En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Clash Plenel-Zemmour

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Epicentre de l'épidémie

Une crise migratoire que cette crise sanitaire ne saurait nous faire oublier

il y a 10 min 16 sec
décryptage > Politique
Principales leçons

En France, le virus tue. Et les Amateurs apprennent la communication…

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Santé
Contrefaçon

La crise du Coronavirus fait flamber la circulation de faux médicaments

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Economie
Or noir

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

il y a 2 heures 15 min
décryptage > France
Obstacles

Ces 5 maux français qui nous entravent face à la crise du Coronavirus

il y a 3 heures 18 min
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 4 heures 7 min
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 14 heures 11 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 15 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 16 heures 52 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 17 heures 42 min
décryptage > Europe
Même sans corona-bonds

Réponse économique au Coronavirus : l’Europe avance plus qu’il n’y parait

il y a 26 min 15 sec
décryptage > Défense
Silence des armes après le déluge de feu ?

Le Coronavirus, candidat au prix Nobel de la Paix ?

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Education
Peut mieux faire

Les diplômes pour tous et sans examens ! C’est ce que réclame l’UNEF, syndicat résolument révolutionnaire

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
Nouvelle étape dans la guerre commerciale ?

Dé-mondialisation passagère ou profonde ? Les entreprises américaines ont commencé à se désengager de Chine

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Politique
Entretien

David Lisnard : "A Cannes, nous nous sommes très vite inspirés des exemples étrangers pour pallier les défaillances de la bureaucratie d’Etat"

il y a 3 heures 45 min
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 13 heures 35 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 14 heures 33 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 16 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 17 heures 15 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 18 heures 40 min
© Flickr
La commission de la Haute Autorité de Santé préconise un remboursement des médicaments de 65% à 15%.
© Flickr
La commission de la Haute Autorité de Santé préconise un remboursement des médicaments de 65% à 15%.
Dodo

Toutes ces autres méthodes qui pourraient aider une France accro aux somnifères

Publié le 27 juillet 2014
Sur les 30% de Français qui se plaignent de troubles du sommeil, 20 % ne sont que modérément affectés. Ce sont autant de personnes qui pourraient se passer de somnifères et explorer d'autres voies, puisque le remboursement des somnifères pourrait bientôt passer de 65 à 15%, conformément à une proposition de la Haute Autorité de la Santé (HAS).
Bruno Comby est polytechnicien et directeur scientifique de l'Institut Bruno Comby.Il est l'auteur de l'Eloge de la sieste (TNR, 2005)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Comby
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Comby est polytechnicien et directeur scientifique de l'Institut Bruno Comby.Il est l'auteur de l'Eloge de la sieste (TNR, 2005)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur les 30% de Français qui se plaignent de troubles du sommeil, 20 % ne sont que modérément affectés. Ce sont autant de personnes qui pourraient se passer de somnifères et explorer d'autres voies, puisque le remboursement des somnifères pourrait bientôt passer de 65 à 15%, conformément à une proposition de la Haute Autorité de la Santé (HAS).

Atlantico : Outre les somnifères, quels sont les moyens de lutter contre l'insomnie ? 

Bruno Comby : Tout dépend du type d'insomnie. On peut souffrir d'insomnie, dans ce cas on ne dort pas assez, ou bien à l'inverse souffrir d'hypersomnie. Les dérèglements du sommeil, et de manière générale les troubles du sommeil, sont de plus en plus fréquents dans notre société. Cela coûte des milliards d'euros si on compte les conséquences sociales, les conséquences dans la production du travail et les conséquences sur la santé. Les troubles du sommeil vont du simple déséquilibre de mode de vie aux vrais problèmes de sommeil parfois liés à une maladie. Pour le premier cas, les somnifères ne sont pas une solution indispensable. Dans les cas où il ne s'agit que de petits dérèglements, d'autres solutions peuvent convenir, comme des thérapies, des cours de relaxation, de sophrologie ou encore des cours visant à améliorer son mode de vie. Ces méthodes ont moins d'effets secondaires que les somnifères. Elles permettent d'apprendre à maîtriser son sommeil en agissant directement sur son mode de vie et la maîtrise de son corps. Attention cependant aux autres méthodes coûteuses et un peu douteuses comme les ondes magnétiques par exemple. 
 

Sont-ils de bons palliatifs à une médicalisation ? faut-il à tout prix éviter les somnifères ? 

Cela dépend des cas. Dans les cas très graves, il ne faut pas chercher à éviter à tout prix les somnifères. C'est au médecin de déterminer si le somnifère est indispensable ou non. Les méthodes alternatives peuvent être utiles pour les cas légers qui ne relèvent pas de cas médicaux. En France, 30% des personnes se plaignent de troubles du sommeil. Sur ces 30%, 10% souffrent d'insomnies sévères. 20% souffrent d'insomnies modérées, c'est plutôt cette catégorie qui peut utiliser les autres méthodes, amplement suffisantes, plutôt que les somnifères.
 

Ces moyens plus doux sont-ils tout aussi efficaces ? Dans quels cas ? 

Il s'agit d'éléments différents, ils n'agissent pas de la même manière. Les somnifères sont plus puissants mais ont aussi plus d'effets secondaires. Ils provoquent des dépendances, de l'accoutumance ; ainsi avec le temps, le patient augmente ses doses. C'est un cercle vicieux dont il ne peut plus sortir. Les somnifères modifient le sommeil. Cela augmente les phases de sommeil profond qui donnent l'impression que l'on dort, mais elles diminuent le temps des rêves. Le sommeil n'a pas la même qualité que lorsqu'on ne prend pas de somnifères. Dans les nombreux cas où il s'agit juste d'un petit déséquilibrage, les méthodes alternatives suffisent. C'est dommage de rentrer dans un cercle vicieux quand quelques séances de relaxation suffisent. On enseigne aux patients le bon rythme de travail à suivre, comment bien manger, en bref, à vivre mieux. Il faut également encourager le recours à la sieste, qui va permettre de rééquilibrer son sommeil. 
 

Ces moyens alternatifs aux somnifères sont-ils suffisamment développés en France ? 

D'une manière générale ces méthodes ne sont pas fréquentes, mais on fait également trop peu de prévention liée à ces problèmes de sommeil. On n'éduque pas assez ses enfants à avoir un bon sommeil. On pourrait faire beaucoup plus pour développer la prévention et ces méthodes. 
 

Pourquoi ne sont-ils pas remboursés ? 

Ce serait une bonne chose que de rembourser les méthodes qui ont fait leurs preuves, mais il ne serait pas normal de rembourser les charlatans. Les médecines douces sont à court terme plus chères que les somnifères. Il faudrait pourtant voir à long terme. Elles s'avéreraient moins chères. Il serait aussi bon d'investir dans la prévention afin d'encourager la population à adopter des modes de vie favorables à un bon sommeil. 
 

Sommes-nous en France dans une logique du tout médicament ?

Oui. Les laboratoires pharmaceutiques français sont parmi les plus puissants du monde et les Francais sont parmi les plus gros consommateurs de somnifères. Il faudrait plus de médecines douces, et plus de prévention. Il faut réadapter notre système de santé.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Le monde de l’Arabie saoudite s’effondre

03.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

04.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

05.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Clash Plenel-Zemmour

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 27/07/2014 - 20:50
Franchise
Est-il permis de s'exprimer un tout petit peu franchement et de signaler que les différentes formes du plaisir sexuel, et notamment la masturbation, sont d'excellents somnifères ?