En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Incroyable talent
La France, grande collectionneuse de condamnations par la Cour européenne des droits de l’homme
Publié le 15 mai 2014
Avec AllGov
La juridiction strasbourgeoise épingle souvent l’Hexagone qui fait partie des pays les moins respectueux de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
AllGov est un site d’information politique indépendant en français, réalisé par une équipe de journalistes professionnels.Il décortique l’action de l’administration et du gouvernement français.• 3 à 5 articles d’actualité par jour• plus de 130...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AllGov
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
AllGov est un site d’information politique indépendant en français, réalisé par une équipe de journalistes professionnels.Il décortique l’action de l’administration et du gouvernement français.• 3 à 5 articles d’actualité par jour• plus de 130...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La juridiction strasbourgeoise épingle souvent l’Hexagone qui fait partie des pays les moins respectueux de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
Avec AllGov

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), dont le siège se situe à Strasbourg, veille au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales prévus dans la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales , signée par les Etats membres du Conseil de l’Europe. Ainsi, la Cour peut-elle être saisie par tout justiciable qui s’estime victime d’une violation, par l’un des Etats contractants, d’un droit ou d’une liberté reconnue par ladite Convention. Toutefois le justiciable devra avoir épuisé l’ensemble des voies de recours au niveau interne avant de porter le litige devant la Cour de Strasbourg.

Des condamnations fréquentes

Pour la CEDH, la France est un mauvais élève. Dernière condamnation en date : le 17 avril 2014, la Cour a condamné la France à dédommager les proches d’un jeune homme, tué dans le Var en 2008 par un gendarme. Devant la juridiction, la douzaine de requérants appartenant à la communauté des gens du voyage, s’était plainte de la mort "injustifiable" de leur proche. Les juges de la CEDH ont ainsi tranché, en partie, en faveur de la famille, considérant que "d'autres possibilités d'action s'offraient au gendarme pour tenter l'arrestation, au lieu d'ouvrir le feu." L’enquête, elle, a été menée correctement aux yeux de la CEDH.

Quant à la Cour de Draguignan, qui s’était chargée de l’affaire en France en 2010, elle avait acquitté le gendarme, jugeant son acte "prescrit ou autorisé par les dispositions législatives ou réglementaires

Ce cas n’est qu’un exemple, mais il est emblématique. Car la France a été condamnée 23 fois en 2011, et plus de 600 fois sur plus de 870 jugements (selon les chiffres inscrits dans le rapport annuel de 2012), depuis la mise en place du règlement de la Cour Européenne en 1959 (sa création datant de 1949).

Les principaux domaines incriminés

Premier chef d’accusation : la lenteur de la procédure, qui a valu à la France, selon les documents officiels de 2012, 281 condamnations au total. L’article 6 de la Convention est également souvent en cause : il garantit le droit à un procès équitable. Là encore la France a commis 257 infractions sur ce point. Concernant le droit à la liberté et à la sûreté (article 5), l’Hexagone s’est rendu coupable de 54 infractions. Dans l’ordre ensuite, la France a été confrontée 34 fois à des infractions pour violation du droit à un recours effectif (article 13) (un justiciable doit avoir la possibilité de saisir une juridiction nationale en cas de violation de l’un des droits prévus dans la Convention européenne), 30 fois pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale (article 8) et 28 fois pour violation de la liberté d’expression (article 10). Elle a enfin été jugée responsable de 22 violations de l’interdiction des traitements inhumains ou dégradants (article 3).

Quid des autres pays européens ?

Parmi les pays membres, il y a les bons et les mauvais élèves. Côté cancres, la Turquie arrive en tête avec 2521 condamnations sur le même score de jugements depuis 1959. L’Italie a été également très souvent condamnée, avec 1687 condamnations sur 2229 jugements. Viennent ensuite, dans l’ordre, la Russie, l’Ukraine, la Pologne la Roumanie et la Grèce, juste avant la France. Côté meilleurs élèves, rarement condamnés par la CEDH, on trouve l’Allemagne, les Pays-Bas, et surtout la Suède, avec moins de 50% de condamnations sur seulement 114 jugements.

La Cour peut condamner à des dommages et intérêts, mais elle n’a pas, à proprement parler, de force exécutoire, n’étant pas habilitée à annuler ou modifier directement les décisions litigieuses prises par les Etats membres. Dans les faits cependant, on observe que les Etats se soumettent souvent à ses décisions, en modifiant leurs dispositions pour les rendre conformes à la Convention.

Cela peut cependant prendre plusieurs années…

Léa Maltais

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
La vraie raison qui pousse Apple à multiplier le nombre d’Iphones qu’ils veulent lancer chaque année
02.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
03.
Ce rapport du Conseil national de productivité rédigé par des proches d’Emmanuel Macron préfigure-t-il le vrai tournant du quinquennat ?
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
07.
Ces risques malheureusement ultra prévisibles liés au retour de l’encadrement des loyers à Paris
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
04.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
05.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
06.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 15/05/2014 - 11:15
En France la justice politiK socialo-communiste est très rapide
Hors du prêt-à-penser point de salut, le délit d'opinion est traqué et réprimé sans appel envers la France bien élevée, comme aux temps des républiques soviétiques "démocratiques" socialistes, totalitaristes.
Cf Les Veilleurs, les jeunes gens de Génération Identitaire, La MPT...

Les bras armés ( y compris syndicaux ) de gauche et ceux qui niquent la France sont là pour déstabiliser avec violence le discernement occidental de la Société Française et sa société civile.
Le socialisme, son "mur des cons", ses viscères putrides et sa gouvernance mortifère, ses parasites fonctionnarisés, est une mafia d'état, un sale truc liberticide qu'il va falloir enrayer .
Pour une Justice au mur propre.
zouk
- 15/05/2014 - 10:49
Cour Européenne des Droits de l'Homme
Nous avons malheureusement un système judiciaire d'une extrème lenteur et une administration surpuissante..... voyez le résulta