En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 3 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 5 heures 46 min
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Santé
(Art)thérapie

Comment la danse peut aider à lutter contre la dépression, Parkinson et autres troubles neurologiques

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Faits divers
Accroche : Ça s'est passé chez nous…

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Politique
Techno-suicide

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

il y a 11 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

il y a 11 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 8 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Sport
Formule magique

PSG/ Galatasaray : Neymar, M’Bappé et les millions : les Parisiens trouvent leur formule magique

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Politique
Erreurs de stratégie

Quand LR se transforme en machine à fabriquer des orphelins politiques

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Economie
Impact au long cours

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

il y a 11 heures 59 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Effet domino

Affaire Bygmalion : après l’explosion sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy, quoi d’autre ?

Publié le 30 mai 2014
Le tsunami Bygmalion, qui a déjà contraint Jean-François Copé à démissionner, pourrait continuer à balayer certains de ses proches, à l'instar de l'Association nationale pour la démocratie locale (ANDL), structure destinée à former les élus UMP.
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le tsunami Bygmalion, qui a déjà contraint Jean-François Copé à démissionner, pourrait continuer à balayer certains de ses proches, à l'instar de l'Association nationale pour la démocratie locale (ANDL), structure destinée à former les élus UMP.

Jusqu’où ira le séisme Bygmalion ? Après Jean-François Copé contraint, mardi 27 mai, d’abandonner son poste de président de l’UMP à la suite d’un bureau politique houleux, un autre front s’ouvre qui pourrait conduire les limiers de l’Office de lutte contre la corruption de la direction centrale de la police judiciaire à s’intéresser à  l’Association nationale pour la démocratie locale (ANDL), structure destinée à former les élus UMP. Témoin, la perquisition conduite, ce mardi 27 mai au siège de cette association qui  pourrait avoir entretenu des liens avec Bygmalion

Fondée en 1983, l’ANDL  est présidée depuis 2011 par une très proche de Copé, Michèle Tabarot, député-maire du Cannet (Alpes-Maritimes) que nous avons tenté de joindre en vain. C’est le maire de Meaux qui avait poussé l’élue à briguer – sous Nicolas Sarkozy - la présidence de la Commission des affaires culturelles de l’ Assemblée nationale et promu Michèle Tabarot au poste de secrétaire générale de l’UMP.  Tabarot-Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Copé : deux intimes qui connaissent les grands et petits secrets du maire de Meaux. 

Aujourd’hui, selon Me Patrick Maisonneuve, des fausses factures  (d’un montant de 11 millions d’euros) auraient concouru au financement de la campagne présidentielle du candidat Nicolas Sarkozy. Le Point, pour sa part, estime que Bygmalion, dirigée donc par Bastien Millot et Guy Alvès aurait reçu 23,5 millions  d’euros de l’UMP… Une partie d’entre elles pourrait-elle concerner  l’Association nationale pour la démocratie locale ?  Bastien Millot se montre formel : « Bygmalion n’a jamais facturé un euro à l’ANDL ». Justement, qui règle ces formations ? Les mairies, communautés urbaines, conseils généraux et régionaux... "Le financement de la formation des élus constitue une dépense obligatoire pour les collectivités territoriales et par conséquent une obligation pour ces dernières. S'agissant, d'une dépense obligatoire, le préfet serait donc en droit d'inscrire d'office au budget de la collectivité les crédits nécessaires à l'exercice de ce droit, au cas où le budget ne les aurait pas prévus", écrivait l'ADNL dans ses statuts. Il n’empêche. Les enquêteurs qui ont saisi le 27 mai  différents documents, pièces comptables, factures, dépenses de l’Association veulent en avoir le cœur net. Une chose est sûre : la formation des élus – ils sont 560 000 en France - constitue une manne ahurissante qui permet toutes les dérives

Combien de députés, de maires, ou de simples conseillers municipaux ont participé à des séminaires ici, sur la sécurité, là sur les finances communales qui n’étaient en réalité que des prétextes pour gueuletonner dans de restaurants de qualité ! La formation, -plusieurs dizaines de millions d’euros- objet de toutes les dérives, est un sujet tabou en France. Alors qu’elle est financée par l’argent public.

Aussi n’est-il pas exclu que l’enquête préliminaire sur  l’affaire Bygmalion débouche non seulement sur une information judiciaire pour détournement  de fonds publics mais aussi pour abus de confiance. Ce dernier volet étant celui des conventions imaginaires – il y en aurait 55- passées entre Bygmalion et par exemple Pierre Lellouche, député UMP de Paris, furieux de s’être vu attribué une prestation  de 299 000 euros – qui n’a jamais eu lieu - devrait lui déboucher sur une information pour abus de confiance. D’autres conventions de ce style  auraient été identifiées.

Très prochainement, à moins d’une surprise, le Parquet de Paris devrait ouvrir une information judiciaire qui, en toute logique, devrait être confiée au juge Renaud Van Ruymbeke. Pour une raison simple : c’est lui qui est déjà chargé d’instruire, depuis juin 2013, les contrats passés entre France Télévisions, à l’époque où  Patrick de Carolis en était le président, et Bygmalion. Or, Van Ruymbeke aurait trouvé, selon Le Point, sur le compte bancaire de l’ancien journaliste, trace de deux versements datant de 2011 – en tout 120 000 euros - en provenance de Bygmalion. Ce que Carolis dément en annonçant son intention de porter plainte contre l’hebdomadaire…

Ce soupçon d’enrichissement personnel ne concerne pas qu’une personne. Loin s’en faut. Aussi, n’est-il pas exclu qu’un jour où l’autre, la toute nouvelle  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique présidée par l’ancien procureur général près la Cour de Cassation, Jean-Louis Nadal, un proche de Martine Aubry s’intéresse à la déclaration de  patrimoine de quelques parlementaires. Certes on n’en n’est pas encore là. La justice a tout son temps. Déjà, le directeur de cabinet de Copé, Jérôme Lavrilleux, effondré, lors de son interview à BFM-TV, s’est mis à table en dédouanant Copé et Sarkozy. Un jour ou l’autre, si la PJ  entend Lavrilleux, il en dira un peu plus…

Reste une question capitale pour la suite : Jean-François Copé était-il au courant de toutes ces gymnastiques opérées par Bygmalion ? Ses amis  de l’UMP affirment que non. Ces ennemis que oui.  Il est vrai que Copé et Millot se connaissent depuis 1991. Mais surtout, Millot, depuis peu reconverti comme avocat au barreau de Marseille, est son plus proche collaborateur depuis cette date. Successivement comme directeur de cabinet à la mairie de Meaux, puis au secrétariat d'Etat au Budget, sous Jean-Pierre Raffarin, et enfin son directeur de campagne lors des élections régionales de 2004…

Une chose est certaine : depuis les révélations  du Point en février 2014, la stratégie de Jean-François Copé a considérablement évolué. Laissant entendre qu’il aurait pu être abusé. Pourtant, L’Express vient de publier le fac- simile d’une facture, signée de Copé, de 878 000 euros adressée le 1 er février 2012, par l’UMP à la société E-Makina, chargée de la stratégie numérique du candidat Sarkozy. Et dirigée par Manuel Diaz, un jeune self made man chargé de la stratégie  numérique comme Coca-Cola, Orange, la BNP ou Total. On remarquera néanmoins que dans le contrat avec E-Makina, le nom de  Bygmalion n’apparait pas… Et que Copé, en tant que numéro 1 du parti, a dû signer de nombreux chèques. Mieux vaut donc ne pas s'emballer sur chaque nouvelle pièce qui apparait, alors que des milliers de factures ont sûrement été saisies.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

03.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

04.

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

07.

Retraites : le techno-suicide du gouvernement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 30/05/2014 - 14:56
Si l'UMP avait un semblant de morale...
cette formation devrait s'auto-dissoudre!
Mais ils vont simplement attendre un peu...car une nouvelle affaire (si possible de gauche) éteindra très rapidement la précedente...
Pourquoi-pas31
- 30/05/2014 - 12:51
Il semblerait que l'on puisse faire
de bonnes affaires dans l'entourage des politiciens, de droite comme de gauche d'ailleurs.
Quelles prestations pour 878 000 € ? Prestations intellectuelles bien sur.