En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Covid-19

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 49 min 11 sec
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 1 heure 14 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Alain Madelin : "Les citoyens ont raison d’exprimer leur défiance pour contraindre les autorités à l’action"

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Santé
Mythe et réalité

Crise sanitaire : non le secteur public n’a pas été abandonné ces dernières années. La preuve par les chiffres

il y a 2 heures 26 min
décryptage > Politique
Politique

Covid-19 : Face au feu de la critique, Philippe ajuste le tir, Macron ne change rien

il y a 2 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le bon sens" de Michel Bernard : un récit imprégné de la vie de Jeanne d’Arc

il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Santé
Pédagogie et mobilisation du gouvernement
Coronavirus : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 1 jour 34 min
pépites > Politique
Solidarité européenne
Coronavirus : Emmanuel Macron défend la stratégie de la France face à l’épidémie
il y a 19 heures 48 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 1 heure 20 min
décryptage > International
Moyen-Orient

Crise du coronavirus ou pas, la guerre par proxy entre l’Iran et les Etats-Unis continue en Iraq

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Politique
Coronavirus

Julien Aubert : « En 1914, l’Union sacrée n’empêchait pas la classe politique de s’opposer sur la manière de mener la guerre »

il y a 2 heures 9 min
pépites > France
Covid-19
Coronavirus : décès de l'ancien ministre Patrick Devedjian
il y a 2 heures 31 min
Régal pour les papilles
Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement
il y a 8 heures 1 min
pépite vidéo > Science
"Star mondiale" de la microbiologie
Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique
il y a 13 heures 41 min
pépites > Santé
"Le combat ne fait que commencer"
Retrouvez les principales annonces d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran sur le Covid-19
il y a 16 heures 40 min
pépites > Société
Ravages des "fake news"
Plus d'un quart des Français considèrent que le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire
il y a 19 heures 8 min
pépite vidéo > Religion
Solidarité avec les malades
Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"
il y a 21 heures 7 min
Philippe Herlin : "Ce qu’il faut sauver à tout prix c’est l’économie européenne, le système financier et l’épargne des ménages. La monnaie n’est qu’un moyen".
Philippe Herlin : "Ce qu’il faut sauver à tout prix c’est l’économie européenne, le système financier et l’épargne des ménages. La monnaie n’est qu’un moyen".
Euro vision

Ce n'est pas l'euro qu'il faut sauver à tout prix, mais l'économie européenne

Publié le 14 juillet 2011
Pour éviter un krach de la zone euro, l'économiste Philippe Herlin a un plan qui s'écarte à la fois de l'europhilie béate et d'un retour définitif aux monnaies nationales.
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Herlin est chercheur en finance, chargé de cours au CNAM.Il est l'auteur de L'or, un placement d'avenir (Eyrolles, 2012), de Repenser l'économie (Eyrolles, 2012) et de France, la faillite ? : Après la perte du AAA (Eyrolles 2012) et de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour éviter un krach de la zone euro, l'économiste Philippe Herlin a un plan qui s'écarte à la fois de l'europhilie béate et d'un retour définitif aux monnaies nationales.

Réuni en début de semaine, l’Eurogroupe n’a pas été capable de se mettre d’accord sur le second plan d’aide à la Grèce, les décisions sont reportées dans les jours qui viennent. Mais le temps presse : l’Irlande et le Portugal s’avèrent tout aussi insolvables que la Grèce, tandis que l’Espagne et l’Italie montrent des signes croissants de fragilité. La zone euro fait face à un risque de tsunami (krach + panique) qui provoquerait des dégâts considérables sur son économie. Il est urgent d’agir, et à la hauteur des événements, plutôt que de se focaliser sur la Grèce qui n’est qu’un symptôme.

Ni euro à tout prix, ni retour aux monnaies nationales

Que faire ? D’un côté on trouve ceux qui veulent « sauver l’euro à tout prix ». Une position stupide, ce qu’il faut sauver à tout prix c’est l’économie européenne, le système financier et l’épargne des ménages. La monnaie n’est qu’un moyen, elle doit inspirer confiance, être stable, non manipulée par les autorités politiques, de façon à faciliter, sans les influencer, les décisions des différents agents économiques (investissement, épargne, consommation).

En face d’autres veulent abattre l’euro et revenir aux monnaies nationales en nous promettant ainsi de régler d’un coup tous les problèmes. Mensonges : la France connaissait des problèmes de croissance, de chômage, de déficits commerciaux et budgétaires déjà bien avant la mise en place de l’euro ! Par ailleurs, la forte imbrication des économies européennes ne rend pas du tout incongru une monnaie supranationale qui facilite les échanges et élimine le risque de change. Enfin on ne peut pas se plaindre de l’hégémonie du dollar et rester chacun chez soi.

Et ne parlons pas des solutions baroques comme un euro fort (de l’Europe du Nord) et un euro faible (l’Europe méditerranéenne), car ce dernier ne serait absolument pas viable (la France et la Grèce dans le même bateau !). Ou de la création d’Eurobonds qui endetterait encore plus l’Europe sans rien régler sur le fond.

Une monnaie commune plutôt qu’une monnaie unique

Pour notre part nous proposons de revenir à la proposition des Anglais lors de la mise en place de l’euro : faire une monnaie commune plutôt qu’une monnaie unique. Une monnaie unique est un projet technocratique, faisons confiance au pragmatisme anglais !

La Grèce, le Portugal et l’Irlande reviendraient à leurs monnaies nationales pour retrouver des marges de manœuvre, tandis que leur dette – toujours libellée en euros – serait restructurée, c’est de toute façon inévitable. Mais ces pays pourraient retrouver ainsi le chemin de la croissance plutôt que de s’enferrer dans des logiques déflationnistes. Les entreprises et les banques de ces pays continueraient bien sûr d’utiliser l’euro pour leurs échanges avec l’Europe (de même que les commerçants des zones touristiques).

S’ils payent leurs courses de tous les jours en monnaie nationale, les particuliers pourraient placer une partie de leur épargne dans des produits libellés en euro. On aboutirait ainsi à l’idée très libérale de « concurrence des monnaies » : si leur État gère mal sa monnaie et qu’elle se dévalue trop, les particuliers transfèrent leur épargne vers des produits en euros accentuant ainsi sa perte de valeur et obligeant le gouvernement à plus rigueur. Un très sain mécanisme de rappel.

L’euro n’est pas la cause de nos maux, mais plutôt un révélateur

L’Allemagne resterait bien sûr intégralement dans l’euro, ainsi que la France. L’euro n’est pas la cause de nos maux, qui sont plus anciens, seulement un révélateur, essentiellement de notre manque de compétitivité et du poids trop important des prélèvements obligatoires. Un retour au franc apporterait un répit de courte durée, rien de plus.

L’Espagne et peut être l’Italie pourraient revenir à leurs monnaies nationales sans avoir besoin de restructurer leur dette publique, le retour de la croissance leur permettant de faire face à leurs engagements.

De cette façon la contagion de la crise serait stoppée net, l’euro retrouverait la pleine confiance des Européens et des investisseurs, et l’on pourrait enfin parler des sujets économiques importants : compétitivité, innovation, place de la France et de l’Europe dans la mondialisation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

02.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

03.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult dévoile une autre étude qui divise à nouveau la communauté scientifique

07.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : La Chine tente d’échapper à ses responsabilités en trollant le monde

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
pixie
- 17/07/2011 - 03:44
l'EURO
J'avais déjà soumis une idée garder l'EURO pour l'EUROPE et garder nos francs pour le pays et pour tous les pays idem
ou à la place du franc de l'écu
andy222
- 16/07/2011 - 21:39
Monnaies globale et locale
Une solution à plusieurs monnaies, une globale (l'euro) et des locales (une dans chaque pays de la zone euro) me paraît bonne. Il est inéluctable que la Grèce aille _pour ses activités intérieures_ vers une autre monnaie que l'euro, puisqu'elle en a de moins en moins. Et une monnaie (qu'elle soit locale ou globale) n'est rien de plus qu'un vaste système de signes pour organiser des échanges.
luc.b
- 15/07/2011 - 13:50
3 milliards d'euros dépensés en Côte d'Ivoire
L’opération Licorne depuis 2002 + 400 millions d’euros d’aide + 1 milliard d'euros de dette annulés = plus de 3 milliards d’euros.