En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 17 min 55 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 2 heures 30 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 3 heures 1 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 3 heures 57 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 18 heures 33 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 22 heures 52 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 1 jour 18 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 38 min 27 sec
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 1 heure 55 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 3 heures 33 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 4 heures 11 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 21 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 23 heures 47 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Attention danger

Fonte des glaces en Arctique : les espèces invasives débarquent avec la navigation commerciale

Publié le 02 juin 2014
Des scientifiques ont récemment alerté contre la possibilité de voir la région devenir plus vulnérable aux espèces exotiques et invasives, en raison de l'activité accrue de la pêche, des transports et des expéditions.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des scientifiques ont récemment alerté contre la possibilité de voir la région devenir plus vulnérable aux espèces exotiques et invasives, en raison de l'activité accrue de la pêche, des transports et des expéditions.

En 2012, déjà, un groupe de scientifiques demandait à la communauté internationale de protéger l'océan Arctique. Entre autres requêtes, ceux-ci enjoignaient les Etats à interdire la pêche tant que la recherche et un encadrement réglementaire n'assureront pas son développement durable et le respect d'un environnement fragile. Prenant acte du fait que la fonte des glaces a rendu la pêche possible dans la zone centrale de l'océan Arctique, ils s’inquiétaient notamment de la voir se développer sans que les risques pour l'écosystème soient évalués et contrôlés. Depuis, pas grand-chose n’a évolué. 

Ainsi, dans le contexte des changements climatiques actuels, qui se traduit en Arctique par une diminution rapide de l’extension de la banquise en été, les problématiques demeurent sensiblement identiques. Entre ouverture de routes maritimes, intérêt des compagnies minières ou pétrolières pour les ressources, réelles ou supposées, du sous-sol arctique,  possibilité de développer de nouvelles zones de pêche dans la région à la faveur du retrait de la banquise, les scientifiques s’interrogent. En effet, comme le relève le site Smithsonian, l’Arctique pourrait prochainement devenir le nouvel Eldorado de la pêche. Car en l’absence de toute organisation régionale de pêche en haute mer, hors des zones économiques exclusives (ZEE), de nombreux scientifiques redoutent une ruée de chalutiers norvégiens, canadiens, coréens, chinois ou espagnols vers les eaux polaires centrales.

Une ruée qui aurait des conséquences écologiques désastreuses. En effet, une étude menée par  la Smithsonian Environmental Research Center's Marine Invasions Research Lab, montre que la fonte de l'Arctique rendra la région plus vulnérable aux espèces exotiques et invasives, en raison de l'activité accrue du fret et du transport. Whitman Miller, l’auteur principal de cette étude, publiée dans la revue Nature, a ainsi affirmé que "l'expédition Trans-Arctique est en train de modifier la donne à l’échelle internationale. L’attraction économique de l’Arctique est énorme. "Qu’elle contribue à un meilleur accès à de riches réserves de ressources naturelles de la région ou un commerce inter-océan moins cher et plus rapide, la navigation dans l'Arctique va remodeler les marchés mondiaux" insiste-t-il.

Mais, il avertit toutefois que "si rien est fait, ces activités vont considérablement modifier l’écologie sous-marine et contribuer à augmenter l’apparition d'espèces invasives, en particulier dans l’Arctique, l'Atlantique Nord et le Pacifique Nord". Les experts mettent en garde particulièrement contre les deux nouvelles routes maritimes arctiques passant par le détroit de Béring : le passage du Nord-Ouest, côté canadien et celui du Nord-Est, côté sibérien. Si celles-ci réduisent de plusieurs milliers de kilomètres les trajets entre l’Asie et l’Europe ou les Etats-Unis, par rapport aux détours par Suez ou Panama, elles vont "augmenter de manière significative la probabilité de voir de nouvelles espèces invasives faire leur apparition dans des ports qui n'ont jamais été approchés avant 2009".

Concrètement, jusqu'à récemment, les navires qui voulaient voyager entre les océans n’avaient que deux possibilités : le canal de Panama ou le Canal de Suez. Mais avec la fonte des glaces en Arctique, de nouvelles routes au Nord se sont dégagées, présentant de nombreux avantages : plus rapides donc plus économiques, pas de limites de charges imposées comme pour le canal du Panama, absence de piraterie…

Conséquence immédiate : un nombre croissant de navires se sert de cette nouvelle route ces dernières années. En 2013, 71 navires ont transité par cette route maritime du Nord, une route qui traverse la mer de l'Arctique le long de la côte nord de la Russie. En 2012, pourtant année où la calotte polaire de l’Arctique était la plus faible jamais enregistrée, seulement 46 navires ont fait cette traversée. En 2011, ce nombre était de 34. Enfin, en 2010, seulement quatre bateaux ont emprunté ce chemin. A l’inverse, près de 19 000 navires traversent le canal de Suez chaque année. 

On l’a vu, les traversées maritimes de l’Océan Arctique sont en forte augmentation. Et cela devrait continuer à être le cas pour les années à venir. Une étude publiée en 2013 dans la revue PNAS indique qu’en raison du réchauffement climatique, en 2050, même les navires non équipés de coques brise-glace seront en mesure de naviguer sur ces nouvelles voies maritimes.

Mais "cela signifie aussi que les espèces invasives vont se déplacer avec ces navires", avertit Whitman Miller. En effet, dans leur rapport, Whitman Miller et son collègue Grégory Ruiz assurent que l'utilisation de ces voies pourrait augmenter de 20% chaque année lors des 25 prochaines années. "Ce qui, écrivent les scientifiques, offre de nombreuses opportunités aux espèces invasives pour s’introduire et ce en étant par exemple dispersées dans les eaux de ballast ou en restant accrochées à la coque des navires". Problème : les écosystèmes de l’Arctique ne sont pas préparés à leur arrivée et pourront être fortement endommagés par une invasion massive d’espèces invasives. 

Smithsonian prend l’exemple de la moule zébrée, une espèce invasive qui a colonisé les Grands Lacs et causée des milliards de dollars de dommages économiques. Celle-ci aurait été introduite dans le réservoir de ballast des navires en provenance de ports d'Europe occidentale. A l’heure actuelle, 69% des introductions d’espèces invasives dans de nouvelles zones maritimes sont dues au transport. Mais Miller et Ruiz craignent que les expéditions en Arctique rendent cette statistique encore plus importante.

Comme le rappelle la scientifique Jessica Hellmann de l'Université de Notre-Dame dans une interview donnée à la revue Scientific American en mars 2013 : "les espèces invasives sont un sujet de préoccupation majeur car on ne sait jamais réellement quel va être leur impact sur l'écosystème". Et de citer l'exemple du crabe royal qui a déjà fait des ravages du côté des eaux territoriales norvégiennes. Ce prédateur féroce n'a pas eu beaucoup de mal à s'imposer et à imposer sa domination sur les autres espèces environnantes. Outre l'impact écologique, l'arrivée de ces espèces invasives a aussi des conséquences économiques.

Selon Smithsonian, les ports occidentaux gèrent chaque année un flux de 7,8 milliards de tonnes de marchandises, ce qui génèrent un chiffre d'affaires de 8,6 trillion de dollars selon l'American Association of Port Authorities. Et l'arrivée d'une espèce invasive veut perturber en profondeur l'économie d'un port. C'est le cas du crabe vert, un animal venu d'Europe, qui s'est développé sur les côtes de la Nouvelle Angleterre et a détruit les productions locales d’huîtres et autres crabes. Une perte économique estimée à 44 millions de dollars annuels pour la région souligne Smithsonian. Colossal.

Il existe cependant une bonne nouvelle. Toujours selon le Smithsonian, les scientifiques ont reconnu qu’à l’heure actuelle  l'Arctique n’a été que faiblement exposé à une telle invasion. Il est donc toujours possible de minimiser les effets sur l'écosystème grâce à une gestion efficace. Comme l’a déclaré le co-auteur Greg Ruiz : "Ces nouveaux couloirs viennent seulement de voir le jour. Il est encore temps de trouver les solutions efficaces pour empêcher un boom d’invasions d’espèces invasives et ainsi atténuer au maximum l’impact sanitaire, écologique et économique". Reste à savoir si ce cri d’alarme sera entendu. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires