En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 18 min 42 sec
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 1 heure 57 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 3 heures 15 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 4 heures 55 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 6 heures 11 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Politique
Certitudes

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Santé
Gestion de crise

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

il y a 10 heures 44 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 1 heure 24 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 2 heures 20 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 7 heures 46 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Santé
Plan d'action

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les dividendes 2020 seront aussi confinés : les dirigeants politiques veillent au grain, par démagogie ou par nécessité

il y a 10 heures 32 min
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 22 heures 25 min
© Reuters
Des dangers  pourraient provenir de l’émergence de l’intelligence artificielle.
© Reuters
Des dangers  pourraient provenir de l’émergence de l’intelligence artificielle.
Frankenstein

Intelligence artificielle : ces gros détails que Stephen Hawking oublie quand il prédit qu'elle pourrait détruire l'humanité

Publié le 07 mai 2014
Stephen Hawking, chercheur anglais réputé pour ses travaux en physique et en cosmologie, signe une tribune dans le journal The Independent dans laquelle il explique que la communauté scientifique n’est pas suffisamment informée des éventuels dangers qui pourraient provenir de l’émergence de l’intelligence artificielle.
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Gabriel Ganascia est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où il enseigne principalement l'informatique, l'intelligence artificielle et les sciences cognitives. Il poursuit des recherches au sein du LIP6, dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stephen Hawking, chercheur anglais réputé pour ses travaux en physique et en cosmologie, signe une tribune dans le journal The Independent dans laquelle il explique que la communauté scientifique n’est pas suffisamment informée des éventuels dangers qui pourraient provenir de l’émergence de l’intelligence artificielle.

Atlantico : Stephen Hawking signait le 5 mai une tribune dans les colonnes de The Independent (voir ici), où il exprimait sa crainte concernant l'avenir des Hommes, face aux avancées technologiques. Ces craintes, venant d'un scientifique de renommée mondiale, sont-elles fondées ? Quand Hawking décrit un monde dominé par des machines capables de s'auto-construire, de produire des armes hors de notre portée et de nous manipuler tous, ne va-t-il pas un peu loin ?

Jean-Gabriel Ganascia : Les craintes exprimées par Stephan Hawking, contresignées par un certain nombre de scientifiques reconnus, ne sont pas plus fondées que les thèses des transhumanistes qui promettent la venue d’une nouvelle humanité résultant du couplage des hommes et des machines. Elles évoquent un changement irrémédiable, une catastrophe à l’issue de laquelle l’homme se retrouverait dominé par des machines devenues hyperpuissantes, autrement dit, une apocalypse. Or, en tant que scientifiques, nous ne disposons pas d’éléments permettant de parvenir à de telles conclusions. En effet, en dépit des perfectionnements actuels, les machines demeurent parfaitement maîtrisables et rien de dit qu’elles pourraient ne plus l’être. Il n’y a pas eu de rupture d’ordre épistémologique, contrairement à ce que semble affirmer Stephen Hawking. Nous assistons, simplement, à un accroissement assez prévisible des possibilités offertes par la technique. Enfin, on se saurait parler d’une autonomie de la technologie : elle n’évolue pas d’elle même, indépendamment de nous. Elle est le fruit de l’activité humaine et résulte de la façon dont les hommes se l’approprient. Elle ne saurait donc nous imposer leur loi, par devers nous.

Quel est le véritable potentiel de la machine ? Hawking a-t-il raison de croire que la puissance, tant de développement que de calcul, est le principal aspect de l'intelligence ?

L’accroissement de la puissance des machines, à savoir l’augmentation de la vitesse d’exécution et de la quantité d’information stockée se produit à un rythme exponentiel depuis une cinquantaine d’années. Cela correspond à ce que l’on appelle couramment la loi de Moore, du nom de celui qui l’a formée en 1964. Cependant, rien ne dit que ce rythme subsistera dans les prochaines années. Il existe même de fortes raisons de penser que celui-ci pourrait se ralentir, au moins pour un temps, car les principes physiques sur lesquels repose la fabrication des processeurs actuels sont soumis à des limitations très bien connues.

Qui plus est, l’accroissement du nombre des composants et de leur densité n’équivaut pas à un accroissement de l’intelligence des machines, loin s’en faut. Si l’on multiplie par dix ou cent leur rapidité et/ou leur capacité de stockage, cela ne les rendra pas dix ou cent plus puissantes. On ne sait pas suffisamment ce qu’est l’intelligence pour être en mesure de la quantifier avec précision ; encore moins pour la reproduire.

Si ces craintes sont dénuées de logique, où trouvent-elles leurs sources ? Comment expliquer que de plus en plus d'intellectuels, comme Ray Kurzweil, estiment qu'à terme le domaine de la robotique dominera le monde ? N'y a-t-il pas un fond de vérité ?

Ces craintes trouvent leurs sources dans une tradition assez ancienne de la littérature de Science Fiction qui a mis en scène la notion de Singularité Technologique. Selon ces écrivains, il y aurait, dans les prochaines années, des évolutions en chaîne où les machines s’emballeraient. Plus récemment, des personnes reconnues pour leurs activités scientifiques, comme Ray Kurzweil, Ugo de Garis ou Hans Moravec, ont affirmé que ce scénario imaginaire se produirait très bientôt. Ils sont arrivés à convaincre de nombreuses personnes de la viabilité de leurs thèses. Cependant, rien dans les réalisations scientifiques actuelles ne laisse entendre que les machines se déploieront et s’agenceront de façon autonome.

Finalement, si Hawking a raison sur au moins un point, n'est-ce pas celui qui explique que l'avenir de l'Homme dépend de la robotique ? Quelle est la place de celle-ci dans notre future ?

Effectivement, les robots prennent une part de plus en plus grande dans les sociétés humaines, à la fois dans le monde du travail, avec l’automatisation des chaînes de fabrication ou avec la surveillance automatisé, et dans le monde des loisirs, avec la domotique, par exemple avec l’aspirateur-robot ou la tondeuse à gazon robot. De plus en plus de personnes prennent l’habitude de vivre au milieu de robots. A cela on doit ajouter que, pour des tâches complexes, il devient souvent utile de s’aider avec les conseils d’agents intelligents qui sont des robots virtuels. Bref, les robots prennent une part de plus en plus grande dans nos vies. Cependant, il ne faudrait pas confondre les transformations sociales capitales induites par la présence de robots, et l’évolution autonome de la technique et des robots qui se déploierait d’eux-mêmes et se reproduiraient de façon autonome, sans aide humaine, avec des finalités propres, et manifestant, éventuellement, des sentiments hostiles à l’humanité. En dépit des affirmations de Stephen Hawking, rien ne justifie ce scénario. Pour adopter une démarche vraiment scientifique, il faudrait confronter ce scénario à d’autres, pour renvoyer le plus probable. Or, rien de tout cela n’a été fait. On a donc plus affaire à une opération médiatique qu’à de la vraie communication de résultats validés rigoureusement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

LR : quand la droite ne comprend plus le libéralisme, ni l’économie, ni la nature de la crise que nous traversons...

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 08/05/2014 - 09:50
mise en place
Il y a à l'évidence mise en place d'une dictature sournoise, Snowden l'a alerté, mais il a été broyé, nous sommes des pions .
jpierrr
- 08/05/2014 - 01:32
Quand un robot fait la même chose, il la fait rapidement mieux..
Cela a commencé par les calculs, puis les échecs, les tâches répétitives...
Si le robot acquiert intelligence et sagesse, il pourrait vite conclure que l'homme est dangereux, pour la planète et ses semblables !
Le Lampiste
- 08/05/2014 - 01:26
Ce n'est pas tant un problème de robots que d'information
L'Intelligence artificielle ne doit pas être confondue avec une forme plus ou moins humaine de machine. Certes, on peut imaginer un combattant robotisé, mais surement de façon plus réaliste, des systèmes d'identification, de visée, de guidage, de reconnaissance de lieux, d'identification de personnes ou de comportements... qui existent déjà et progressivement font tourner le scénario au cauchemar. Les drones en sont, pour partie, un exemple, les missiles de croisière un autre plus démonstratif.
Il est évident que l'informatisation a eu un impact absolument énorme sur la civilisation, sans doute au moins aussi dangereux que le nucléaire, probablement beaucoup plus destructeur de libertés individuelles et de la conscience collective, sous un aspect paradoxal de développement des communications. Nous ne sommes encore que partiellement confrontés à la "Machine", qui prend peu à peu la place de l'Oeil d'un Dieu froid: omniprésente, omnisciente, sans oubli, pour un temps indéfini, et aux capacités quasi infinies.
Les scandales récents d'écoutes en dehors de tout contrôle légal, le flicage généralisé, le vol de données, sont les symptômes de fin de civilisation de la Liberté.