En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 7 heures 55 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 8 heures 57 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 10 heures 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 13 heures 42 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 13 heures 55 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 14 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 15 heures 4 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 15 heures 39 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 15 heures 55 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 8 heures 15 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 9 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 11 heures 58 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 12 heures 20 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 13 heures 51 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 14 heures 25 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 15 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 16 heures 10 min
© Flickr
Une nouvelle méthode de contraception pour homme aurait montré des résultats probants.
© Flickr
Une nouvelle méthode de contraception pour homme aurait montré des résultats probants.
Contraception pour tous ?

Contraception masculine : pourquoi les nouveautés de ces derniers jours ne risquent pas de révolutionner l’organisation des sociétés

Publié le 16 septembre 2014
La Fondation Parsamus vient d'annoncer avec joie le début de la phase test sur des humains d'une nouvelle méthode contraceptive pour homme qu'elle espère voir commercialisée d'ici 2017. Une date a priori aberrante pour un produit qui de toute façon ne changera pas la face du monde, contrairement à ce que l'on pourrait penser.
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Fondation Parsamus vient d'annoncer avec joie le début de la phase test sur des humains d'une nouvelle méthode contraceptive pour homme qu'elle espère voir commercialisée d'ici 2017. Une date a priori aberrante pour un produit qui de toute façon ne changera pas la face du monde, contrairement à ce que l'on pourrait penser.

Atlantico : Une nouvelle méthode de contraception pour homme aurait montré des résultats probants. Selon la Fondation Parsamus, le Vasalgel pourrait être commercialisé d'ici 2017. Comment fonctionne cette méthode ? Qu'a-t-elle de plus que les autres ?

Christian Jamin : Il s’agit d’une nouvelle version de l’obstruction des canaux déférents, c’est-à-dire des canaux permettant l’acheminement des spermatozoïdes depuis les testicules jusqu’à l’éjaculation. Jusqu’à présent, les méthodes d’obstruction étaient chirurgicales et leur inconvénient majeur était leur irréversibilité.

Le principe du Vasalgel est que l’on injecte un polymère à l’intérieur de ces canaux, une injection qui a pour effet de les obstruer de manière transitoire. Le Vasalgel a donc pour avantage d’être temporaire.

Il est important de préciser cependant que ce produit en est à une étape préliminaire. Seuls des travaux sur des souris et trois babouins ont jusqu’à ce jour étaient effectués. Ce qui n’est bien entendu pas suffisant. Reste à savoir l’efficacité réelle sur l’homme, sa réversibilité et le temps nécessaire à la fin des travaux.

Faut-il vraiment s'attendre à voir apparaître dans un délai aussi court une contraception à laquelle les hommes pourraient se convertir ?

En toute honnêteté, au vu des résultats connus et publiés, je suis assez sceptique concernant la rapidité de mise en œuvre d’un produit aussi compliqué. Comme expliqué précédemment, l’efficacité du Vasalgel est encore à prouver et cela nécessite du temps. D’autant plus, que prouver sa réversibilité demandera tout autant de temps, étant donné que cela ne risque pas d’arriver immédiatement après l’injection.

Où en sommes-nous du développement des contraceptions pour homme ? Quelles en sont aujourd'hui les limites ?

Les contraceptions pour homme existent depuis très longtemps. On a pu assister à de nombreux égarements tant dans leur conception que leur utilisation.

L’une des premières idées était de mimer la contraception féminine, soit la prise d’hormones provoquant l’arrêt d’hypophyse. Etant donné que les hormones mâles ne peuvent être prises oralement car elles donnent un cancer du foie, cette méthode nécessitait une injection ainsi que le port d’un implant, ce qui rendait difficile sa mise en place et son accessibilité. C’est pourquoi on a préféré arrêter les méthodes hormonales.

Actuellement, l’une des pistes privilégiées est d’ordre biochimique, c’est-à-dire que l’on administre des produits qui agissent soir sur le spermatozoïde directement, soit sur son déplacement. Il existe également des contraceptions immunologiques qui consistent à donner des anticorps anti-spermatozoïdes.

Mais pour l’instant, toutes ces pistes sont encore au stade expérimental et on ne peut s’attendre à rien avant de nombreuses années. D’autant plus que depuis je me suis intéressé à la contraception masculine il y a maintenant une quarantaine d’années et qu’aucun progrès n’a pu être constaté jusqu’à présent, hormis l’usage du préservatif.

Que changerait, pour les sociétés, la généralisation de la contraception pour hommes ?

Il ne faut pas oublier que la contraception consiste à éviter les grossesses. Or, ce sont les femmes qui portent les grossesses. Par conséquent, la contraception pour hommes ne peut se concevoir qu’au sein d’un couple dont la confiance est établie et intacte. Autrement dit, cette contraception – si elle voit le jour – ne sera réservée qu’à des couples stables. En dehors de cette condition, il n’est pas question de faire confiance à l’homme. Après tout, c’est la femme qui en paierait le tribut.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Briens
- 16/09/2014 - 10:11
A côté de la plaque le dernier chapitre...
Dire que les femmes sont seules à payer le tribut d'une grossesse non désirée est une sinistre plaisanterie à l'heure des tests de paternité couplées aux assignations en justice.
Demandez à Boris Becker, Albert de Monaco, Dominique Desseigne et tant d'autres moins connus si la contraception masculine ne peut intéresser que les "couples stables".
En vérité, les principaux bénéficiaires seraient les hommes qui, croyant passer une folle nuit avec une maitresse de rencontre se retrouvent le lendemain père de famille et sommés de remplir les obligations financières qui vont avec.