En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

04.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

05.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

06.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 56 min 23 sec
décryptage > Société
L’enfer, c’est les autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 4 heures 37 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 5 heures 20 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 6 heures 55 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 16 heures 34 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 17 heures 34 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 18 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 2 heures 10 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 3 heures 8 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 4 heures 24 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 6 heures 33 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 15 heures 41 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 17 heures 7 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 18 heures 7 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 19 heures 33 min
© Reuters
Le projet Rhinos Without Borders prévoit le déplacement d'une centaine de rhinocéros
© Reuters
Le projet Rhinos Without Borders prévoit le déplacement d'une centaine de rhinocéros
Rendez-vous en terre africaine

Sauvés par héliportation : le gigantesque projet de relocalisation des rhinocéros d’Afrique du Sud

Publié le 10 août 2014
A l’horizon 2015, le couple Joubert ambitionne de déplacer une centaine de rhinocéros par avion d’Afrique du Sud au Botswana, un pays limitrophe, afin de les tirer des griffes des braconniers. Un projet qui doit faire face à de nombreux défis.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l’horizon 2015, le couple Joubert ambitionne de déplacer une centaine de rhinocéros par avion d’Afrique du Sud au Botswana, un pays limitrophe, afin de les tirer des griffes des braconniers. Un projet qui doit faire face à de nombreux défis.

Le braconnage fait des ravages parmi la population de rhinocéros d’Afrique-du-Sud. Un animal y est tué toutes les 7 heures et demi pour sa corne, dont le kilo se monnaye aux alentours de 50 000 euros sur le marché noir. En 2013, le taux de mortalité des rhinocéros à cause des braconniers a atteint un niveau catastrophique : plus d’un milliers d’entre-eux sont morts sous les balles. A ce rythme, les rhinocéros pourraient disparaître du continent africain à l’horizon 2040.

Face à ce constat alarmant, doux euphémisme, Dereck et Beverly Joubert, deux réalisateurs botswanais qui consacrent leur vie, depuis 25 ans, à la conservation et la compréhension de la flore et la faune africaine, ont mis en place un projet pharaonique : rhinocéros sans frontières, Rhinos Without Borders, dans le texte.

Entre janvier et avril 2015, ils veulent déplacer une centaine de rhinocéros sud-africains, menacés par le braconnage, au Botswana. 80 % des rhinocéros africains sont installés en Afrique-du-Sud, "et le Botswana aimerait en avoir plus sur son territoire" explique le couple au National Geographic. Par ailleurs "le Botswana a le plus faible taux de braconnage de toute l’Afrique". Deux conditions qui jouent en la faveur du projet.  Et des rhinocéros. Depuis plusieurs années, le pays est considéré comme un havre de paix pour et par les éléphants, épargnés par les braconniers grâce, entre autres, a la stabilité politique et économique du pays, souligne lapresse.ca.

"L’armée botswannaise en charge de la lutte contre le braconnage a une politique très agressive envers les braconniers. Si vous regardez les statistiques concernant la chasse des éléphants, nous avons un des plus faibles taux au monde. Pourquoi ? Parce que nous avons peu de frontières poreuses, ainsi que de très larges zones sauvages [...] De plus, il n’y a aucune route d’accès à ces zones sauvages. En Afrique-du-Sud, les braconniers n’ont qu’à rouler sur une route - goudronnée ! - couper un grillage, tuer un rhinocéros, prendre sa corne et repartir. C’est presque impossible ici", explique le couple au site. Ce dernier ajoute qu’en outre, le taux de corruption est faible au Botswana. Fin 2013, dans son classement annuel de la corruption dans le monde, l’ONG Transparency International a classé le pays au 30e rang (sur 177). A titre de comparaison, la France est 22e et l’Afrique-du-Sud… au 72e.

Leur projet fait face à de nombreux défis. D’un point de vue logistique, d’une part. Déplacer un animal, par avion, qui peut peser jusqu’à trois tonnes n’est pas une mince affaire. Comment vont-ils procéder, avec leur équipe ? "Après avoir identifié un animal, nous le tranquillisons grâce à un sédatif qu’une équipe aérienne, dans un hélicoptère, lui administre. Sur terre, des membres du projet couvrent les yeux à l’animal et le conduisent dans un conténaire métallique. Ce dernier est alors chargé sur un camion direction l’aéroport. Après une période de quarantaine, il s’envolera vers le Botswana. Après une vérification complète de son état de santé, il sera relâché sur son nouveau territoire".

La difficulté du projet est également financière. "Déplacer un seul rhino coûte environs 35.000 euros", explique le couple. Pour surmonter les dépenses, une opération de crowdfunding a été mise en place ; à ce jour, 158.795 $ ont été récoltés, sur les 500.000 demandés.

Dernier écueil que doit surmonter le projet : assurer la sécurité des animaux. "Nous ne déplacerons pas les 100 rhinocéros d’un seul coup. Le déplacement se fera sur une période de plusieurs mois et les animaux seront dispersés dans différents endroits du Botswana que nous tenons secrets". Objectif : limiter les convoitises des braconniers.

"Nous espérons que notre projet nous permettra de repeuple le Botswana en rhinocéros", conclut le couple.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

04.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

05.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

06.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires