En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les télécommunications pourraient être perturbée ce vendredi 13 juin.
La fureur d'Apollon ?

Avis de tempête solaire : le numéro que vous demandez n’est pas accessible… Pagaille en vue sur les télécommunications ce vendredi ?

Publié le 13 juin 2014
Portées par des vents solaires favorables, certaines particules électromagnétiques peuvent atteindre l'atmosphère terrestre et endommager plusieurs de nos satellites. Un fait déjà observé en 1989 et qui pourrait perturber les systèmes de guidages, les réseaux d'électricité et les télécommunications.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Portées par des vents solaires favorables, certaines particules électromagnétiques peuvent atteindre l'atmosphère terrestre et endommager plusieurs de nos satellites. Un fait déjà observé en 1989 et qui pourrait perturber les systèmes de guidages, les réseaux d'électricité et les télécommunications.

Atlantico : Au cours de ces trois derniers jours, des tempêtes solaires ou éruptions solaires ont été observées par des scientifiques de la NASA. Ces éruptions pourraient avoir pour conséquence de perturber les télécommunications sur Terre ce vendredi 13 juin 2014. Comment ces phénomènes météorologiques peuvent-ils perturber les télécommunications ?

Frédérick Decker : Il s’agit en fait d’un phénomène astronomique, et non météorologique, puisque c’est notre étoile, le Soleil, qui s’ "énerve" parfois comme en ce moment en produisant des éruptions. Lorsque d’une éruption solaire se produit, le "vent solaire" peut atteindre la Terre. Il s’agit d’une quantité importante d’ions électromagnétiques qui frappent notre atmosphère et nos satellites de télécommunications notamment. Lors d’éruptions, comme celle de 1989, ce véritable bombardement d’ions peut causer des dégâts sur les satellites en orbite autour de notre planète. Les répercussions sont alors mesurables jusqu’au sol, avec des perturbations électroniques (GPS, téléphones mobiles…) et électriques.

Dans le cas où cela se produirait, quelles en seraient les conséquences ? A quels types de désagréments faut-il s'attendre concrètement ? 
 

Lorsqu’une tempête solaire atteint la Terre, on parle d’ "orage électromagnétique". Ce type d’orage électromagnétique peut perturber les transmissions radioélectriques terrestres et provoquer l'apparition des aurores polaires, parfois dans des latitudes assez basses, en entrant en interaction avec le champ magnétique terrestre et la haute atmosphère. Les récents orages électromagnétiques nous ont montré les désagréments qui peuvent apparaître : les réseaux technologiques en font les frais, notamment dans le domaine de l’électricité.

Le 10 mars 1989, le réseau électrique du Québec a montré d’importants disfonctionnements suite à une tempête solaire deux jours plus tôt. Une grande partie du Québec s’est retrouvée dans le noir durant 9 heures. Les communications satellitaires pouvant être rompues, les GPS, téléphones mobiles et appareils de guidages des avions ou des bateaux subissent alors de nombreux dysfonctionnements. Des modifications de trajet deviennent alors nécessaires. Par ailleurs, les rayons durs émis peuvent blesser les astronautes et endommager les engins spatiaux.

 

Au-delà de ce désagrément anecdotique, quels risques représentent pour la Terre ces tempêtes ? Quels mécanismes amènenent à les déclencher ?

Les éjections de masse coronale, provoquant des tempêtes géomagnétiques, peuvent déranger le champ magnétique terrestre dans son ensemble. Les conséquences sont invisibles dans la nature. Il semblerait qu’une très violente éruption, datant de 1859, ait laissé des traces dans les glaces du Groenland sous forme de nitrates et de béryllium 10, ce qui a d’ailleurs permis d'en évaluer la puissance. Le soleil connaît des cycles de forte activité de plus ou moins 11 ans.

Après une période exceptionnellement calme entre 2010 et 2012, notre étoile s’active à nouveau, avec des éruptions répétées et des tâches solaires en augmentation. Il semblerait que les périodes de forte activité solaire correspondent à des années chaudes sur la planète, cela peut donc être un phénomène aggravant dans le contexte de réchauffement climatique comme actuellement.

L’éruption se produit périodiquement à la surface de la photosphère et projette au travers de la chromosphère des jets de matière ionisée qui se perdent dans la couronne à des centaines de milliers de kilomètres d'altitude. Elle est provoquée par une accumulation d'énergie magnétique dans des zones de champs magnétiques intenses, au niveau de l'équateur solaire, probablement suite à un phénomène de reconnexion magnétique.

Durant le stade précurseur, l'énergie commence à être libérée sous la forme de rayons X. Puis les électrons, protons et ions accélèrent jusqu'à approcher la vitesse de la lumière lors du stade impulsif. Le plasma se réchauffe rapidement, passant de quelque 10 millions à 100 millions de kelvins. Une éruption donne non seulement un flash de lumière visible et une projection relativement dirigée dans l'espace circum-stellaire de plasma, mais émet également des radiations dans le reste du spectre électromagnétique : des rayons gamma aux ondes radio, en passant bien sûr par les rayons X.

A-t-on tendance à négliger ce genre de phénomènes ? Est-on suffisamment bien préparé à l'éventualité qu'ils atteignent la Terre ?
 
Les négliger, non. Les astronomes, notamment ceux de la NASA, se penchent de près sur ces phénomènes, de mieux en mieux observés et appréhendés grâce aux technologies de pointes dont ils disposent. Il existe même des prévisions dans ce domaine, dont la fiabilité, encore assez médiocre, augmente au fil des années. 
 
Suffisamment préparés, oui et non. Comme pour les phénomènes naturels présents sur Terre (tempêtes, tornades etc…), cet événement est connu, ses conséquences aussi, mais nous ne pouvons pas l’empêcher. Et il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire en cas d’orage électromagnétique, si ce n’est se préparer à réparer les dégâts possibles, et renforcer les équipes dans les domaines de l’électronique et de l’électrique pour réparer au plus vite ce qui doit l’être.
 

Ces éruptions solaires envoient des particules nocives dans l'atmosphère. Dans quelle mesure peuvent-elles être dangereuses pour l'homme ?

Pour les astronautes directement exposés à très haute altitude, oui. Le bombardement d’ions solaire peut provoquer des lésions, que ce soit au niveau des yeux ou au niveau cutané. Mais pour le commun des mortels, sur Terre, il n’y a pas de conséquences directes. Les seuls dangers sont liés à notre mode de vie moderne. En perturbant les appareils dans les avions ou autres transports, ces éruptions solaires peuvent être mises en cause dans certains accidents…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

02.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

03.

Carlos Ghosn : enfin un ami, Francis Ford Coppola !

04.

Une affaire d'espionnage qui casse les mythes si prisés du public

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

L‘après G7 : les leaders populistes vont s’obliger à changer de logiciel s’ils ne veulent pas perdre leur électorat

07.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

04.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

05.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

Une suggestion pour Greta Thunberg : et si pour sauver la planète, on guillotinait les riches ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires