En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© REUTERS/Sergei Karpukhin
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec Edward Snowden
Bon baisers de Moscou

Les nouvelles petites révélations d’Edward Snowden à Wired tout aussi instructives que les grandes

Publié le 15 août 2014
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec l'homme qui est à l'origine des fameuses fuites de la NSA. A Moscou, où vit aujourd'hui Edward Snowden, les deux hommes ont pu s'entretenir pendant près de trois jours. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette rencontre.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un journaliste du site américain "Wired" est parvenu à s'entretenir avec l'homme qui est à l'origine des fameuses fuites de la NSA. A Moscou, où vit aujourd'hui Edward Snowden, les deux hommes ont pu s'entretenir pendant près de trois jours. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette rencontre.

Edward Snowden réside aujourd'hui à Moscou, mais il règle pourtant sa montre à l'heure américaine : "Il vit à l'heure New Yorkaise. Cela facilite les échanges avec ses soutiens sur place, et il peut ainsi rester en phase avec l'évolution de l'information aux Etats-Unis. C'est aussi un moyen pour lui de suivre en temps réel ce qui se dit outre-Atlantique sur son cas personnel" a détaillé le journaliste.

Lire l'article de Wired ici.

Si le journaliste James Bamford affirme être persuadé qu'une tierce personne divulgue des secrets en usurpant l'identité de Snowden, le principal intéressé a refusé d'évoquer cette éventualité durant l'entretien. "Outre mon séjour en Suède, j'ai pu profiter d'un accès illimité à ses documents qui étaient répartis dans plusieurs endroits. Même en scrutant ses archives grâce à un outil de recherche très élaboré, je n'ai pas pu retrouver certains des éléments qui ont été divulgués au grand public. Ceci me fait penser qu'une seconde personne, quelque part dans le monde, est également à l'origine des fuites" écrit-il.

Edward Snowden évoque également l'existence d'un nouveau programme développé par le gouvernement américain pour contrer les attaques informatiques venant de l'étranger. Selon Snowden, ce programme baptisé "MonsterMind" repère en amont les signes d'attaques étrangères imminentes. Snowden précise que contrairement aux technologies développées dans le passé, "MonsterMind" est un programme automatisé. D'après lui, cet élément peut constituer un problème dans la mesure où "MonsterMind" peut facilement cibler des innocents, dont le seul tort serait d'être attaqués eux-mêmes par des hackers. 

Pire, l'auteur des fuites de la NSA pense même que ce programme pourrait accidentellement déclencher une guerre... "Quelqu'un de mal intentionné qui serait par exemple basé en Chine, pourrait faire croire aux Etats-Unis que telle ou telle attaque émane de la Russie... Si en réponse nous venions à lancer une attaque informatique contre un hôpital russe, quelle tournure les choses prendraient-elles?" a illustré Snowden. D'après le journaliste, la NSA s'est refusé à tout commentaire quant à l'existence du programme en question.

Poursuivant ses révélations, Edward Snowden évoque un nouveau souvenir de son passage à la NSA. L'intéressé révèle qu'en 2012, des hackers du gouvernement américain tentant d'avoir accès à certaines données circulant sur le réseau internet syrien ont accidentellement privé le pays de connexion pendant un court laps de temps. Snowden affirme que les autorités syriennes n'ont pu se rendre compte que cette attaque venait d'un pays étranger, mais que si tel avait été le cas, certains membres de la NSA auraient ironiquement prévu de "pointer Israël du doigt".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

02.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

07.

D’Emmanuel Macron à Benjamin Griveaux : les petites phrases sur lesquelles on se borne au détriment des sujets de fond

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires