En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

03.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

04.

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

07.

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un garçon sur le pas de la porte" de Anne Tyler : quand la petite vie pépère d’un quadragénaire se déglingue... un petit bijou intimiste et amusant

il y a 15 heures 59 min
pépite vidéo > Politique
Débuts difficiles
Eric Dupond-Moretti a été chahuté par les députés pour ses premiers pas à l’Assemblée nationale
il y a 16 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Cap pour la fin du quiquennat
Remaniement : retrouvez l'entretien du Premier ministre Jean Castex sur RMC - BFMTV
il y a 17 heures 36 min
décryptage > Politique
Intentions de vote

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

il y a 19 heures 24 min
décryptage > France
Moyen sûr de voyager

Le camping-car, star de l’été 2020

il y a 20 heures 31 min
décryptage > Europe
Vers une nouvelle crise politique ?

Irlande du Nord : l’IRA va-t-elle déterrer la hache de guerre ?

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 1 jour 12 heures
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 1 jour 13 heures
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 jour 14 heures
pépites > Economie
Mesure d'urgence
La région Ile-de-France cesse de payer la RATP et la SNCF, en l'absence d'aide de l'Etat
il y a 16 heures 14 min
pépites > Politique
Déclarations
HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"
il y a 17 heures 10 min
décryptage > Politique
Remaniement

Les gouvernements passent, la haute administration demeure (au pouvoir)

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Politique
Adieu robe noire

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

il y a 20 heures 16 min
décryptage > Economie
Marchés financiers

Ces investisseurs de la Tech qui semblent revenus à l’euphorie pré-bulle de l’an 2000

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Politique
Leçons du remaniement

Alerte enlèvement : mais à quoi sert le MoDem ?

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Economie
Impact du coronavirus

Bombe à retardement ? La pandémie a fait chuter les transferts d'argent vers les pays d’origine des immigrés comme jamais auparavant

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 1 jour 12 heures
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 jour 15 heures
© Reuters
Certains animaux que l’on peut observer dans les zoos présentent les mêmes symptômes qu'une dépression humaine.
© Reuters
Certains animaux que l’on peut observer dans les zoos présentent les mêmes symptômes qu'une dépression humaine.
Vie de chien

Zoo blues : ce qu'on sait maintenant des états d'âme des animaux en cage

Publié le 25 juillet 2014
Bien que la plupart des zoos actuels tendent (ou presque) à reproduire les conditions de vie des animaux en liberté, ces derniers souffrent quand même de leur captivité. En cause : l'inassouvissement de certains besoins instinctifs liés à leur habitat naturel.
Sandrine Otsmane
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandrine Otsmane est spécialiste des Relations Hommes / Animaux / Ethologie. Diplôme de l'université Paris Descartes la Sorbonne, elle travaille aujourd'hui en tant que comportementaliste animalier.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bien que la plupart des zoos actuels tendent (ou presque) à reproduire les conditions de vie des animaux en liberté, ces derniers souffrent quand même de leur captivité. En cause : l'inassouvissement de certains besoins instinctifs liés à leur habitat naturel.

Atlantico : Certains animaux que l’on peut observer dans les zoos présentent les mêmes symptômes qu'une dépression humaine comme l’inactivité ou encore un défaut d’appétit, à tel points que certains zoos américains en sont réduits à leur administrer des antidépresseurs. Le terme dépression tel qu’on le conçoit s’applique-t-il vraiment aux animaux ? Comment peut-on expliquer ce "blues" des animaux ?

Sandrine Otsmane : Je ne pense pas que l’on puisse employer le terme de dépression pour les animaux, tout simplement parce que l’animal ne vit ni dans le passé, ni dans le futur. Il est exclusivement dans le moment présent. On peut en revanche parler de bien-être ou de mal-être, et plus techniquement de résignation acquise. C’est ce comportement-là qui nous fait penser à la dépression, l’animal est résigné, souvent suite à un mal-être. Il s’agit d’un état léthargique, dans lequel l’animal n’est plus stimulé comme il peut l’être naturellement. Ses interactions sociales sont limitées, il est prostré et inactif.

Ce "blues" des animaux s’explique bien souvent par un manque de stimulation mentale et physique. C’est exactement ce que l’on peut constater pour les chiens domestiques. Si vous emmenez votre chien faire une grande ballade, et que vous vous occupez de lui, il n’aura jamais besoin de prozac. Dans les zoos, il faut ajouter le fait qu’ils ne sont pas dans leurs milieux naturels, et ce malgré tous les efforts que l’on peut apporter à l’aménagement de leurs enclos. N’oublions pas qu’en soi un enclos reste un environnement fermé qui ne propose pas toutes les activités normalement disponible dans la nature. Il ne sera jamais possible de reproduire ces conditions-là. Et ce malgré les efforts et la bonne volonté des soigneurs ou des équipes dédiées à leur bien-être.

En quoi la vie en captivité, qui se rapproche autant que possible de l'environnement sauvage des animaux, est-il néfaste pour leur santé mentale ?

Pour les félins et les prédateurs par exemple, l’absence de la chasse pose un souci. La reproduction est évidemment aussi un problème, car tous les besoins dans ce domaine ne peuvent pas être comblés. La présence des humains est également certainement perçue comme intrusive, leurs instincts de défense, qui les pousseraient à fuir (ou à attaquer), ne les renvoient qu’à l’impossibilité de le faire, et on en revient au sentiment de résignation qui finalement prend le pas sur l’instinct.

Depuis les années 1980, on sait que les animaux ressentent ce qu’on nomme les "émotions universelles". Comme la peur, la colère, le plaisir, la tristesse… Par contre, on n’a pas su démontrer qu’ils pouvaient avoir des sentiments comme la jalousie ou encore l’amour. Une étude à mis des rats dans une cage où la moitié du grillage état s'électrifiait après une sonnerie. Les rats prenaient donc l’habitude d’aller dans la moitié sans danger. Mais quand par exemple on les empêchait de s’y refugier, ils se mettaient dans la situation d’apathie que je décrivais plus haut sous le terme de résignation active. Ce n’est ni un sentiment, ni une émotion, c’est un état psychologique, qui peut le pousser à ne plus se nourrir, voire à se laisser mourir.

Les animaux reproduits en captivité sont-ils à l'abri du blues de ceux nés dans leur état naturel ?

Certainement puisque le fait de côtoyer des humains devient une habitude dès le plus jeune âge. Les statistiques montrent qu’il y a moins de mal-être dans pour cette catégorie-là. Mais n’oublions pas qu’il y a une inscription génétique de cet état sauvage, et elle ne s’effacera jamais. Le tigre pourra accepter d’être regardé par des humains, mais il demeure le prédateur qui peut se rappeler à lui.

Existe-t-il des animaux qui s’adaptent mieux que les autres à la captivité ?

Non, aucun des animaux ne s’adaptent à la captivité. Si vous les regardez, ils ont tous des "stéréotypies", des signes de mal-être. Ils peuvent faire les cent pas, se mordre la queue ou s’automutiler, s’arracher des poils, se frotter au grillage, se balancer… J’ai vu il n’y a pas longtemps un ours qui faisait quelques pas en avant, et quelques pas en arrière toute la journée… L’immense majorité des espèces présente des attitudes ou des comportements, qu’on a souvent du mal à déceler d’ailleurs, mais qui sont interprétables comme étant une inadaptation à leur environnement captif. C’est comme si on vous mettait dans une chambre sans fenêtre, sans interaction, et sans téléphone.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pierre PFIS
- 25/07/2014 - 20:56
Zoo blues : un très très beau reportage qui m'a beaucoup ému
Votre étude et interview de cette merveilleuse scientifique sur ce que vous avez appelé le "Zoo blues" constitue un très très beau reportage qui m'a beaucoup ému.

C'est d'abord pour la grande qualité scientifique et technologique de vos reportages, et pour votre absence de langue de bois, que j'ai finalement adopté Atlantico. Bravo et continuez sur cette lancée...

...Même si, par ailleurs, pour ce qui est de vos articles politiques, je ne partage pas, par contre, votre ligne majoritaire qui semble être celle du Médef. (Lui préférant franchement, pour être sincère, celles de l'Humanité, de Médiapart, Politis ou Marianne...).

Mais je consulte aussi volontiers les sites du Figaro, des Echos, et du Monde, même si je ne m'y abonnerai pas, parce que c'est trop politiquement correct et trop "gnangnan".)

Bon courage.
Amicalement.