En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 12 heures 41 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 13 heures 55 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 15 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 21 heures 28 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 13 heures 17 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 14 heures 35 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 15 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 24 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 19 heures 53 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 21 heures 31 min
© Reuters
Il est possible de faire du fromage en utilisant les bactéries de votre corps.
© Reuters
Il est possible de faire du fromage en utilisant les bactéries de votre corps.
Pas très ragoutant

Comment faire du fromage en utilisant les bactéries de ses pieds

Publié le 25 juillet 2014
"Selfmade", le projet de la microbiologiste Christina Agapakis et de l'artiste Sissel Tolaas vise à montrer la corrélation entre les odeurs corporelles et celles du fromage.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Selfmade", le projet de la microbiologiste Christina Agapakis et de l'artiste Sissel Tolaas vise à montrer la corrélation entre les odeurs corporelles et celles du fromage.

Si vous avez visité la Galerie des Sciences au Trinity College de Dublin, en Irlande, l'année dernière, vous avez eu droit à un spectacle pour le moins inhabituel : des fromages constitués à base de bactéries humaines. Ces dernières proviennent des doigts de pieds, des aisselles ou encore de la langue de volontaires.

Mais, pas d'inquiétude, rassurez-vous. "Ces fromages ne sont pas là pour être mangés" explique la co-créatrice de cette étrange oépration, Christina Agapakis. "Cest fromages sont là pour faire réfléchir".  Le projet, nommé, Selfmade, est le résultat d'une collaboration entre Agapakis, microbiologiste à l'Université de Californie à Los Angeles et Sissel Tolaas, un chercheur d'odeur, artiste et "provocateur professionnel".

A l'origine, le projet faisait partie de l'exposition Grow Your Own a eu lieu à la Galerie des Sciences en octobre 2013. Mais depuis, le succès de cette entreprise a été tel qu'elle a pris forme à part entière. Un livre, Syntethic Astetics, en a même découlé.

Dans une vidéo pour expliquer leur travail, Tolaas explique : "Nous savons tous que l'odeur du fromage et du corps sont associées. Si vous avez des pieds qui sentent, on dira que vos pieds sentent le fromage".

 

Pour apprécier pleinement cette expérience, vous devez procéder en cinq étapes

1/ Comprendre comment se fait le fromage

Quelques espèces donnent du fromage meilleur que d'autres. Le fromage humain n'est pas recommandé. En effet, le lait maternel ne contient pas assez de protéine (1%) et dans ces protéines, il y a très peu de caséine.

Pour faire du fromage vous devez faire coaguler du lait animal. Cela requiert de l'acide lactique, des bactéries et des enzymes. La chaleur aide ces dernières a agir plus rapidement. Il faut séparer le fromage blanc du petit lait puis placer le fromage blanc dans un moule à fromage pour lui donner une forme. Une fois que c'est fait, vous n'avez plus qu'à manger.

2/ Appréciez les microbes du fromage

Prenez un fromage, artisanal de préférence. Que sent-il ? Concentrez-vous. Les particules du fromage vont faire travailler activement vos neurones. Les messages relatifs aux odeurs sont envoyés au plus profond de votre cerveau, au niveau de l'amygdale, qui est aussi l'endroit qui stocke votre mémoire émotionnelle. D'où les associations immédiates et irrationnelles entre certaines odeurs et certains sentiments.

C'est bien connu, plus un fromage sent fort, meilleur il est. Un article du site igormet.com écrit, à propos du Pont L'Evêque : "âgé de 45 jours et l'un des fromages les plus odorants au monde, ce fromage de vache jaune pale et crémeux est riche en gout".

Une recherche publiée dans le journal Cell, ce mois-ci, a étudié les complexes communautés de bactéries et de champignons qui évoluent dans le fromage et créént la croute. Les chercheurs ont analysé des croutes de 137 fromages différents.  Etudier les structures de ces microbes dans le fromage permet aux scientifiques de comprendre comment ces communautés évoluent dans d'autres endroits (l'océan, la terre, le corps humain).

Dans son livre, Agapakis a écrit : "Le fromage est un écosystème microbien incroyable, créé par l'interaction de microbes qui ont été domestiqués pendant des milliers d'années et des microbes "sauvages" qui viennent des fermes, de la mer ou des veilles caves. Ils forment un écosystème "semi-naturel" formé par l'environnement que les fromagers ont instaurer pour alimenter des gouts et des textures particulières. Maintenant ils sont aussi des écosystèmes expérimentaux, qui nous permettent de comprendre comment créer de nouvelles relations microbiennes".

Maintenant que vous en savez plus sur les microbes des fromages vous pouvez aborder les choses d'un point de vue plus personnel.

3/ Découvrez les microbes de votre corps

Selon des biologistes d'Harvard, environ 25% des champignons et 60% des bactéries présentes dans ces communautés microbiennes de fromages ne correspondent pas à celles introduites pas les fromagers. Quelques-uns de ces microbes étaient déjà présents dans le lait lui-même et d'autres viennent des mains des fromagers. Ainsi donc quand vous mangez du fromage, vous mangez aussi des bactéries qui vivent dans les humains.

Agapakis et Tolaas ont découvert cela très vite. La microbiologiste s'intéressait à l'interaction des bactéries et l'artiste était fasciné par les odeurs corporelles. Ainsi donc, "Nous "Googlions" des noms de bactéries et l'une des premières choses à apparaitre était le fromage" explique Agapakis.

L'une des molécules, l'acide iso valérique, apparaît en référence au fromage suisse et à l'odeur des vestiaires ou des pieds en sueur. Les deux collaborateurs découvrir ensuite de plus en plus de connexions entre les bactéries présentes dans notre corps et dans le fromage.

"L'odeur qui émane de vous est le résultat de la détérioration des graisses et des protéines. Le lait également est riche en graisses et en protéines. Cette logique s'intensifie quand vous considérez que les humains ont créé de la nourriture au cours de l'Histoire en la touchant avec leurs mains ", déclare Agapakis.

C'est ainsi que cette dernière et son compère ont décidé de faire du fromage à partir de microbes vivant dans le corps humain. Ils ont d'abord réalisé une dizaine de petits fromages qu'Agapakis apportait aux boutiques de fromages pour provoquer des débats sur les microbes, les corps et la nourriture.

Quelques années plus tard, le projet Selfmade était né. Là, les fromages ont été réalisés à partir de bactéries provenant d'artistes, de scientifiques, de fromagers…

Synthetic Aesthetics raconte comment les deux collaborateurs ont sollicité des volontaires pour sentir les fromages et décrire ce qu'ils sentaient. Ainsi, pour les visiteurs, les fromages réalisés à partir de bactéries de mains sentaient "la levure, le sel de l'océan ou les pieds". En revanche, les bactéries d'aisselles ont donné un fromage "neutre, parfumé, industriel, synthétique, fermenté, qui sent la pollution automobile". Si différentes bactéries produisent différentes odeurs, même des fromages réalisés à base d'une même bactérie ne sentent pas pareil.

 

4/ Préparez vous aux réactions des autres

La directrice de l'exposition, Daisy Ginsberg, a d'abord été dégoûtée puis fascinée par le projet. Cette réaction est typique puisque le dégout est une réponse humaine basique très présente dans notre comportement quotidien. "Avant d'avoir développé des connaissances sur une maladie, le dégout nous empêche d'être contaminé", explique notamment David Pizzaro, un psychologue de l'Université de Cornell à Ithaca, New York.

Pizarro s'intéresse à la connexion entre le dégout et la moralité. Selon lui, certains types de dégouts sont fortement liés à vos idéologies, votre mode de vie, vos opinions politiques. Par ailleurs, de nombreuses études ont montré que le dégout est un sentiment qui pousse au jugement.

En visitant la Galerie des Sciences, ceux qui ont vu les fromages ont d'abord été dégouté et ne voulaient rien sentir. Puis ils ont réalisé que ces fromages sentaient comme des fromages "normaux".

5/ Ne mangez pas le fromage, pensez-y

Les réactions des gens ont été celles auxquelles Agapakis et Tollas s'attendaient. "Il n'y a pas de frontière claire. Quelque chose peut être dégoutant dans un contexte, délicieux dans un autre et quelque chose qui sent fort dans un contexte peut ne rien sentir dans un autre", explique Agapakis. "Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise odeur. C'est en pensant que quelque chose sent mauvais que nous lui donnons une mauvaise odeur".

Selon Daisy Ginsberg,  cette expérience devrait permettre d'explorer plus en profondeur la biologie synthétique et l'éthique qui l'accompagne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

04.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires