En direct
Best of
Best Of
En direct
© REUTERS/Sergei Karpukhin
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec Edward Snowden
Bon baisers de Moscou
Les nouvelles petites révélations d’Edward Snowden à Wired tout aussi instructives que les grandes
Publié le 15 août 2014
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec l'homme qui est à l'origine des fameuses fuites de la NSA. A Moscou, où vit aujourd'hui Edward Snowden, les deux hommes ont pu s'entretenir pendant près de trois jours. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette rencontre.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec l'homme qui est à l'origine des fameuses fuites de la NSA. A Moscou, où vit aujourd'hui Edward Snowden, les deux hommes ont pu s'entretenir pendant près de trois jours. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette rencontre.

Edward Snowden réside aujourd'hui à Moscou, mais il règle pourtant sa montre à l'heure américaine : "Il vit à l'heure New Yorkaise. Cela facilite les échanges avec ses soutiens sur place, et il peut ainsi rester en phase avec l'évolution de l'information aux Etats-Unis. C'est aussi un moyen pour lui de suivre en temps réel ce qui se dit outre-Atlantique sur son cas personnel" a détaillé le journaliste.

Lire l'article de Wired ici.

Si le journaliste James Bamford affirme être persuadé qu'une tierce personne divulgue des secrets en usurpant l'identité de Snowden, le principal intéressé a refusé d'évoquer cette éventualité durant l'entretien. "Outre mon séjour en Suède, j'ai pu profiter d'un accès illimité à ses documents qui étaient répartis dans plusieurs endroits. Même en scrutant ses archives grâce à un outil de recherche très élaboré, je n'ai pas pu retrouver certains des éléments qui ont été divulgués au grand public. Ceci me fait penser qu'une seconde personne, quelque part dans le monde, est également à l'origine des fuites" écrit-il.

Edward Snowden évoque également l'existence d'un nouveau programme développé par le gouvernement américain pour contrer les attaques informatiques venant de l'étranger. Selon Snowden, ce programme baptisé "MonsterMind" repère en amont les signes d'attaques étrangères imminentes. Snowden précise que contrairement aux technologies développées dans le passé, "MonsterMind" est un programme automatisé. D'après lui, cet élément peut constituer un problème dans la mesure où "MonsterMind" peut facilement cibler des innocents, dont le seul tort serait d'être attaqués eux-mêmes par des hackers. 

Pire, l'auteur des fuites de la NSA pense même que ce programme pourrait accidentellement déclencher une guerre... "Quelqu'un de mal intentionné qui serait par exemple basé en Chine, pourrait faire croire aux Etats-Unis que telle ou telle attaque émane de la Russie... Si en réponse nous venions à lancer une attaque informatique contre un hôpital russe, quelle tournure les choses prendraient-elles?" a illustré Snowden. D'après le journaliste, la NSA s'est refusé à tout commentaire quant à l'existence du programme en question.

Poursuivant ses révélations, Edward Snowden évoque un nouveau souvenir de son passage à la NSA. L'intéressé révèle qu'en 2012, des hackers du gouvernement américain tentant d'avoir accès à certaines données circulant sur le réseau internet syrien ont accidentellement privé le pays de connexion pendant un court laps de temps. Snowden affirme que les autorités syriennes n'ont pu se rendre compte que cette attaque venait d'un pays étranger, mais que si tel avait été le cas, certains membres de la NSA auraient ironiquement prévu de "pointer Israël du doigt".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
05.
Emmanuel Macron, pourquoi n’allez-vous pas en boîte comme Christophe Castaner plutôt que de faire du ski ?
06.
Acte XVIII des Gilets jaunes : retour prévu de la violence, réponse difficile à prévoir du gouvernement
07.
Recep Tayyip Erdogan critiqué pour avoir diffusé des images de l'attentat de Christchurch
01.
La vraie crise est devant nous
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
04.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Samedi de violences : l’Etat manque-t-il des moyens pour maintenir l’ordre ou ce gouvernement enchaîne-t-il les erreurs de stratégie ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires