En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 5 min 8 sec
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 3 heures 36 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 3 heures 48 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 5 heures 21 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 5 heures 37 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 5 heures 57 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 6 heures 38 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 7 heures 55 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 1 heure 33 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 2 heures 17 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 3 heures 46 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 4 heures 19 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 5 heures 26 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 5 heures 49 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 6 heures 18 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir la Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 7 heures 2 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 8 heures 29 min
Politique

Les universités d'été ? Ringardes !

Publié le 29 août 2011
Après l'université d'été du PS achevée hier, place à celle de l'UMP ce vendredi. Mais à l'heure de Facebook ou Twitter, ces rituels politiques pourraient bien être dépassés...
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après l'université d'été du PS achevée hier, place à celle de l'UMP ce vendredi. Mais à l'heure de Facebook ou Twitter, ces rituels politiques pourraient bien être dépassés...

Quand les premières universités virent le jour, il y a quarantaine années, elles étaient alors réservées aux jeunes et ressemblaient à de jolies colonies de vacances. Elles offraient la possibilité aux adhérents de moins de moins de trente ans de se réunir pendant deux ou trois jours, faire la fête sans pour autant que leurs parents s’en offusquent. Elles étaient aussi une récompense pour les militants qui, durant l’année, collaient des affiches ou distribuaient des tracts. Ils avaient la possibilité de voir et d’entendre les élus nationaux à une époque où les moyens de communication étaient bien plus rares qu’aujourd’hui.

Au fil des années, la spontanéité des mouvements de jeune a cédé la place au professionnalisme des agences de communication. Les universités d’été attirent de moins en moins les jeunes car il y en a de moins en moins, pour des raisons purement démographiques mais aussi car la politique les rebute fortement. Heureusement, les anciens jeunes, par habitude et pour tenter de se prouver que les années n’ont pas prise sur eux, continuent à s’y rendre. Il y a bien souvent plus de journalistes, de techniciens, de collaborateurs d’élus que de militants dans les universités d’été.

 

A quoi sert une Université d'été ?

A quoi servent donc ces réunions ? Nul ne le sait réellement. Les élus s’y montrent sous leur meilleur angle, la peau brunie par le soleil d’été, l’allure faussement décontractée. Ils rodent leurs arguments de campagne, distillent les petites phrases, multiplient le « off » et tentent de créer de la connivence avec les journalistes afin d’améliorer leur taux de passage dans les grandes émissions télé et radio ou dans la presse. Ragots, rumeurs, images fabriquées et factices, tel est le quotidien de ces évènements.  

Les débats de fonds n’ont aucune importance ; ce qui compte ce sont les cinq secondes aux 20 heures. Certes, toute université a son programme, ses thèmes incontournables sur la fraternité, l’équité, le développement de la culture, la fiscalité… mais tout ceci n’est que de l’habillage. De toute façon, les élus, leurs collaborateurs et les anciens militants passent plus de temps au bar ou à la buvette que dans les salles de réunion.


Quand Twitter et Facebook ringardisent les universités...

Dans les faits, les universités d’été qui se sont muées en barnum politico-médiatique moulinent à vide. La formule est usée, voire éculée. Avec Internet, avec les réseaux sociaux, avec Twitter, la politique ne connait plus de trêve. Il n’y plus besoin de mettre une tribune sur un pré ou à proximité de la mer pour faire parler de soi et être considéré pendant quelques minutes comme jeune. Certes, la politique, c’est avant l’art du geste ; elle suppose des lieux de communion, des rendez-vous fixes mais quand ces réunions se transforment en terrains de combats de coqs, la question de leur rendement médiatique se pose avec acuité.
 

Pour approcher la réalité, pour toucher le plus grand nombre, pour lancer un message politique, les partis politiques doivent se réinventer et sans nul doute refonder le concept des universités d’été. Elles doivent retrouver leur véritable vocation, informer, former les futurs responsables politiques et non servir de marche pied à leurs aînés qui ont bien d’autres moyens pour prouver qu’ils sont « in ».

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lorrain
- 30/08/2011 - 20:00
université d' été ???
ringardes ou pas on s'en fout, le plus atterrant, c' est que les partis politiques sont incapables de trouver une idée et un programme efficace, mais ce qui est drole, c' est qu' ils le clament tous en chantant et en s' en amusant. on a les politiques qu' on mérite parrait-il
FIGAROCB
- 30/08/2011 - 09:41
Toalement ringardes et inutiles !
Ces Universités d'été sont maintenant devenues le prétexte pour se montrer face aux média, elles sont totalement inutiles, elles n'apportent rien aux débats de fonds.
A supprimer, cela fera faire des économies aux partis politiques et, par là même aux pouvoirs publics qui pourront baisser les subventions accordées aux partis. Pas de taxes, mais des économies sur les dépenses, c'est cela la rigueur
Occidentale
- 30/08/2011 - 09:22
@Ail
tout bon