remarqué à l'ONU.
© Reuters
L'actrice Emma Watson a prononcé un discours remarqué à l'ONU.
Girl power

Féminisme : Emma Watson frappe un grand coup mais pourra-t-elle marquer les comportements autant que les esprits ?

Publié le 27 septembre 2014
Nommée ambassadrice pour les droits des femmes par les Nations Unies, l'actrice britannique Emma Watson a fait un long discours très remarqué ce dimanche 21 septembre pour défendre une campagne pour l'égalité hommes-femmes. Mais derrière les mots et les opérations médiatiques, les célébrités ont bien du mal à changer les mentalités.
Valérie Gorin travaille au département de sociologie de Genève. Elle a travaillé dans le cadre du projet "l'information people, un oxymore ". Elle contribue de façon ponctuelle dans le cadre des cours de sociologie des récits et des sociologie de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Gorin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Gorin travaille au département de sociologie de Genève. Elle a travaillé dans le cadre du projet "l'information people, un oxymore ". Elle contribue de façon ponctuelle dans le cadre des cours de sociologie des récits et des sociologie de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nommée ambassadrice pour les droits des femmes par les Nations Unies, l'actrice britannique Emma Watson a fait un long discours très remarqué ce dimanche 21 septembre pour défendre une campagne pour l'égalité hommes-femmes. Mais derrière les mots et les opérations médiatiques, les célébrités ont bien du mal à changer les mentalités.

Atlantico : L'actrice Emma Watson a prononcé à la tribune de l'ONU un discours très médiatisé sur la cause des femmes. Si ses propos ont été très appréciés par certains, d’autres se sont indignés. Quel impact ce genre de discours a-t-il concrètement ? Ces engagements permettent-ils de faire changer les choses ?

Valérie Gorin : L'indignation est née du fait que certains questionnent encore le lien entre célébrités et politique. Cela engendre beaucoup de questions concernant le manque de légitimité de la part des célébrités pour traiter des sujets dits sérieux, ou en tout cas hors du champ du divertissement et hors des compétences des artistes. Ce genre de discours engendre parfois une grande attention médiatique, justement parce qu'on focalise l'attention sur la star et son immersion dans le milieu politique et humanitaire, mais très rarement sur le contenu. Concrètement, si l'on analyse la façon dont le discours d'Emma Watson est relayé par la presse occidentale, on parle surtout du fait qu'Emma Watson a parlé devant devant l'assemblée de l'ONU, mais pas réellement des réalités qu'elle a tenté d'évoquer. Or c'est justement des réalités sociales, culturelles et politiques qu'elle évoque dont il faudrait parler, critiquer, pour faire avancer les choses. Ce qui fait que ces discours ont peu d'impact car ils ont lieu dans un monde occidental qui est déjà au courant des inégalités. De plus, pour changer les mentalités, il faut des actions de longue haleine qui touchent surtout à l'éducation et au genre, et pas tellement à des coups d'éclat dans les Nations Unies.

Comment expliquer le décalage entre des résultats souvent faibles sur le terrain de ce genre de prise de position alors même que les déclarations sont souvent largement suivies et commentées ? La "forme" people tue-t-elle le fond ?

Parce qu'il faut renvoyer à la question de qui les commente et les suit. Ces événements sont des événements médiatiques occidentaux, pour les occidentaux, dans un espace politique qui se dit international mais qui est largement dominé par les Occidentaux. Dans la question du droit des femmes évoqué par Emma Watson, l'Europe et les Etats-Unis ont encore beaucoup à faire pour parvenir à l'égalité des sexes, mais les droits des femmes sont quand même largement acquis par rapport à des réalités hors occidentales. Or en faisant intervenir une star européenne, on limite justement la portée du discours. En plus de cela, la "forme" people peut ne pas avoir de légitimé pour tous, parce qu'elle passera pour non experte de la situation. Toutefois, si le discours avait été effectué par une personne experte des droits des femmes, mais inconnue sur la scène internationale, il n'est pas sûr que le discours aurait été relayé de façon aussi vaste dans la presse. On est donc dans une stratégie médiatique à double tranchant : d'un côté le risque de décrédibiliser un message parce qu'il est porté par une star du divertissement, de l'autre la nécessité d'attirer l'attention médiatique.

En quoi un discours féministe aurait-il plus d’impact s’il était prononcé par une personnalité originaire d’un pays où les droits des femmes sont limités ? Quelles sont les autres limites du discours d’Emma Watson ?

Il aurait peut-être plus d'impact s'il était porté par une femme originaire d'un pays non-occidental parce qu'il serait plus représentatif des réalités rencontrées par ces femmes. Quelle peut être le lien entre une femme blanche, anglaise, richissime et connue comme Emma Watson, libre de ses choix et de ses propos, libre de se marier avec qui elle veut, libre d'être éduquée et de choisir le métier qu'elle veut, avec les réalités de vie des femmes afghanes, somaliennes, congolaises ? Les limites du discours du Watson concernent justement les disparités entre pays riches et démocratiques et celles des pays émergents, sous le joug de régimes autocratiques, extrêmistes ou simplement dans des régions ou le simple droit à l'éducation des filles n'est pas garanti. Watson mélange différents niveaux de féminisme, d'activisme et de droits des femmes. On ne peut comparer l'égalité des salaires entre hommes et femmes, par exemple, au droit à la scolarisation des filles au Pakistan.

Quelles évolutions observent-t-on au niveau de l’activisme et de l’engagement des célébrités pour une cause ?

On remarque un changement récent et plus généralisé de "l'intrusion" des célébrités dans des espaces autrefois confinés aux politiques, experts et policy-makers. Cela fait longtemps que les Nations Unies utilisent les ambassadeurs de bonne volonté, et cela fait longtemps que les stars s'expriment pour des causes qu'elles défendent. Mais la prise de paroles a généralement lieu dans les médias, sur le terrain de crise. On a tous vu des Angelina Jolie ou des George Clooney s'exprimer depuis le Pakistan ou le Tchad, mais on ne les a pratiquement jamais vus dans des espaces comme l'assemblée générale de l'ONU. C'est une stratégie nouvelle que de les amener maintenant directement là où sont prises les décisions. Cela existe déjà depuis une décennie au Forum économique de Davos, qui a ajouté à sa liste d'intervenant des personnalités people comme Bono ou Angelina Jolie. Mais c'est nouveau pour les Nations Unies.

Les déclarations d'Emma Watson, et d'autres avant elles, ont déclenché de nombreuses critiques et des menaces qui ont quasiment recouvert le fond du message. Les people ne sont-ils pas finalement les "pires" ambassadeurs des causes qu'ils défendent ? Pourquoi dès lors sont-ils si courtisés ?

Ils sont si courtisés parce qu'au final ils sont des puissants moteurs de mobilisation. Si l'on réfléchit au choix d'Emma Watson, qui n'a jamais vraiment fait parler d'elle auparavant pour des engagements quelconques, on peut se questionner sur la crédibilité d'une jeune femme comme elle. Mais avec le choix d'une telle personnalité, on cherche justement à s'attirer l'attention d'un public blanc et jeune. N'oublions pas que beaucoup de jeunes femmes américaines ont récemment posté des images d'elles sur facebook avec des panneaux sur lesquelles elles disent ne pas se sentir concernées par le féminisme, car elles n'ont pas été violées ou frappées par leur conjoint, ou parce qu'elles ne haïssent pas les hommes. On assiste aussi à un recul ou une incompréhension du féminisme dans des pays où l'on pensait qu'il était acquis, et c'est probablement aussi en réaction à ce type de confusions que la campagne défendue par Watson est lancée. Peu importe peut-être que le message de fond soit noyé, il a au moins suscité l'attention. Et avec les critiques - positives ou négatives - qui ont été faites, il est fort probable que beaucoup de personnes sont allées voir le discours sur Internet. Cela n'aurait jamais été le cas si les médias avaient titré "les Nations Unies lancent un nouveau programme pour les droits des femmes". Le buzz sert donc aussi à l'objectif final.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires