En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 58 min 2 sec
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 2 heures 18 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 2 heures 41 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 3 heures 18 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 4 heures 11 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 4 heures 42 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 5 heures 59 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 6 heures 50 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 19 heures 45 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 1 heure 33 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 3 heures 42 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 5 heures 20 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 5 heures 51 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 6 heures 13 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 19 heures 21 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 20 heures 12 min
© Reuters
Le projet Rhinos Without Borders prévoit le déplacement d'une centaine de rhinocéros
© Reuters
Le projet Rhinos Without Borders prévoit le déplacement d'une centaine de rhinocéros
Rendez-vous en terre africaine

Sauvés par héliportation : le gigantesque projet de relocalisation des rhinocéros d’Afrique du Sud

Publié le 10 août 2014
A l’horizon 2015, le couple Joubert ambitionne de déplacer une centaine de rhinocéros par avion d’Afrique du Sud au Botswana, un pays limitrophe, afin de les tirer des griffes des braconniers. Un projet qui doit faire face à de nombreux défis.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l’horizon 2015, le couple Joubert ambitionne de déplacer une centaine de rhinocéros par avion d’Afrique du Sud au Botswana, un pays limitrophe, afin de les tirer des griffes des braconniers. Un projet qui doit faire face à de nombreux défis.

Le braconnage fait des ravages parmi la population de rhinocéros d’Afrique-du-Sud. Un animal y est tué toutes les 7 heures et demi pour sa corne, dont le kilo se monnaye aux alentours de 50 000 euros sur le marché noir. En 2013, le taux de mortalité des rhinocéros à cause des braconniers a atteint un niveau catastrophique : plus d’un milliers d’entre-eux sont morts sous les balles. A ce rythme, les rhinocéros pourraient disparaître du continent africain à l’horizon 2040.

Face à ce constat alarmant, doux euphémisme, Dereck et Beverly Joubert, deux réalisateurs botswanais qui consacrent leur vie, depuis 25 ans, à la conservation et la compréhension de la flore et la faune africaine, ont mis en place un projet pharaonique : rhinocéros sans frontières, Rhinos Without Borders, dans le texte.

Entre janvier et avril 2015, ils veulent déplacer une centaine de rhinocéros sud-africains, menacés par le braconnage, au Botswana. 80 % des rhinocéros africains sont installés en Afrique-du-Sud, "et le Botswana aimerait en avoir plus sur son territoire" explique le couple au National Geographic. Par ailleurs "le Botswana a le plus faible taux de braconnage de toute l’Afrique". Deux conditions qui jouent en la faveur du projet.  Et des rhinocéros. Depuis plusieurs années, le pays est considéré comme un havre de paix pour et par les éléphants, épargnés par les braconniers grâce, entre autres, a la stabilité politique et économique du pays, souligne lapresse.ca.

"L’armée botswannaise en charge de la lutte contre le braconnage a une politique très agressive envers les braconniers. Si vous regardez les statistiques concernant la chasse des éléphants, nous avons un des plus faibles taux au monde. Pourquoi ? Parce que nous avons peu de frontières poreuses, ainsi que de très larges zones sauvages [...] De plus, il n’y a aucune route d’accès à ces zones sauvages. En Afrique-du-Sud, les braconniers n’ont qu’à rouler sur une route - goudronnée ! - couper un grillage, tuer un rhinocéros, prendre sa corne et repartir. C’est presque impossible ici", explique le couple au site. Ce dernier ajoute qu’en outre, le taux de corruption est faible au Botswana. Fin 2013, dans son classement annuel de la corruption dans le monde, l’ONG Transparency International a classé le pays au 30e rang (sur 177). A titre de comparaison, la France est 22e et l’Afrique-du-Sud… au 72e.

Leur projet fait face à de nombreux défis. D’un point de vue logistique, d’une part. Déplacer un animal, par avion, qui peut peser jusqu’à trois tonnes n’est pas une mince affaire. Comment vont-ils procéder, avec leur équipe ? "Après avoir identifié un animal, nous le tranquillisons grâce à un sédatif qu’une équipe aérienne, dans un hélicoptère, lui administre. Sur terre, des membres du projet couvrent les yeux à l’animal et le conduisent dans un conténaire métallique. Ce dernier est alors chargé sur un camion direction l’aéroport. Après une période de quarantaine, il s’envolera vers le Botswana. Après une vérification complète de son état de santé, il sera relâché sur son nouveau territoire".

La difficulté du projet est également financière. "Déplacer un seul rhino coûte environs 35.000 euros", explique le couple. Pour surmonter les dépenses, une opération de crowdfunding a été mise en place ; à ce jour, 158.795 $ ont été récoltés, sur les 500.000 demandés.

Dernier écueil que doit surmonter le projet : assurer la sécurité des animaux. "Nous ne déplacerons pas les 100 rhinocéros d’un seul coup. Le déplacement se fera sur une période de plusieurs mois et les animaux seront dispersés dans différents endroits du Botswana que nous tenons secrets". Objectif : limiter les convoitises des braconniers.

"Nous espérons que notre projet nous permettra de repeuple le Botswana en rhinocéros", conclut le couple.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires