En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

03.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

04.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

05.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

06.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

07.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 52 min 49 sec
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 3 heures 23 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 6 heures 23 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 7 heures 4 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 9 heures 29 sec
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 20 heures 57 sec
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 23 heures 19 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 3 heures 59 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 5 heures 18 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 6 heures 45 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 9 heures 17 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 23 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 1 jour 1 heure
EDITORIAL

Le cavalier seul allemand

Publié le 17 juin 2011
L'Allemagne est l’un des rares pays du vieux continent qui a conservé un vrai potentiel industriel, qui contribue pour un quart à la formation de son produit intérieur brut, alors que ses partenaires, à commencer par la France, sont loin du compte.
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Allemagne est l’un des rares pays du vieux continent qui a conservé un vrai potentiel industriel, qui contribue pour un quart à la formation de son produit intérieur brut, alors que ses partenaires, à commencer par la France, sont loin du compte.

Immuable Allemagne. Au sein d’une Europe de plus en plus byzantine, elle tente une fois de plus de vouloir imposer sa loi à ses partenaires. C’était déjà le cas avant la naissance de l’euro, lorsque  les devises nationales avaient encore cours. Forte de la réunification qui lui avait apporté une population supplémentaire et agrandi son territoire, elle menait la vie dure aux autres Etats membres. L’Europe se construisait dans la douleur, collectionnant crise sur crise, tout en avançant tout de même, ce qui conduisait à réaménager régulièrement les parités monétaires après des marathons homériques à Bruxelles. Mais, en définitive, l’Allemagne finissait par s’incliner en acceptant de réévaluer le mark, pour donner à ses partenaires un peu d’air afin de stimuler leur économie.

Avec l’euro, les choses ont changé : la disparition des devises nationales a retiré aux Etats de la communauté un pouvoir essentiel. La valeur de la monnaie est désormais fixée par les marchés internationaux. Mais Berlin prétend toujours peser de tout son poids pour réguler le système, en présentant ses exigences, au nom de ses succès dans le domaine économique. L’Allemagne a retrouvé  la compétitivité que lui avait fait perdre les réappréciations régulières de sa monnaie. Sa population a accepté une modération salariale exemplaire. Sa spécialisation industrielle lui a permis de s’engouffrer dans le décollage des pays émergents, d’engranger des profits records à l’exportation, tout en réduisant le chômage intérieur et en renouant avec une croissance longtemps interrompue.

Aujourd’hui, elle voudrait imposer son modèle à toute l’Europe. Une ambition irraisonnée, dont la décision récente de sortir unilatéralement du nucléaire sans même consulter au préalable ses partenaires, porte la marque. Pourtant, en s’obstinant dans cette voie, l’Allemagne va découvrir ses propres fragilités, car son système n’est pas transposable. Elle est l’un des rares pays du vieux continent qui a conservé un vrai potentiel industriel, qui contribue pour un quart à la formation de son produit intérieur brut, alors que ses partenaires, à commencer par la  France, sont loin du compte. Son pouvoir de négociation reste limité, comme le montre la rigidité de son discours sur la Grèce, dont les difficultés ravivent les craintes d’un rebondissement de la crise financière de 2008, qui rôde toujours. Un refus d’aider les pays du sud se traduirait par une baisse des actifs importants qu’elle détient sur ses pays, tandis qu’elle perdrait des marchés extérieurs indispensables à sa croissance. Berlin, après une forte résistance, sera bien obligé de céder, selon le vieil adage bien connu des financiers : « Si tu dois un million à ton banquier, il te tient, mais si ta dette se monte à cent millions, il est à ta merci ». L’Allemagne ne pourra échapper à cette loi éternelle. Mais selon son habitude, elle le fera au dernier moment et alors que les marchés se croiront au bord du gouffre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
hugus
- 18/06/2011 - 08:36
En plus
Quel bonheur de pouvoir rouler en regardant la route, et pas son compteur.
Et je confirme les remarques de Transatlantico...
Thomas Bishop-Garnier
- 17/06/2011 - 18:20
Mais l'Allemagne court à sa perte, démographiquement !
La prétention allemande a être le "géant dominateur" de l'UE sera caduque, année après année, du fait de la démographie négative de l'Allemagne.

Et le nombre de germanophones en Europe, encore plus dans le monde, n'en finit pas de baisser en langue maternelle langue enseignée.

L'influence d'une nation dans le monde n'est pas que ... économique, mais aussi culturelle.



Transatlantico
- 17/06/2011 - 18:04
En plus
c'est beau l'Allemagne, et puis ils ont les pilotes de F1 !
Et puis les Allemandes (femmes et voitures) c'est sympa à conduire ;)