En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Relations toxiques
Comment les pervers narcissiques détruisent leurs victimes
Publié le 05 août 2011
De la dépression à la tentative de suicide, de la violence à la perversion, de la confusion à la dépersonnalisation, voire la folie... Jean-Charles Bouchoux analyse les rapports entre "Les pervers narcissiques" et leurs victimes dans son ouvrage. Extraits.
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Bouchoux est psychanalyste et formateur en institut dans la région d'Arles et Montpellier
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De la dépression à la tentative de suicide, de la violence à la perversion, de la confusion à la dépersonnalisation, voire la folie... Jean-Charles Bouchoux analyse les rapports entre "Les pervers narcissiques" et leurs victimes dans son ouvrage. Extraits.

La perversion narcissique se situe au croisement de la folie et de la névrose. Il n’est pas rare que des personnes ayant des troubles psychiatriques utilisent des mécanismes pervers narcissiques, tentant par-là d’attribuer leur folie à l’autre pour s’en sortir. Le pervers structurellement accompli grâce à ses passages à l’acte est à l’abri tant qu’il conserve une victime pour se décharger. Quant aux victimes, elles finissent par se retrouver porteuses des symptômes du pervers (angoisse d’abandon, colère, etc.). En fonction du degré des rapports entre le pervers et sa victime, cela ira de la dépression à la tentative de suicide, de la violence à la perversion, de la confusion à la dépersonnalisation, voire la folie.

Une totale confusion

Le pervers, par ses actes, sème une confusion telle que sa victime, bien souvent, ne peut plus agir intelligemment. Injonctions paradoxales, agressions violentes, dévalorisation puis séduction ne permettent plus à la victime de pouvoir réagir sainement. La paradoxalité est telle que la victime ne sait plus si elle doit croire ce que lui indiquent ses sens, ce qu’elle voit ou ce qu’elle entend. Toute logique devient caduque. Rapidement, la victime se retrouve dans un état de vigilance constante, elle devient méfiante, sentant un danger et ne pouvant pas le repérer. À son tour, elle va développer des traits paranoïdes.

Imaginons que vous conduisiez, et que vous ayez une discussion intelligente avec votre passager. Soudain un véhicule arrive trop vite à votre droite, vous désinvestissez immédiatement toute intelligence intellectuelle et vous vous en remettez à vos seuls réflexes. Vous êtes alors incapable de soutenir une conversation. En cas d’urgence, notre cerveau désinvestit la partie intellectuelle au profit du cortex qui gère les réflexes. Il n’y a alors, plus de ça, de moi ni de surmoi, seulement une vigilance, une attention accrue et une incapacité à réfléchir. C’est ce type d’état que finit par obtenir le pervers de sa victime.

Il est alors très important de s’en remettre à une personne neutre et bienveillante qui n’hésitera pas à requalifier la réalité, à nommer le pervers comme tel, la relation comme insupportable et les passages à l’acte comme inadmissibles.

Des défenses abaissées

De la même façon qu’il existe des mécanismes de défense psychiques qui gèrent notre intérieur, il existe des mécanismes, comme le pare-excitation, qui nous protègent d’excitations qui viendraient de l’extérieur.

« La fonction du pare-excitation est de protéger l’organisme psychique contre les excitations en provenance du monde extérieur qui, par leur intensité, risqueraient de le détruire. » Le pare-excitation est une instance cognitive qui serait située à la périphérie du système psychique, à la frontière entre les organes des sens et du monde extérieur. Le psychisme aurait alors la possibilité d’investir plus ou moins les stimulations externes, en fonction de leurs qualités.

Par exemple, si je rencontre un homme que je ne connais pas, je risque d’abord d’être méfiant. Est-il bon ou mauvais, bienveillant ou dangereux ? En fonction de la réponse, j’investirai plus ou moins les informations qui viendront de cette rencontre. Si je comprends que cet homme est fou et si j’entends qu’il m’insulte, ses mots auront peu d’emprise sur moi. À l’inverse, si je rencontre un ami de longue date, je l’aborderai de bon cœur. S’il me parle mal, alors il pourra me blesser facilement.

Un bouclier contre les influences extérieures

Le pare-excitation nous protège mais limite aussi la qualité et la quantité des apports du monde extérieur. Nous avons une approche filtrée du monde, dans une sorte de lecture, de distance au monde que nous aspirons certainement à abandonner quand nous sommes en confiance.

Un des « avantages » de la communication paradoxale utilisée par le pervers narcissique est de détruire le pare-excitation de sa victime et ainsi de rendre plus efficientes les injonctions et autres projections.

Souvent le pervers fait précéder une phase de dévalorisation de l’image de son partenaire d’une phase de séduction. Ainsi la victime, ayant abaissé ses défenses est tout entière au discours de son bourreau. Certaines personnes ayant subi trop d’attaques paradoxales dans leur enfance ou présentant des troubles structuraux peuvent se trouver dépourvues de pare-excitation, voire se confondre avec le reste du monde. Elles ont alors recours à des mécanismes plus puissants comme le repli autistique ou, à un degré moindre, la dépersonnalisation.

 

_____________________________________________

Extraits de "Les pervers narcissiques", de Jean-Charles Bouchoux, Eyrolles (Juin 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
victimes, psychologie, pervers
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
04.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
"Les nationalistes stupides aiment leur pays… et n'aiment pas ceux qui viennent de loin" (Jean-Claude Juncker)
07.
Cannes : Abdellatif Kechiche s'emporte contre la question "imbécile" et "malsaine" d'un journaliste
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Nico Pedia
- 05/08/2011 - 23:33
Folie ou Lucidité?
http://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89loge_de_la_folie/XLV