En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 33 min 4 sec
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
Illusion ?

Congrès des maires de France : ce que le profil de nos élus nous dit de... l’illusion de la démocratie participative

il y a 4 heures 4 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 17 heures 40 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 18 heures 28 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 19 heures 43 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 20 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 1 jour 29 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 49 min 36 sec
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Société
Insécurité

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 3 heures 42 min
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 17 heures 16 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 18 heures 5 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 18 heures 51 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 20 heures 18 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 20 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 1 jour 1 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 1 jour 40 min
Dans le monde, 30 états imposent une religion à leur chef.
Dans le monde, 30 états imposent une religion à leur chef.
Faites votre choix

Il n’y a pas qu’au Califat…? Ces 30 pays qui imposent à leur chef d’Etat une religion en particulier

Publié le 09 août 2014
Du Maroc à l’Indonésie, n’est pas roi ou président qui veut. Pour diriger ces deux Etats, entre autres exemples, le chef doit appartenir à un certain groupe religieux. Les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord sont particulièrement concernés.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Du Maroc à l’Indonésie, n’est pas roi ou président qui veut. Pour diriger ces deux Etats, entre autres exemples, le chef doit appartenir à un certain groupe religieux. Les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord sont particulièrement concernés.

Un roi bouddhiste au Bhoutan, un président libanais musulman ou encore un roi chrétien en Thaïlande, c’est impossible. Ces trois pays, sur un total de 30 à travers le globe, imposent à leur chef, roi ou président, d’appartenir à un groupe religieux spécifique explique le Pew Research Center, dans un article mis en ligne le 22 juillet 2014.

Parmi ces pays, 17 imposent à leur chef d’être musulman. Ainsi, le trône de Jordanie ne peut revenir qu’à un enfant d’un musulman né de l’union de parents eux-mêmes musulmans. En Tunisie, si n’importe quel citoyen du pays, pour peu qu’il y soit né, peut candidater au poste de président, il doit obligatoirement être musulman. La Malaisie, le Pakistan, la Mauritanie mais aussi le Yémen, la Somalie, l’Iran ou encore le Qatar ne peuvent également être dirigés que par des personnes de confession musulmane.

Deux pays imposent à leur roi d’être bouddhiste : le Bhoutan et la Thaïlande. Deux autres imposent à leur chef d’avoir une affiliation chrétienne : Andorre et… le Liban. Ce dernier oblige, en outre, son premier ministre à être musulman… et sunnite.

Enfin, un dernier pays contraint également son chef d’Etat à appartenir à une certain religion : l’Indonésie. Dans ce pays majoritairement musulman, le chef d’Etat doit croire en la philosophie Pancasila, un courant qui rassemble les éléments culturels indonésiens dont la croyance en Dieu.

A contrario, huit pays imposent explicitement à leur chef d’Etat d’être laïque et de ne pas appartenir à un clergé : entre autres la Bolivie, le Honduras, le Mexique ou encore le Venezuela.

Comme le souligne l’étude menée par le Pew Research Center, outre la trentaine de pays évoquée, 19 Etats ont des obligations religieuses pour les rois, ou reines, qui dirigent symboliquement le pays (et dont les pouvoirs ont été transférés dans les faits au Parlement, au Premier ministre et/ou au président). Il s’agit du Canada, de l’Australie et du Royaume-Uni, ainsi que d’autres Etats membres du commonwealth, dirigés par la reine Elizabeth II. En Europe, les pays concernés sont le Danemark, la Norvège ainsi que la Suède, trois royautés européennes historiques.  

Des pays largement minoritaires dans le monde, puisque 85 % des 197 Etats reconnus par l’organisation des Nations-Unies autorise n’importe lequel de ses citoyens à gouverner, quelle que soit sa religion. Aux Etats-Unis, la constitution américaine interdit noir sur blanc les tests religieux  comme qualification pour exercer dans la fonction publique bien que certains Etats imposent encore, dans les textes, la croyance en Dieu pour travailler dans le service public. Des textes malmenés par la Cour Suprême américaine qui, en vertu du premier amendement de la Constitution, a clairement interdit aux employeurs publics de réclamer aux candidats une preuve de leur religion.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 25/08/2014 - 09:07
De toute façon
La majorité de ces dictatures sont musulmanes. L'islam est une version primitive du nazisme où Allah remplace Adolf et Le Coran remplace Mein Kampf mais infiniment plus dangereuse, surtout parce que l'occident dans sa lâcheté l'admire et le soutient ! Il faut se mettre dans l'idée que si on veut survivre il faut l'écraser radicalement et éliminer sans tarder ses adeptes, tous !
Anguerrand
- 09/08/2014 - 17:30
Le roi du Maroc
La photo n'est pas représentative de vos arguments, Mohamed VI ( commandeur des croyants mais libéral) est un fin stratège qui a su gérer intelligemment les " printemps arabes". Dans un pays profondément musulman il a su gérer cette période, et son autorité est nécessaire pour contenir les extrêmes qui au passage sont autrement mieux tenus qu'en France, surveillés ou emprisonnés pas comme chez nous. Leur " démocratie " n'est pas comparable à la notre, à celle que l'on a voulu imposer avec le succès que l'on sait ( Irak, Libye, etc..) mais elle est parfaitement adaptée au peuple et ses traditions. Il est à noter que l'on est beaucoup plus en sécurité au Maroc qu'en France. C'est un pays que je connais bien et je peux affirmer que la police est crainte, efficace malgré une certaine corruption en voie de disparition. Rien à voir avec nos "citoyens français " d'origine maghrébine en France. L'illustration du roi est donc mal venue me semble t il.
Anguerrand
- 09/08/2014 - 17:13
À Leuwen
Vous avez raison mais la royauté n'a aucun pouvoir politique, uniquement un pouvoir représentatif, et un ciment du pays, et des anciennes colonies. Ciment qui fonctionne plutôt bien quand on compare l'UK avec les rapports que la France a avec ses anciennes colonies. Et l'on se dit que devant l'admiration des français devant les royautés, la France serait peut être plus fière de son pays avec un roi plutôt que notre pantin chargé de nous représenter.